Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rookie Blue. Saison 6. Episode 2.

31 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rookie Blue

Critiques Séries : Rookie Blue. Saison 6. Episode 2.

Rookie Blue // Saison 6. Episode 2. Perfect Family.


Je vais probablement passer pour un rabat joie mais j’ai envie de crier haut et fort : tout ça pour ça. C’est vrai, à la fin de l’épisode précédent Andy apprend que Sam (désolé pour avoir mélangé les prénoms la semaine dernière, trop de séries dont il faut retenir les prénoms) va devenir papa et la série créée alors la rupture. Dans cet épisode, petit à petit Andy va prendre conscience qu’elle ne peut pas passer à côté de son amour pour Sam et à la fin de l’épisode elle finit donc par avouer qu’elle aimerait cet enfant comme si c’était le sien. Si ce n’est pas mignon… Sauf que c’est loin d’être ce que j’ai envie de voir dans cette série. Je trouve que Rookie Blue nous a habitué à mieux en termes de narration et cette année, j’ai comme l’impression qu’elle n’a tout simplement pas voulu assumer ce qu’elle avait fait dans l’épisode précédent. Cela a probablement mis en rogne tout un tas de fans de la série, moi compris. On ne brise pas un couple que l’on a mis des années à créer (6 ans tout de même). Sauf que voilà, cet épisode revient en arrière et c’en est presque décevant. « Perfect Family » aurait probablement pu profiter de ce que la série a toujours voulu et su faire sans vouloir créer un problème qu’il ne servait à rien de créer. Un bébé pour Sam, ok. Sauf que ce n’est pas à faire maintenant.

J’espère du coup que cette histoire est terminée une bonne fois pour toute et que Andy et Sam vont enfin pouvoir vivre d’amour et d’eau fraîche. Car sincèrement c’est quelque chose qui me manque énormément. Adriana Maggs, la scénariste de l’épisode, tente donc de redonner à la série l’occasion de revenir dans le droit chemin. Et pas seulement du point de vue d’Andy et Sam. Marlo fait donc un crochet dans l’épisode. Le fait qu’elle soit enceinte du bébé de Sam est forcément important mais ce n’est pas ce que l’épisode veut vraiment nous démontre. Il y a de jolis moments avec les personnages, notamment celui entre Sam et Andy à la fin de l’épisode. Je me suis retendu mais je crois que j’aurais très bien pu fondre en larmes sans trop le vouloir. C’est tout de même terrible car je ne m’attendais pas du tout à ça. Cet épisode permet aussi de se concentrer un peu plus sur Sam alors que l’affaire de la semaine va permettre à Andy de réaliser ce qu’elle veut réellement de cette relation avec Sam. C’est facile de faire un parallèle entre une affaire et ce qui se passe dans la vie des personnages. C’est d’ailleurs une ficelle classique de toutes les séries policières utilisent dans ce genre de situation. Mais avec Andy c’est mignon car elle est toute mignonne et touchante comme il se doit.

Rookie Blue ne renouvelle en rien le genre des séries policières, mais ça on le sait depuis le début de la série. C’est bien pour ça que je comprends ce qu’il faut venir chercher ici quand on regarde un épisode. En parallèle, nous avons Dov et Marlo. Les deux personnages ont une vraie alchimie à l’écran et leur façon de bosser ensemble permet donc à Rookie Blue de s’éloigner aussi par moment dans l’épisode des problèmes de Sam et Andy. Doc étant l’un de mes personnages préférés, je suis content de le voir un peu plus ici que dans le premier épisode qui n’avait pas su lui donner une place juste et équitable par rapport aux autres. Et puis il y a Chris bien entendu (sacré prénom avec lequel j’ai confondu Sam la semaine dernière, encore désolé). Il a tenté de mettre un terme à son histoire, sauf que bon, on savait pertinemment que cela ne pouvait pas être aussi facile que ça. Finalement, si cet épisode ne permet pas forcément de retrouver un Rookie Blue en pleine forme, il permet aux personnages d’enfin aller de l’avant. Ce n’est toujours pas une façon de débuter la saison qui me plaît vraiment mais peu importe, ce n’est pas vraiment un début de la saison (étant donné que c’est normalement la seconde partie de la saison 5 - mais du coup si c’est pour diffuser un an après la seconde partie, pourquoi ne pas avoir commandé 2 saisons de 13 épisodes plutôt qu’une saison de 22 épisodes, je ne comprends toujours pas).

Note : 5.5/10. En bref, Rookie Blue retourne dans mes bonnes grâces.

Commenter cet article

gerrit 02/06/2015 15:11

Il semblerait que les séries canadiennes aient un régime fiscal de faveur les 5 premières saisons, d'où l'intérêt de faire une cinquième saison plus longue plutôt qu'une 5 et une 6e courte.
Cette saison a donc été tournée d'un bloc.
Pour la diffusion, à l'origine ils ne savaient pas encore si la 5B serait diffusée au printemps pour remplacer des échecs sur la grille ou pour l'été comme d'habitude.
Encore merci pour tes reviews et ton classement annuel.

delromainzika 02/06/2015 15:23

Ahhhhh tout s'explique :) Merci pour la précision :)