Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : iZombie. Saison 1. Episode 11. Astroburger.

30 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #iZombie

Critiques Séries : iZombie. Saison 1. Episode 11. Astroburger.

iZombie // Saison 1. Episode 11. Astroburger.


Ce qui est forcément intéressant avec iZombie c’est de nous conduire petit à petit à l’inévitable révélation que Liv est un zombie et que Major ne peut donc qu’être surpris. J’ai adoré la façon dont ces deux là vont se rapprocher tout au long de l’épisode comme au bon vieux temps. Robert Buckley est tout simplement mignon et le parfait petit ami dans cet épisode, comme il l’a plus ou moins été depuis le début de la saison. Sauf que Liv ne peut pas être totalement honnête avec lui, c’est pourquoi elle doit décidé de garder certaines choses pour elle et doit aussi garder de la distance avec elle qu’elle a aimé (et qu’elle aime probablement toujours). Cela n’est pas nouveau que Rob Thomas aime les triangles amoureux mais là ce n’est plus trop ça puisque le troisième membre du triangle a disparu. C’est donc un dilemme que iZombie vient de se créer, surtout que Major se transforme en véritable chasseur de zombie à la fin de cet épisode, ce qui a forcément de quoi faire peur à Liv. Mais ce qui me fascine aussi en parallèle c’est la façon dont tout l’univers de la série est en train de se rejoindre en un seul point dans même que l’on ne s’en rende réellement compte. Le fait que Blaine rende une petite visite à Liv à son boulot est un autre exemple du fait que tout l’univers de iZombie est en train de se rejoindre à un endroit précis. Mais c’est une excellente idée et cela fonctionne à merveille car justement les scénaristes nous proposent quelque chose de complètement différent.

« Astroburger » aurait pu être le pire des épisodes car jouer avec la relation entre Liv et Major n’est pas nécessairement la meilleure des idées au premier abord, sauf que cet épisode sait très bien quoi en faire et fait donc quelque chose de particulièrement brillant avec. C’est assez étonnant dans son ensemble car je ne m’attendais pas du tout à ce que la série prenne vraiment cette forme. On ne peut pas trop lui en vouloir de toute façon mais ce que j’apprécie aussi c’est le fait que les scénaristes prennent le temps de se renouveler et aussi de ne pas donner à Liv l’envie de se suicider. Elle a besoin d’aller de l’avant après la mort de son précédent petit ami des mains de Blaine. Plutôt que de se morfondre, la série a choisi d’aller de l’avant et de faire évoluer les personnages de façon assez drastique. C’est donc une excellente chose et le scénario n’a de cesse de jouer avec nous. Le côté jeu qu’il y a justement dans les histoires de iZombie permet de passer d’agréables moments que l’on ne voit pas nécessairement venir au premier abord. Ce qui est aussi intéressant c’est le cerveau de cette semaine que Liv va ingurgiter et qui est probablement le plus dévaster de tous ceux qu’elle a pu ingurgiter depuis le début de la saison. Elle va alors halluciner que le petit diable sur son paquet de Hellfire Cheesy Puffs est en train de se moquer d’elle et tout au long de l’épisode, iZombie va l’utiliser.

C’était assez cocasse et la série exploite tout cela de façon judicieuse. La série fait de bonnes blagues avec cette hallucinations et permet réellement de faire évoluer l’univers de façon intelligente. Liv décide donc qu’il est temps de tout lui dire dans cet épisode. Peut-être qu’elle aurait dû se rendre compte du fait que Major est toujours calme tout au long de l’épisode et qu’ils sont seuls ensemble. Peut-être que cela aurait pu être aussi un indice quand elle décide de tout lui dire et qu’il réagit tellement bien à tout ce qu’elle raconte. Et quand Major débarque à la fin de l’épisode, on se rend compte que finalement tout ce qu’elle a pu imaginer dans cet épisode, n’était pas vrai du tout. C’est aussi pour cela que la désillusion de Liv est touchante et que l’épisode en fait quelque chose. Le fait est que la relation entre Major et Liv est touchante tout au long de l’épisode et pourtant, on sait très bien que cela ne peut pas se fait aussi rapidement, que les deux ne peuvent pas tomber l’un dans l’autre tout de suite, tout d’un coup. Le truc c’est que Major a découvert qu’il y a des zombies et il l’a découvert de lui-même. Et son envie de tous les tuer ne peut qu’effrayer Liv et surtout briser le coeur de cette pauvre jeune fille qui ne demande qu’à être aimé à nouveau et elle a cru que Major était prêt à l’accepter comme elle est, enfin, ce qui aurait été tellement plus simple.

Bien que cela soit un peu difficile d’accepter le fait que la confession n’est pas une vraie scène et qu’elle a été complètement halluciné par Liv, je trouve que les scénaristes parviennent malgré tout à faire quelque chose des personnages et c’est une excellente nouvelle. Et le cas de la semaine était plutôt sympathique dans son ensemble, surtout pour ce qu’il apporte d’un point de vue personnel pour Liv, plus que le reste (même si ce n’est pas forcément mauvais pour autant).

Note : 9/10. En bref, excellent épisode encore une fois.

Commenter cet article

4evaheroesf 31/05/2015 01:33

Liv et Major portent l'épisode.
Mais les enquêtes sont toujours ennuyantes, et c'était bien prévisible pour Frost...
Quand à la vidéo, je vais attendre le prochain épisode.
Par contre, le séjour de Major a été bref, dommage.
Et Major en chasseur de zombies, ce serait assez suicidaire.

Bilan : bon épisode.