Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Night Shift. Saison 2. Episodes 11 et 12.

12 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Night Shift

Critiques Séries : The Night Shift. Saison 2. Episodes 11 et 12.

The Night Shift // Saison 2. Episodes 11 et 12. Hold On / Moving On.


Plus on approche de la fin de la saison et plus j’ai l’impression que la série n’a rien de neuf à nous apporter. Dans ce nouvel épisode, nous avons dans un premier temps Scott qui se retrouve au milieu d’un accident. C’est une occasion en or de donner à Scott de quoi nous surprendre. Il va être au four et au moulin et je dois avouer que j’ai trouvé ça assez palpitant dans son ensemble. Cela change de ce à quoi Scott Wolf a pu nous habituer dans la série et sans être nécessairement ce qu’il y a de plus original au monde, cela reste assez efficace dans son ensemble. L’avantage de cette intrigue n’est pas que de mettre Scott au milieu d’une affaire sérieuse, c’est aussi de sortir à nouveau les personnages de l’hôpital. J’ai toujours préféré les séries médicales qui tentent des trucs et qui sortent du lot en cherchant à sauver les gens dans l’urgence, sans nécessairement avoir tout le matériel dernier cri avec eux. C’était d’ailleurs pour cela que j’avais adoré l’idée d’Off the Map (même si la série était terriblement médiocre, voire mauvaise). « Hold On » ne va pas aller extrêmement loin pour autant mais cela reste assez efficace dans son ensemble car les scénaristes savent s’y prendre pour nous surprendre. Par ailleurs, l’histoire de cette chute durant un rodeo permet là aussi de sortir un peu tout le monde de l’univers habituel. Comme quoi, The Night Shift démontre qu’elle a encore des idées.

Surtout que l’on voit très bien que tout le monde dans cette série a une sorte de spécialité et apporte donc un petit plus à chaque nouvel épisode. Je ne vais pas dire que The Night Shift est une série parfaite mais elle reste malgré tout intelligente quand il s’agit de sortir de sa zone de confort. Elle reste très classique dans sa façon de manier les intrigues mais peu importe, cela reste du médical intéressant et bien plus palpitant que beaucoup de séries médicales actuelles (notamment Remedy qui a énormément de mal à se renouveler cette année malgré un fil rouge assez sympathique). Chaque jour est un combat pour sauver des vies, c’est la philosophie de The Night Shift et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle tente de suivre ce précepte à la lettre. Dans ce nouvel épisode, des personnages vont avoir l’occasion d’être mis dans des situations complètement différentes, surtout quand ils doivent se poser des questions sur ce qu’ils vont faire. TC et Topher qui prennent l’avion à la fin de l’épisode permet d’attendre quelque chose de potentiellement intriguant de la part des deux derniers épisodes de la saison. En espérant que la série suive le schéma du final de la saison précédente et nous offre quelque chose digne des inspirations de la série (et notamment Urgences et Grey’s Anatomy).

L’équipe va rencontrer le leader du groupe de thérapie de TC et il est là pour offrir une surprise assez spéciale. C’est l’occasion de proposer quelque chose de plus léger dans cet épisode, surtout que le précédent était chargé en émotions (notamment avec le cas de ce jeune garçon qui a perdu complètement l’usage de ses membres). C’est tout de même terrible de se dire que l’on peut ne plus bouger ses jambes et ses bras. Ce que je ne comprends cependant pas vraiment c’est pourquoi la série ne développe pas plus les personnages et leurs petites aventures. Je pense à Jill qui a eu l’occasion d’être mis en avant plus tôt cette année et son histoire n’a pas délivré grand chose par la suite, et dans cet épisode la grande déception que doit prendre Topher pourrait changer un peu la série mais seulement si The Night Shift nous propose de voyager nous aussi avec lui car le fait qu’il parte pour l’étranger pour une mission médicale est excitant. The Night Shift a toujours tourné autour des mêmes personnages, du même hôpital, du même univers, alors sortir un peu de tout ça est l’occasion de voir les choses de façon complètement différente. En tout cas, j’ai presque hâte de voir ce que la série nous réserve tant le potentiel est bien présent. Finalement, cette saison 2 de The Night Shift reste fidèle à elle-même (même si la saison a changé peut-être de trop le concept présenté en première saison)…

Note : 5/10. En bref, deux épisodes tout ce qu’il y a de plus corrects grâce à de bonnes idées.

Commenter cet article