Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts. Saison 15. Episodes 17 et 18.

29 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

Critiques Séries : Les Experts. Saison 15. Episodes 17 et 18.

Les Experts // Saison 15. Episodes 17 et 18. Under My Skin / The End Game.
SEASON FINALE


Ces deux derniers épisodes sont peut-être à l’heure où j’écris ces lignes les derniers épisodes de CSI. De toute façon, la fin du cible est proche et la fin de CSI également. Je pense que cette série a beaucoup apporté au monde des séries policières et elle restera encore très importante dans ce monde pour plusieurs années encore. Elle a influencé toute une génération de séries policières et personne n’a jamais réussi à l’égaler dans son registre. Des tas de séries ont tenté, dernièrement encore Body of Proof par exemple qui jouait dans une course assez similaire. Ces deux épisodes ne sont pas du tout très attachés l’un à l’autre mais étant donné que j’avais envie absolument de voir où es-ce qu’ils pouvaient bien nous embarquer dans le dernier épisode de la saison, j’ai enchaîné les deux épisodes sans problème. « Under My Skin » est un épisode tout ce qu’il y a de plus classique qui ne permet pas vraiment à CSI de sortir des rangs. J’aime quand une série cherche à nous surprendre mais ce n’est pas toujours le cas de CSI. Le problème de cet épisode c’est qu’il n’utilise pas vraiment les personnages de la façon la plus judicieuse qu’il soit. C’est en tout cas un épisode qui m’a permis de me rendre compte que c’est peut-être la fin, que c’est là dessus que l’on garder des souvenirs de CSI.

Je ne m’attendais pas du tout à ce que cet épisode soit aussi classique, surtout à un épisode de la fin de la saison après un gros fil rouge comme celui du Harbor Killer. Cet épisode cherche donc avant tout à préparer le terrain au départ de Nick Stokes. George Eads est un acteur qui a su marquer la série pour avoir été enterré vivant dans ce fameux double épisode réalisé par Quentin Tarantino. C’était un évènement exceptionnel que CSI a exploité de façon très judicieuse. Mais c’est la seule chose dont j’ai vraiment envie de me souvenir de Nick. Nick a toujours été un personnage très annexe dont la vie privée a été occultée par le scénario de la série. Il a toujours été très rare de voir le personnage dans sa vie privée et je pense que c’est l’un des plus gros problèmes de CSI. Si l’on s’est attaché à ce personnage c’est avant tout car il fait partie des murs, pas pour ce qu’il avait à nous raconter au fil des années. Chaque année il était en retrait, toujours là mais pas le personnage le mieux considéré par l’histoire. C’est quelque chose que je trouve d’assez problématique à mon goût finalement car son départ aurait pu être excellent et aurait très bien pu apporter beaucoup à la série. Le seul problème qu’il y a maintenant avec cette saison c’est qu’elle nous a offert une histoire de tueur en série sans vérifier que c’était suffisamment fort.

Il aurait fallu que cette intrigue, intéressante au premier abord, prenne réellement forme au fil des épisodes et ne nous délivre pas des épisodes décevants. Car il y a eu des épisodes décevants, comme le précédent épisode centré sur cette histoire et qui a été l’un des épisodes les plus décevants de la saison. Pour en revenir à « Under my Skin », l’enquête de la semaine n’a donc pas de grand intérêt. Le téléspectateur ne se concentre pas vraiment là dessus mais cherche à voir où est-ce qu’ils vont bien pouvoir aller ensuite. « The End Game » est donc un épisode complètement différent alors que l’enquête du Gig Harbor Killer prend un dernier tournant dans cet épisode. Ils vont se retrouver dans une sorte de dernier face à face avant la fin. C’est une fin un peu facile et les vilains meurent un peu trop facilement. Daniel Shaw a tenté de se aire une place lui aussi, sans trop de succès. J’aurais bien aimé que Mark Valley soit quelqu’un d’un peu plus sympathique, d’un peu plus efficace et qu’il apporte à la série quelque chose de réellement intéressant. Le seul truc intéressant dans cet épisode et c’est étrange c’est le départ de Nick. Toutes les images souvenir à l’issue de cet épisode sont intéressantes mine de rien et permettent à la série d’utiliser sa panoplie de temps forts que l’on connaît au personnage.

Le souci de l’intrigue du Gig Harbor c’est que CSI n’a pas réussi à transformer son idée, intéressante sur le papier, en quelque chose de beaucoup plus impressionnant à l’écran. Comme je le dis depuis le début de la saison, les histoires de tueurs en série c’est quelque chose que j’ai toujours apprécié dans l’univers de CSI sauf que pour le coup, si celui-ci semblait être intéressant au départ, cet épisode démontre que ce n’était qu’une resucée de ce que les séries policières peuvent faire depuis des années et cela manque cruellement de caractère. Les personnages ne sont même pas développés et cela ne permet pas vraiment de créer des cliffanghers ou des twists intéressants. On a déjà vu tout ce que l’épisode tente de faire des épisodes à l’avance et l’issue ne nous réserve donc aucune véritable surprise.

Note : 4.5/10 et 5/10. En bref, une fin de saison décevante pour une intrigue qui finalement n’a jamais réussie à être à la hauteur des attentes.

Commenter cet article

Eloanno 28/09/2015 19:16

C'est la fin! Triste nouvelle! Comme toi j'espère des téléfilms de temps en temps... Après pour moi le meilleur vilain de CSI c'était le maquettiste. Celui qui reproduisait les scènes de crime en maquette. Et celui aussi recouvert tout de cuir. On a pas eu de,nouvelles de lui tiens! J'suis content de retrouver tes critiques en cette rentrée de séries!!!!! Au fait une question: Tu fais comment pour tout regardé et ensuite en faire la critique???? A plus bonhomme!

delromainzika 03/10/2015 12:56

Merci :)

Difficile à dire. Et encore, j'avais plus de temps avant que je n'en ai maintenant. J'étais étudiant, puis après mes aventures professionnelles me laissent de moins en moins place. Mais je me demande moi aussi comment je fais pour regarder autant de séries alors que cela n'empiète pas sur ma vie privée . Je dors peut-être moins que les autres :D