Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 10. Episodes 13 et 14.

24 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Critiques Séries : Supernatural. Saison 10. Episodes 13 et 14.

Supernatural // Saison 10. Episodes 13 et 14. Halt & Catch Fire / The Executioner's Song.


Supernatural mélange tout un tas de choses de façon particulièrement stupide mais bon, cette année cela semble être quelque chose que la série adore faire. On nous embarque cette semaine dans une histoire d’étudiants qui se font tuer les uns après les autres sans lien apparent (sauf qu’il y en a bien un) par un fantôme qui utilise des appareils électroniques. Ce n’est pas la première fois qu’une telle histoire est utilisée et que des fantômes utilisent des appareils électroniques. Sauf que l’on ne peut malheureusement pas dire que la série sait quoi en faire. Si la référence à Christine ou Maximum Overdrive (et donc à Stephen King) est bien présente, cela ne fonctionne malheureusement pas du tout dans ce sens là. Impossible de ne pas repenser à d’autres épisodes de Supernatural dont j’ai déjà oublié le nom. Le scénario veut aussi avoir des fausses allures de slasher faisant référence à Souviens-toi l’été dernier (entre autres). L’épisode enchaîne alors les surprises absurdes et les retournements de situation ridicules au possible. C’est la faute à un scénario qui errent entre mauvais gags et gadgets électroniques en tout genre gérant la vie de nos étudiants préférés prêts à être donnés en pâture à un fantôme vengeur.

Je ne suis pas contre les intrigues classiques dans Supernatural car généralement ce sont même les épisodes les plus sympathiques. Les références sont ici foirées par un manque cruel de surprises. Tout s’enchaîne de façon ridicule. Si le gag sur le fait que Dean ne s’y connait pas du tout en nouvelles technologies est quelque chose de logique (et surtout drôle sur le coup), l’épisode use et abuse de ce running gag quitte à le transformer en quelque chose qui ne sert pas l’épisode à son avantage. C’est quelque chose d’encore une fois trop facile. Le seul truc qui sauve cet épisode c’est le fait qu’il sort un peu du lot dans une saison qui semble jouer la carte du sérieux et de l’ennui. Car cet épisode a au moins le charme d’être complètement absurde et ridicule la plupart du temps. C’est ce qui lui donne presque son originalité. Cet épisode permet donc encore une fois de passer le temps, pas de la façon la plus fluide qu’il soit mais l’on sait pertinemment que le but de Supernatural n’a jamais été d’être une série particulièrement fluide cette année. L’avantage de cet épisode est donc de ne pas devenir irritant, seulement d’être un épisode au scénario qui manque cruellement d’intérêt et qui n’apporte rien de nouveau à l’univers d’une série qui ne sait plus quoi inventer.

Je ne pense pas que cette saison 10 de Supernatural soit la saison de trop étant donné que cela fait des années que Supernatural n’a de cesse de se réinventer mais ce n’est qu’une saison de transition vers quelque chose de nouveau et de différent (en tout cas, je l’espère sincèrement). Il va falloir que les derniers épisodes de la saison se concentrent sur la mythologie de la série et donc de la saison histoire de ne pas nous faire croire qu’ils ont complètement oublié ce qu’ils voulaient faire au départ. J’ai aussi conscience du fait que la saison 10 a le défaut d’avoir 23 épisodes (ce qui étire probablement de 10 épisodes de trop la saison et ne lui donne pas suffisamment de consistance) mais l’intrigue générale de la saison n’a pas de grand intérêt non plus. Le seul avantage de « Halt and Catch Fire » est peut-être de montrer que Supernatural ne veut pas rester sur ses propres lauriers et éviter de questionner encore et encore les personnages sur leur destinée (ce qui est aussi une thématique ultra redondante). Puis nous passons à « The Executioner’s Song ». Cet épisode, directement lié à l’intrigue de la saison sur la marque de Caïn et le retour de ce dernier incarné par Timothy Omundson (Psych). Lors de sa première apparition ce dernier avait d’ailleurs réussi à nous surprendre.

Bien que ce dernier soit toujours aussi sympathique sous les traits de Caïn, ce que je trouve dommage c’est que Supernatural ne fait pas grand chose de ce personnage et de l’intrigue qui l’entoure. Castiel se rapproche donc de Caïn pendant que Sam et Dean retrouvent sa trace dans une prison. Le but de cet épisode est encore de stopper Caïn mais l’une des erreurs de la saison aurait été de remettre Castiel au milieu (alors que ce dernier n’a toujours pas réussi à reprendre la main sur ses intrigues personnelles). Caïn est toujours aussi détendu (et dans le bon sens) afin de nous proposer quelque chose d’assez sympathique en tout point sauf que le scénario prend son temps et cela commence à devenir lassant. On voit aussi que Supernatural fait encore et toujours des économies d’argent dans la mise en scène des épisodes. L’épisode, qui aurait pu être épique, ne l’ait finalement jamais. Au contraire, les retrouvailles entre Caïn et Dean sont tout ce qu’il y a de plus forcées et même un poil ennuyeuses. Le face à face final manque cruellement d’énergie, comme si finalement l’épisode n’avait pas trop su quoi faire de Dean et de sa condition face à un Caïn sensé être en forme.

La série démontre une nouvelle fois qu’elle a énormément de mal à proposer des choses différentes et qu’elle ne sait pas trop ce qu’elle peut et veut faire. Le manque de moyen est forcément présent mais justement, on ne sait pas trop ce qu’ils peuvent faire avec moins de moyens. Le retour de Crowley n’aide pas non plus alors que ce dernier est devenu un vrai papi ennuyeux comme tout. Le pauvre, qui était par le passé un personnage jouissif, en est réduit à quelques répliques et même plus une once d’amusement. La série avait encore l’occasion ici de faire quelque chose de différent, de beaucoup plaisant et finalement elle n’a rien fait de tout ça. Au contraire, je me demande bien ce que la série compte nous réserver pour la fin de la saison mais les perspectives lancées avec la fin de cet épisode n’ont pour le moment pas de grand intérêt à mes yeux.

Note : 4.5/10 et 4/10. En bref, de déceptions en déceptions.

Commenter cet article