Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 19. The Storm Has Just Begun.

5 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 19. The Storm Has Just Begun.

Nashville // Saison 3. Episode 19. The Storm Has Just Begun.


Nashville n’a de cesse de transformer la vie de Will en un véritable enfer. Le pauvre, il ne méritait pas que le garçon dont il était tombé sous le charme lui dise qu’il a rencontré quelqu’un d’autre et qu’il ne fallait donc pas qu’il en attende beaucoup plus. Je suis déçu car je pensais que Will allait enfin pouvoir s’assumer pleinement et cela aurait été touchant. J’ai donc l’impression que Will ne peut donc pas être heureux avec un garçon. C’est embêtant car la série n’a donc de cesse de lui mettre des battons dans les roues et cela me donne l’impression que la série ne peut donc rien faire évoluer dans le bon sens. Cet épisode ne fait de toute façon pas évoluer grand chose. On sent que Nashville se contente de nous préparer petit à petit au final de la saison en prenant des chemins assez sinueux  et étranges. Par ailleurs, nous avons l’histoire médicale de Deacon. Je trouve que la série n’a pas su utiliser cette histoire de façon judicieuse. On se retrouve donc avec une intrigue assez balourde qui n’évolue pas vraiment dans la bonne direction. Je ne sais pas trop pourquoi les scénaristes sont allés dans cette direction mais cela commence à devenir un peu long. Les développements sont tellement lents que l’on ne voit pas du tout le bout du chemin. Et c’est dommage car je suis persuadé que Nashville aurait vraiment pu utiliser l’histoire de Deacon différemment.

Peut-être même lui donner une conclusion dans cet épisode histoire de se concentrer sur d’autres choses. Certes, cela permet d’injecter des émotions mais cela reste assez superficiel dans le fond et c’est dommage car j’ai appris à apprécier Deacon, surtout depuis qu’il est officiellement à nouveau avec Rayna cette année alors que l’an dernier c’était probablement l’un des plus gros boulets de la série (pas du niveau du personnage d’Eric Close bien entendu mais un boulet malgré tout). Layla de son côté ne se rend toujours pas compte qu’elle se fait manipuler comme une bleue. Mais on ne peut pas trop lui demander de réfléchir, on sait pertinemment qu’elle n’est pas le personnage le plus finaud de l’histoire de Nashville quand on voit qu’elle s’était complètement droguée chez Jeff et que ce dernier s’était assez facilement et rapidement dédouané de toute implication dans l’affaire. Juliette de son côté rame pour retrouver une vie normale. Hayden Panettiere n’aurait pas dû tomber enceinte, elle a ruiné son personnage qui était lors des deux premières saisons quelqu’un que j’adorais. C’était mon personnage préféré de la série, même avec ses histoires d’amour longuettes et souvent redondantes. Maintenant qu’elle a son enfant, qu’elle est avec Avery, il est temps pour elle de reprendre du poil de la bête.

Sauf que remettre le pied à l’étrier n’est apparemment pas ce qu’il y a de plus facile pour elle. Je me demande vraiment si Nashville a vraiment de quoi faire pour développer plus le personnage de Juliette quand on voit à quel point cet épisode la maltraite. On a l’impression que tout d’un coup les scénaristes ne l’aiment plus. Sans compter que Avery et Juliette forment un joli duo que la série n’a de cesse de remettre plus ou moins en cause. Reste alors toute l’histoire de Luke, Sadie, et puis de bien d’autres personnages comme avec Scarlett et Gunnar. Ces deux derniers ont beau faire de belles choses, cela s’arrêtent là maintenant. Cet épisode nous donne l’impression qu’ils ne vont plus avoir grand chose à raconter autour de leur groupe/duo. De toute façon c’est trop compliqué pour les scénaristes de les sortir d’un certain marasme pas possible. Je retiens donc de cet épisode l’évolution pour la maladie de Deacon mais aussi le fait que Will a envie de devenir exclusif avec Kevin. C’est un joli progrès tout de même mais bon, je suis certain qu’il y a encore baleine sous caillou incessamment sous peu. Ce serait étrange que Nashville ne veuille pas compliquer plus les choses, c’est une seconde nature chez elle.

Note : 4.5/10. En bref, j’ai du mal avec cette saison qui ne semble pas savoir qui faire de ses personnages.

Commenter cet article