Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Night Shift. Saison 2. Episodes 13 et 14.

27 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Night Shift

Critiques Séries : The Night Shift. Saison 2. Episodes 13 et 14.

The Night Shift // Saison 2. Episodes 13 et 14. Sunrise, Sunset / Darkest Before Dawn.
SEASON FINALE


Alors que NBC a commandé 2 nouvelles séries médicales, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’elle renouvelle celle-ci pour une saison 3. Surtout que les audiences de cette saison 2 n’ont pas été mirobolantes. Je me demande donc si finalement la série ne coûte pas presque rien. Elle doit en tout cas être particulièrement rentable pour NBC. Je ne vais pas vraiment me plaindre car bien que je trouve cette série fainéante et souvent copié collé de ce qui se fait ailleurs, je trouve qu’elle réussi plutôt bien à nous surprendre par moment car ses personnages sont globalement assez intéressantes. Avec « Sunrise, Sunset », la série nous offre une suite à l’histoire de l’épisode précédent qui donnait l’occasion à Topher de se rendre en terrain hostile. J’ai trouvé que cet épisode parvient à utiliser de façon judicieuse sa relation avec T.C. Surtout que ce dernier, sur le terrain, se retrouve hanté par son passé. Ce qui est cependant le plus intéressant dans cet épisode ce n’est pas forcément le fait que T.C. ait des souvenirs de son passé. En effet, je préfère largement tout ce que la série tente de faire d’un point de vue du médical. C’est assez étrange comme sentiment d’ailleurs car je ne m’attendais pas du tout à ce que la série aille dans cette direction mais je suis content de voir qu’elle peut encore surprendre.

« Sunrise, Sunset » est une occasion en or pour The Night Shift de sortir un peu de l’hôpital et de nous offrir un terrain à la fois nouveau et hostile. La première saison aurait très bien pu utiliser cette histoire sauf qu’elle ne l’a pas fait, probablement car elle voulait se le garder pour ce nouvel épisode et cette saison. C’est un autre choix judicieux qui permet à la série de nous donner une impression complètement différente. En tout cas, je suis ravi car tout ce qui se passe dans cet épisode est rythmé à la façon de la structure même de la série et de son concept initial. En parallèle, on retrouve toujours nos autres personnages à l’hôpital alors qu’ils doivent venir en aide à de nombreuses victimes sur le site d’un accident de voiture. Ce qui aurait très rapidement pu devenir ultra facile et ressembler un peu trop à la fin de la saison de Grey’s Anatomy est ici traité de façon complètement différente. Disons que cela aide d’avoir deux personnages qui sont à un endroit complètement différent (surtout que The Night Shift leur donne la part belle pendant que les autres ne sont presque là que pour démontrer que l’on ne les a pas oublié). C’est presque dommage de gâcher une carte comme celle de l’accident alors qu’au fond cela aurait très bien pu être utilisé l’année prochaine dans un grand épisode, voire même un double épisode.

« Darkest Before Dawn » permet dans un premier temps d’effectuer le retour de T.C. et Topher. Ils vont retrouver Jordan dans une condition assez critique et San Antonio est terrorisé par des snipers. Je crois que l’une des choses que j’ai préféré dans cet épisode c’est peut-être la relation entre Drew et son très cher Rick. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus important dans cet épisode mais cela fonctionne terriblement bien. Car c’est le genre de relations toutes mignonnes qui donnent envie de s’attacher à une série aussi classique dans sa structure que The Night Shift. Car au fond, The Night Shift ne change pas vraiment le registre médical et ne nous offre pas une alternative particulièrement intéressante. Grey’s Anatomy par exemple était une bonne proposition, Critical récemment en est aussi une, c’est sans parler de tout un tas de séries qui on été des échecs mais qui étaient de bonnes idées (comme Trauma qui est tombé dans le médical redondant malgré son ambition d’être une série choquante et réaliste, Mental et son envie de nous plonger dans l’univers psychiatrique, House et sa vision Sherlock Holmes-esque des choses, etc.). Finalement, ces deux derniers épisodes de la saison n’ont pas grand chose de nouveau à proposer et se contente bien souvent de faire du réchauffer de série médicale.

C’est là que je me rends compte que si j’apprécie The Night Shift ce n’est pas vraiment pour ce qu’elle nous propose médicalement parlant (même si la proposition de l’avant dernier épisode est assez sympathique) mais plutôt pour ses personnages et au fait que l’on s’attache à eux. C’est le cas de Jordan dans le dernier épisode, de même que Drew et Rick, sans parler de T.C qui a lui aussi l’occasion de montrer qu’il peut être plus qu’un héros avec un passé lourd et pas toujours très passionnant (la saison 1 en avait d’ailleurs abusé de ce passé lourd). C’est finalement une fin de saison banale sauvée en grande partie par ses personnages.

Note : 5/10. En bref, des personnages plutôt bons sauvent une fin de saison assez classiques.

Commenter cet article

Lena 01/05/2016 13:20

Impressionnant cette episode moi jai bien aime l'idée que TC se jette sur JORDAN pour etre sur quelle nest rien et quil se jette sur le tireur pour lempeche de tirer sur JORDAN et quil veulent le tabasser car il a voulu faire du mal a JORDAN j'aime bien ce suspense avec chauffeur qui se fait tirer dessus il est tiré d'affaire et d'un seul coup il y a un problème ils sont obligé de le réanimer c'était très bien franchement bravo je mets encore 9,75 car il n'y a pas eu assez amour de suspense