Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Le Bureau des Légendes. Saison 1. Episodes 9 et 10.

26 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Le Bureau des Légendes

Critiques Séries : Le Bureau des Légendes. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Le Bureau des Légendes // Saison 1. Episodes 9 et 10. Episode Neuf / Episode Dix.
SEASON FINALE


Ce qui est assez étrange avec ces deux derniers épisodes de la saison 1 de Le Bureau des Légendes c’est que l’épisode 1.09 donne l’impression d’être le dernier épisode de la saison (même s’il m’aurait laissé sur ma fin si cela avait été le cas). En effet, le dernier épisode est vraiment sympathique, notamment pour la scène de l’assaut sur Cyclone. C’est une scène tendue qui ne dure pas énormément de temps mais qui parvient à nous tenir en haleine du début à la fin. C’est probablement l’une des meilleures scènes de cet épisode et côté mise en scène j’aurais peut-être apprécié quelque chose de différent, peut-être avec la vision nocturne à l’écran comme si nous étions en train de regarder dans ces lunettes. Cela aurait à mon sens eu un peu plus d’impact mais il est vrai que cela n’aurait pas été en accord avec le reste de la série qui n’a jamais voulu faire des excès dans la mise en scène et qui est toujours restée droite dans ses chaussures. Avec ces deux épisodes, la série tente de conclure une bonne partie de ses intrigues. A commence par celle de Malotru. Ce dernier se retrouve certes encore une fois au centre de l’histoire mais ce n’est pas le seul, il y a d’autres personnages et d’autres intrigues à conclure et Le Bureau des Légendes parvient à le faire de façon intelligente.

Cet épilogue est convaincant pour plusieurs raisons. La première est de rester fidèle à la série et de ne pas vouloir en faire des tonnes simplement comme de la poudre aux yeux. Ensuite, le fait que la série soit aussi restée dans les rangs afin d’aller au bout de ses idées et de ses intrigues. Eric Rochant a compris ce qu’il fallait pour faire une bonne série d’espionnage et l’injecte au fil des épisodes dans sa série. Le Bureau des Légendes prouve qu’elle peut donc réserver de bonnes surprises. A commencer par Cyclone qui est une affaire qui semble trainer depuis plusieurs épisodes et qui parvient encore une fois à nous maintenir en haleine dans le dernier épisode. A la DGSE, Sisteron attend d’ailleurs avec angoisser l’opération de libération de Cyclone qui doit avoir lieu. C’est en partie grâce à lui si la tension de la scène sur le terrain est efficace. Car on semble vivre ce qu’il est en train de vivre, angoisser comme lui devant l’écran qui lui sert de seul regard sur le reste. La mort de Cyclone est donc une occasion de permettre à Le Bureau des Légendes de se renouveler si jamais Canal + décide de commander une saison 2. Du côté de Malotru, ce dernier reçoit un message de Nadim qui lui annonce que Nadia est dans un cachot et qu’elle va subir les pires traitements.

L’enlèvement de Nadia par les iraniens sert à la fois de bon cliffangher mais au delà de ça, c’est aussi une façon de donner à Malotru un os à ronger durant tout l’épisode 1.09. Nadia n’a été qu’un personnage annexe dans Le Bureau des Légendes et pourtant, elle parvient à être mise en avant de façon très intelligente dans cet épisode. Vadim propose alors un marché à Malotru afin de sauver Nadia et pour ce faire, il doit collaborer. Ce n’est pas facile mais question enjeux pour la saison prochaine, la série fait là aussi de bonnes choses et choisi les bonnes idées. La légitimité de Henri aurait pu être mise en cause et ce dernier va même prendre le temps de se justifier sur le fait qu’il ne peut pas être la taupe. J’ai trouvé ce moment intéressant pour un Jean Pierre Darroussin qui a finalement eu les miettes cette année dans la série. Il n’a pas eu les meilleurs moments mais l’acteur, toujours très terne et stoïque dans son regard, a su conserver la place que la série a voulu lui donner au départ. C’est donc un autre point fort de cette saison et de ce personnage bien entendu. On n’oublie pas non plus Marina. Cette dernière va avoir droit à un traitement de choc à l’alcool. Si le gros plan sur le vomi n’était pas nécessaire, c’est une façon de rappeler que Marina n’est pas entrée dans un monde tout beau tout rose et qu’au contraire, elle risque tous les jours sa vie.

Finalement, ces deux derniers épisodes de Le Bureau des Légendes concluent une série ambitieuse et qui aurait été à la mesure des ambitions dessinées. Cela fait aussi plaisir de voir des séries d’espionnages modernes qui ne veulent pas de gadgets et qui se concentrent vraiment sur ce qu’est l’espionnage dans sa définition la plus rudimentaire qu’il soit. Le Bureau des Légendes n’est pas James Bond et c’est très bien comme ça.

Note : 9/10. En bref, un épilogue souvent fort, donnant à chaque personnage l’occasion d’intervenir à sa façon.

Commenter cet article