Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 22.

6 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 22.

Person of Interest // Saison 4. Episode 22. YHWH.
SEASON FINALE


Cet épisode s’accorde pour conclure la saison 4 de Person of Interest de façon très intéressante et jouissive. Mais le premier mot qui me vient à l’esprit à l’issue de cet épisode c’est le mot émotion. En effet, les émotions coulent à flot et je n’aurais jamais cru dire ça de la part d’une Machine. La « mort » de la Machine est un moment particulièrement touchant de l’épisode qui permet de voir à quel point ce personnage est un élément essentiel de Person of Interest et surtout, son coeur battant. Si l’on retire le coeur battant de Person of Interest, alors la série ne peut plus être comme avant. Bien évidemment que la Machine est en partie sauvée par Root et Finch sauf que l’on ne connaît pas encore les dommages collatéraux que cela va avoir. Ce qui m’intéresse c’est de comprendre les dangers de Samaritan l’année prochaine en l’absence de la Machine. Samaritan est tout de même très intéressant en termes de méchant et le potentiel de cette intelligence est exponentiel. Tout peut changer. Comme on nous l’annonçait dans l’épisode précédent, son but est de construire un meilleur monde où pourraient mourir tous ceux qui se mettraient en travers de son chemin. Je suppose donc qu’un personnage de la série va mourir dans un futur épisode de la série si une saison 5 est commandée par CBS (mais je vois mal pourquoi la série n’aurait pas cette chance).

Mais cet épisode cherche à créer des dangers de partout avec l’impossibilité de sauver tout le monde. Vous avez déjà connu ça ailleurs et cet épisode s’inspire donc de cette impossibilité afin de nous servir un épisode particulièrement jouissif qui n’a pas vraiment de fin étant donné que ce n’est que le commencement d’une autre histoire, d’un autre chapitre de Person of Interest. D’un côté nous avons Control qui tente de découvrir où est-ce que les bombes de Samaritan ont été planquée. Elle impose la Cour Suprême sauf que ce n’est pas du tout le cas, ce n’était qu’un test. Le twist de cette histoire est assez drôle mais ce qu’il y a de plus intéressant ce n’est pas tant le fait que Control est arrêtée et cachée (pour mieux la retrouver l’année prochaine je suppose, avec l’aide de nos personnages préférés) mais plutôt les images de ce qui se passe dans le monde aux informations télévisées qu’il y a en arrière plan. Ces images sont là pour montrer l’étendue des dégâts de Samaritan pour le moment et j’imagine que le chaos ne fait que commencer. Carmyn Manheim démontre donc cette saison encore qu’elle est un pion que Person of Interest a toujours su bien exploiter sans que je ne m’y attende nécessairement. Comme quoi, c’est bien la preuve que tout peut arriver dans une série.

Même si l’actrice est brillante, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle devienne un tel atout dans l’univers de Person of Interest. Par ailleurs, la série a Finch et Root qui doivent sauver la Machine et la télécharger quelque part. On découvre dans un premier temps que la Machine s’est téléchargée dans le circuit électrique américaine et pour tuer la Machine, Samaritan n’a pas trouvé mieux que de faire un black-out. Va t-on vers une saison 3 de Revolution ? C’est à se demander si le but n’est pas de laisser le courant éteint mais peu importe. L’épisode enchaîne les surprises, surtout le retour de Caleb (vu dans le 2.11 de la série avec son histoire d’algorithme de compression, un truc que l’on pourrait très bien suivre dans Silicon Valley mais Caleb ne fait pas partie de Pied Piper). En tout cas, c’est une façon de rappeler que Person of Interest est une série où tout est lié à un moment ou à un autre. La façon dont la Machine aide Root et Finch est un élément assez intéressant car elle est aussi capable de se sacrifier et de mourir pour le bien de l’humanité (même si c’est complètement baisser les bras de sa part à mes yeux). Et enfin il y a Elias, Dominic, Fusco et Reese. De ce point de vue là aussi la série tente de rassembler tous les personnages au même endroit.

Le côté scènes d’action à la fin de l’épisode fait son petit effet, mais je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que Dominic ET Elias quittent la série dans cet épisode. C’est fait de façon élégante de toute façon mais je ne m’attendais pas à ce que Elias surtout meurt presque aussi bêtement. Ces deux personnages sont donc les deux premières victimes de Samaritan, en plus de Control mais pour cette dernière je pense qu’elle ne va pas mourir (sinon ce serait tuer un atout important de la série). Je me demande si le but ne va pas être de transformer Control en agent Samaritan, comme ils ont pu le faire avec Shaw. Reprogrammer des gens c’est donc la nouvelle direction de Person of Interest pour la saison prochaine et j’espère sincèrement qu’ils vont savoir quoi faire pour ne pas ridiculiser le tout. La série prouve aussi une fois de plus les dangers de la surveillance et de tout ce que cela peut impliquer. Alors qu’en France une loi sur le renseignement est en train d’être voté, Person of Interest est plus que jamais d’actualité dans notre pays.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article