Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Royals. Saison 1. Episode 6.

8 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Royals

Critiques Séries : The Royals. Saison 1. Episode 6.

The Royals // Saison 1. Episode 6. The Slings and Arrows of Outrageous Fortune.


Encore une fois je suis bien embêté car je ne sais pas du tout ce que compte faire The Royals pour tenter de nous surprendre. La série a beau faire certains efforts, ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus visible pour autant. Le père d’Ophelia, Ted, est de retour cette semaine, et une fois de plus ce n’est pas pour tricoter. Il est est tellement mauvais à son boulot mine de rien. Mais bien que je pourrais dire des dizaines de fois combien il est nul à son job, je ne comprends toujours pas vraiment l’utilité du personnage dans cet épisode. Cela ne sert pas à grand chose de faire revenir Ted si c’est pour ne pas bien l’exploiter. Mais c’est la spécialité de The Royals. La série évite cependant cette semaine quelque chose de redondant qui m’énervait énormément. Jasper a envie d’être transféré étant donné que Eleanor lui en fait voir de toutes les couleurs mais sans sans compter sur la Reine, toujours là pour ramasser les pots cassés. Elle va donc se dire qu’il ne serait pas bête de passer une petite nuit en compagnie de la Reine. Leur partie de jambe en l’air n’est pas mise en scène à l’écran, ce qui est assez désolant. Je trouve que The Royals manque cruellement d’impertinence. Disons que la série a beau tenter de faire des choses, elle le les fait pas forcément de la meilleure façon qu’il soit.

Surtout quand il s’agit d’utiliser ce qu’elle sait de ses personnages pour en faire de vraies intrigues palpitantes. Pour le moment, les histoires de Jasper et Eleanor sont drôles, peut-être plus du point de vue de cette dernière qui se retrouve à une petite sauterie (cela change légèrement des soirées mondaines et coincées des derniers épisodes). On retrouve ici l’esprit d’une bonne petite Gossip Girl. La série n’en fait pas des tonnes, juste ce qu’il faut pour tenter de nous surprendre en comme. En tout cas, j’ai surtout envie de voir ce que Eleanor a encore en stock pour nous. Elizabeth Hurley a beau être l’actrice de cette série que je préfère, je trouve que son personnage n’est pas si passionnant que ça. L’histoire de la Reine manque cruellement de surprises. C’est dommage car l’une des idées les plus intéressantes de cet épisode c’est peut-être justement ce qui se passe avec la Reine. Le fait qu’elle soit la pire des saloperies, couchant aux yeux de tout le monde avec son garde du corps. Elle n’a aucun scrupule. Pour ce qui est de la petite « pool party », elle permet de rassembler Eleaor et tout un tas d’autres personnages. Monaco est un terrain de jeu sympathique pour tout le monde. Le seul problème c’est que l’on n’a pas vraiment d’aperçu du rocher.

C’est ridicule tout ce qui se passe à Monaco au fond. Que cela soit Liam et Ophelia (qui ne vont probablement pas avoir l’idée la plus sexy et la plus sympathique de l’épisode), l’histoire de la voiture et de la bataille de fléchette qui va se finir en flèche en bois dans la jambe d’un des membres de la petite sauterie. C’était assez drôle sur le coup mais quand on réfléchit un peu plus rapidement, on se rend compte que finalement ce n’est pas bien passionnant. Finalement, ce nouvel épisode de The Royals a énormément de mal à trouver les mots justes. La série a beau tenter des tas de choses, elle ne sait pas trop dans quelle direction elle pourrait bien aller. Ce qui me manque cruellement dans The Royals c’est peut-être d’une ambiance un peu plus coquette, mieux gérée et aussi quelque chose qui permet d’avoir des intrigues moins redondantes. Cet épisode avait peu de choses redondantes en son sein, sauf que j’aurais apprécié que justement cela aille un peu plus loin, que les personnages forcent un peu plus car l’un des problèmes de cette série c’est justement de ne pas trop savoir dans quelle direction elle compte aller. Ce n’est que mon avis mais c’est bel et bien le problème.

Note : 4/10. En bref, la série a beau faire des choses différentes, ce n’est pas brillant.

Commenter cet article