Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : iZombie. Saison 1. Episode 8. Dead Air.

14 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #iZombie

Critiques Séries : iZombie. Saison 1. Episode 8. Dead Air.

iZombie // Saison 1. Episode 8. Dead Air.


Je trouve le cliffangher de fin de cet épisode particulièrement excitant, pas vous ? Mais le problème le plus flagrant dans cet épisode c’est que l’affaire de la semaine est en quelque sorte assez ennuyeuse. Pour faire un bon épisode il faut un bon cas de la semaine intéressant et efficace, ce que ne nous offre malheureusement pas du tout cet épisode. Il manque un peu de tous les bons ingrédients qui font souvent la réussite d’une affaire de la semaine. L’affaire se concentre autour d’une animatrice de talk-show radio spécialisée dans l’amour et les conseils sexuels jusqu’à ce qu’elle soit brutalement assassinée alors qu’elle était encore en direct. Quand Liv mange sa cervelle, elle commence à analyser à la fois sa vie sexuelle et sa vie amoureuse, et celle des gens qui lui sont le plus proche. Sauf que la façon dont tout cela est fait ne fonctionne pas vraiment comme prévu. J’ai l’impression de voir un épisode légèrement ennuyeux, qui ne sait pas vraiment dans quelle direction aller et surtout dans quelle direction aller pour nous surprendre. Ce n’est pas la première fois qu’un cas de la semaine est un poil décevant dans iZombie sauf que habituellement la série a de quoi meubler à côté de façon beaucoup plus intéressante. Cet épisode ne parvient pas vraiment à me satisfaire pleinement.

Et c’est vraiment dommage. Dommage car je suis persuadé que iZombie a énormément de choses à faire ailleurs avec Liv et pas seulement, surtout que l’issue de l’épisode, avec une potentielle rencontre en face à face avec Blaine me laisse espérer une intrigue surprise efficace et différente de ce que l’on a pu voir jusqu’à présente dans la série. Heureusement qu’il y a Liv et Ravi bien entendu car sans eux, je crois que cet épisode aurait été vraiment pire que décevant. Ou en tout cas pas du tout à la hauteur des attentes. C’est le problème d’une série comme celle-ci qui tente de se renouveler et de proposer des choses complètement différentes. On a parfois l’impression que finalement elle n’a pas grand chose de plus à faire mais c’est pourtant bel et bien le cas. L’épisode utilise forcément la cervelle avalée pour analyser la relation entre Liv et Lowell ce qui peut être intéressant sur le papier mais est traité de façon un peu douteuse à l’écran. Cela manque un peu de punch, comme si l’épisode avait des idées mais pas suffisamment pour combler tous les trous et donc le seul moyen de les combler, est de nous faire aller dans une direction complètement différente.

Mais cela manque cruellement de surprises malgré toute la sincérité des scénaristes et ce qu’ils peuvent faire dans cet épisode de bon. Car Ravi est bien évidemment plus ou moins le héros de l’épisode ou en tout cas celui qui est le plus intéressant. Et enfin il y a Major. Ce dernier est quelqu’un que j’ai un peu de mal à cerner pour le moment. Si dans cet épisode son histoire est l’une des rares choses intéressantes, j’ai l’impression que le but de la série n’est pas de faire quelque chose d’intéressant avec lui. Ce qui est dommage et bête finalement car c’est un personnage qui est amené à faire évoluer la mythologie de la série dans une bonne direction. Heureusement, le jeu de Robert Buckley est vraiment bon et apporte forcément quelque chose de supplémentaire à l’univers de la série. Je ne m’y attendais pas du tout au départ mais je suis forcé de constater la véritable réussite de cet épisode et elle tient là dedans. Finalement, iZombie continue de tenter de choses avec plus ou moins de succès. Cet épisode est une nouvelle preuve de ce que la série a énormément de mal à faire pour tenter de nous surprendre et c’est bien dommage. En tout cas, j’ai hâte de voir ce qu’ils peuvent faire encore de nouveau par la suite.

Note : 5/10. En bref, un épisode décevant.

Commenter cet article