Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Stalker. Saison 1. Episode 18. The Woods.

2 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Stalker

Critiques Séries : Stalker. Saison 1. Episode 18. The Woods.

Stalker // Saison 1. Episode 18. The Woods.


Beaucoup de gens ont zappé Stalker, peut-être car la série ne leur correspondait pas et pourtant, si les premiers épisodes ne payaient pas de mine, la suite a réellement su prendre de l’ampleur. On a donc pu voir la série prendre une vraie dimension au fil des épisodes et de ce faite me satisfaire complètement. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cette saison puisse me surprendre et me proposer des choses intéressantes quand elle a débuté mais j’étais forcé de constater que le premier épisode bien que discutable n’était pas totalement dénué d’intérêt. Puis la série a su prendre une véritable forme et développer des cas de « stalking » complètement différents à chaque épisode. C’est d’ailleurs l’originalité de cette série, d’avoir su raconter diverses histoires de Stalker tout au long de la saison afin de nous permettre de voir quelle forme cela peut réellement prendre. Puis petit à petit les personnages ont eux leurs petites intrigues chacun de son côté, des intrigues diverses et variées mais toutes plutôt réussies. A commencer par Beth qui se retrouve encore une fois au centre de l’épisode et de l’intrigue alors qu’elle est toujours aux côtés de Ray qui est toujours complètement ravagé. Ce que je trouve d’intéressant là dedans c’est la façon dont la tension s’installe.

En effet, Stalker est une série policière assez classique dans le fond et qui tente de nous offrir quelque chose d’original simplement en nous proposant des choses complètement différentes de ce que j’avais imaginé au départ. En tout cas, je trouve que les scénaristes ont su faire quelque chose des personnages et une fois de plus Beth parvient à nous surprendre. Les scénaristes savent que c’est le personnage de la saison et qu’elle doit arriver au bout de la saison lessivée par les diverses intrigues en tout genre que Stalker a bien voulu raconter avec elle en son centre. La série développe aussi la relation entre Beth et Ray, nous permettant de mieux cerner ce qui lie ces deux personnages et surtout des choses que l’on pensait avoir déjà vu et puis finalement pas du tout. La façon dont ils parlent de leur passé pendant que Beth se prépare à s’enfuir (car bon, la pauvre se doit bien de sauver sa peau aussi), etc. tout cela participe à installer un véritable climat avec le lot de surprises que l’on connaît à la série. En tout cas, « The Woods » est loin d’être un mauvais épisode. Je dirais même qu’il est plutôt bon dans son ensemble grâce à Beth et pas seulement, aussi grâce à la mécanique que la série emploie.

La mécanique Stalker emploie depuis le début de la série est bonne car les scénaristes savent dans quelle direction aller. Je me demande si la programmation de Stalker dans une case plus exposée n’est pas une façon pour CBS de voir si Stalker a réellement du potentiel encore ou bien si c’est une série qu’il faut le plus rapidement oublier (d’un point de vue audimatique bien entendu et pas qualitatif car je trouve que la série n’a eu de cesse de s’améliorer et cet épisode est une nouvelle preuve de cette amélioration). Le dernier acte de l’épisode était extrême tendu. Mira Sorvino est un ajout particulièrement intéressant au casting de Stalker dans le rôle de Vicki Gregg. Elle a apporté quelque chose en plus dans cet épisode que j’ai déjà hâte de retrouver dans les épisodes suivants. Jack et Janice de leur côté continue de rester des personnages un peu secondaires car ils ne sont que spectateur de l’histoire de Beth et ne sont pas vraiment inclus dedans (sauf grâce au fait qu’ils sont professionnellement parlant tous dans la même équipe). Finalement, cette série démontre avec cet épisode qu’elle n’a pas perdu la main et qu’elle est plus que jamais prête à nous surprendre encore et encore au fil des épisodes. Stalker n’a peut-être pas été le gros succès de l’année mais elle l’aurait bien plus mérité que bien d’autres séries lancées.

Note : 6.5/10. En bref, un retour efficace.

Commenter cet article

4evaheroesf 02/05/2015 19:30

Malheureusement, Maggie était une victime affligeante et conne dans cet épisode.
Elle devrait savoir qu'il y avait deux corps à trouver et non un seul...
Bref, le méchant "meurt" dans un incendie, et on pourra le revoir dans une hypothétique saison 2...