Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Modern Family. Saison 6. Episode 24.

21 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Modern Family

Critiques Séries : Modern Family. Saison 6. Episode 24.

Modern Family // Saison 6. Episode 24. American Skyper.
SEASON FINALE


Un dernier épisode de Modern Family, c’est toujours quelque chose de problématique. Le problème au fil des années c’est que les season finale de Modern Family ne sont pas forcément très réussis. Généralement, les meilleurs épisodes dans les fins de saison c’est les avant-dernier épisodes. Sauf que pour cette année, ils ont fait des efforts. Je dois avouer que j’ai beaucoup ri avec Phil dans son iPad même si le procédé est légèrement éculé et que l’on a vu ça dans plusieurs comédies et séries cette année (notamment The Good Wife). Mais cela fait tout de même son effet, surtout quand il se fait voler à la fin c’est un gag facile mais qui fonctionne malgré tout. Le fait que la série nous offre donc un Phil non pas en chaire et en os est quelque chose d’étonnant mais qui permet aussi de renouveler un peu la façon dont Modern Family peut créer des situations comiques. Que Phil tombe dans les escaliers, cela n’aurait probablement pas été aussi drôle que son homonyme technologique. C’est pour cela que cette série peut aussi devenir vraiment intéressante. « American Skyper » est aussi un solide épisode car il permet de rassembler les personnages, certes en petits comités, mais dans le but de créer des situations comiques différentes. L’avantage est donc d’avoir Phil dans un iPad. C’est notamment l’occasion de faire un cold open où Jay finit par mettre son manteau sur l’iPad, à Jay d’embarquer Phil dans un débarras, …

La façon dont la scène de Jay et Phil dans le débarras évolue est assez drôle, surtout quand Jay tombe sur un paquet qui a tout d’un paquet de cocaïne. Le quiproquos sur les cendres est donc là aussi un bon moment et cet épisode est bourré de scènes de ce genre là, des petites scènes classiques et amusantes qui parviennent à rythmer un épisode comme celui-ci. Ce n’est pas forcément d’un point de vue comique le genre d’épisodes que l’on a envie de voir en guise de dernier épisode sauf que cela fonctionne très bien comme ça malgré tout. C’est dingue car je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Modern Family puisse me faire autant rire. C’est un épisode rythmé qui n’a de cesse de parvenir à se renouveler et à proposer des choses légèrement différentes de ce que l’on avait probablement pu imaginer au départ. On ne peut pas en vouloir à la série de toute façon car l’avantage de cet épisode c’est aussi de tenter d’offrir certaines conclusions comme par exemple Andy et sa petite amie Beth qui débarquent, en plus du cousin de Gloria, Armando. Ce sont des personnages qui ne servent pas à grand chose et qui pourtant, par leur présence, apporte une autre dynamique.

C’est ce qui fait aussi le succès de cet épisode, de tenter d’amener des personnages qui fondamentalement ne servent à rien dans Modern Family mais qui font malgré tout un véritable succès. Haley est toujours aussi folle d’Andy mais ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus efficace. Cela devient un peu redondant mais cela fonctionne surtout car le jeu du chat et de la souris entre elle et Andy reste quelque chose de joviale et de très familial. C’est pile poil ce qu’il faut pour une comédie familiale aussi innocente que Modern Family. Au fil des années, Modern Family donne parfois l’impression qu’elle est en train de devenir une comédie un poil redondante et pas nécessairement la plus inspirée qu’il soit mais c’est justement aussi ici l’occasion de voir que le classique n’est pas toujours une mauvaise idée et que cela peut même être une excellente chose. Dommage que cela ne soit juste pas l’épisode où les deux se soient enfin confessé le fait qu’ils s’aiment mutuellement. Mais la saison 7 va donc encore jouer au même jeu. Finalement, cet épisode démontre que leur premier rendez-vous galant ne devrait pas arriver avant quelques années. Mais peu importe. L’histoire de Cam et Mitch à côté est un peu trop solitaire dans l’épisode étant donné qu’il n’y a pas de dynamique partagée avec les autres personnages.

C’est assez drôle pourtant et il y a de bonnes idées, mais il manque peut-être un peu de cohésion de groupe, ce dont manque souvent Modern Family. Les derniers épisodes les plus réussis sont peut-être celle de la photo de famille (et encore, je ne suis même pas sûr que cela soit un dernier épisode).

Note : 8/10. En bref, final réussi.

Commenter cet article