Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Vikings. Saison 3. Episodes 9 et 10.

3 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Vikings

Critiques Séries : Vikings. Saison 3. Episodes 9 et 10.

Vikings // Saison 3. Episodes 9 et 10. Breaking Point / The Dead.
SEASON FINALE


J’ai déjà hâte de voir ce que la prochaine saison de Vikings compte nous réserver. En effet, après avoir perdu la bataille de Paris, nos vikings préférés ne pouvaient pas s’avouer vaincus aussi facilement. Mais c’est sans compter sur le besoin de Ragnar de passer à autre chose et de se retrouver une nouvelle raison de vivre. Je trouve que l’histoire de Ragnar a réellement pris de l’ampleur cette année et notamment dans ces derniers épisodes lors de sa conversation au christianisme. J’ai appris que c’était un truc qui était arrivé aux vikings et il est donc logique de retrouver cette partie de leur histoire chez Ragnar. Il y a des scènes de combat assez impressionnante dans « Breaking Point », ne serait-ce que lorsque cette roue commence à rouler dans le tunnel. Un moment d’action assez étonnant dans le sens où ce genre de roue n’est pas ce que l’on a pour habitude de voir. Les Vikings ont perdu à peu près milles des leurs, ce qui est impressionnant mais ils sont encore plus remontés que jamais à l’idée de vaincre. C’est intéressant car les Vikings sont vraiment régit par leur volonté de gagner des batailles plus qu’asseoir un quelconque pouvoir. L’épisode n’oublie pas pour autant de se concentrer sur d’autres personnages que Ragnar qui est finalement un peu à l’écart mais Bjorn qui était là lors de la première scène de la saison alors que Ragnar lui apprenait comment devenir un leader.

On veut nous parler de l’urgence d’un remplacement, du fait que Ragnar n’est pas éternel, qu’il peut mourir plus rapidement que l’on ne le pense et qu’il y a de quoi préparer la suite des aventures Vikings avec quelque chose de complètement différent, une vision qui n’a rien à voir avec celle de Ragnar (même si ce dernier tente de nous permettre de voir qu’il a conserver ses idées). L’histoire de Vikings est souvent assez soufflante dans le sens où l’on n’a pas toujours le temps de s’imprégner de ce que la série veut nous raconter. Elle nous raconte tellement de choses à chaque nouvel épisode qui passe que à chaque nouvel épisode, on a l’impression d’avoir déjà vécu la moitié d’une saison de Game of Thrones (je caricature mais c’est un peu ça). Après la désastreuse attaque de Paris dans l’épisode précédent, cet épisode s’ouvre sur un Ragnar qui souffre, qui n’est plus au sommet de sa forme. C’est une façon de gérer les conséquences des actes de Ragnar, du fait qu’il a perdu pour la première fois et que cela a complètement achevé son égo (et donc sa propre santé personnelle). C’est intéressant car j’ai l’impression que Vikings veut nous offrir une sorte de métaphore qui change de ce que l’on a pour habitude de voir.

Depuis la bataille, Ragnar va de mal en pis. Mais c’est aussi une façon de rappeler les réalités de ce monde à cette époque bien précise. Ils n’avaient pas les provisions de nourriture que l’on peut avoir de nos jours, les maladies courraient les rues, etc. Ragnar a tout de même le sens du dialogue que beaucoup d’autres personnages de Vikings n’ont pas. C’est là qu’il est capable de rassembler tout le monde, de réaffirmer que c’est lui le leader. Son discours fonctionne à merveille et démontre donc une fois de plus que la série a besoin de Ragnar. Mais cet avant dernier épisode n’est pas ce que Vikings a fait de plus finaud pour autant. En effet, il y a quelque chose qui d’un point de vue purement narratif ne fonctionne peut-être pas aussi bien que l’on aurait probablement pu le prévoir. Et je suis donc un peu déçu. Gisla quant à elle continue d’imposer sa place. Je pense que cette partie de l’épisode fonctionne car elle prépare le terrain pour la suite de la série, ni plus ni moins. Mais la série a trop d’intrigues secondaires développées de façon pas toujours brillantes (Lagertha/Kalf était prometteuse par exemple mais n’a jamais fonctionné comme je l’aurais souhaité).

Le dernier épisode reste dans la même veine. Ce n’est pas mauvais mais ce n’est pas brillant pour autant. On a connu des fins de saison bien plus palpitantes et surtout passionnantes pour Vikings. La narration manque donc de ce côté épique qu’elle voulait nous délivrer auparavant. Certes, ces deux épisodes gèrent aussi les conséquences des pertes, de ce que les vikings n’ont pas gagné alors que les deux saisons précédentes se reposaient sur des moments où les vikings vainquaient. Ragnar reste cependant le héros de l’histoire jusqu’au bout de ces deux épisodes, comme un personnage dont la série ne peut tout simplement pas se passer. Comme si Ragnar ne pouvait donc pas mourir et l’histoire de la religion, bien introduite jusque là, n’a pas l’impact que j’aurais probablement souhaiter. Encore moins dans le dernier épisode où tout semble plus proche de l’information historique que de la narration efficace. Vikings a besoin de se réinventer pour l’année prochaine et ce dernier épisode ne nous propose que quelques pistes. Elles sont intéressantes mais je préfère largement ce qu’ils ont pu faire dans les deux season finale précédent car j’ai l’impression ici que tout ce qui se passe est un peu facile. Ragnar a tous les lauriers, tous les honneurs d’un épisode qui oublie plus ou moins le reste de ses personnages, comme s’ils n’étaient pas du tout aussi intéressants.

Alors que les Vikings sont à prendre comme un groupe de personnages. Heureusement que Gisla est donc là afin de tenter d’apporter une vision différente de l’univers et des menaces qui planes. Car la série a besoin de ce genre d’intrigues. Mais ce n’est pas tout, Lagertha, Rollo et Floki se frayent petit à petit eux aussi un chemin qui reste sinueux et pas toujours très fluide mais qui reste prometteur pour la suite de la série. Ragnar a beau gagner, cet épisode rappel que le triomphe a un réel prix, notamment car la façon dont il gagne réaffirme à quel point son idée du fait d’être vainqueur est loin d’être la même idée que les autres. Finalement, deux épisodes un poil décevants qui font ce qu’il faut pour nous satisfaire mais pas nous rassasier. On a besoin d’un peu plus car on sent qu’il y a quelque chose qui manque à ces deux épisodes.

Note : 6/10. En bref, j’ai hâte de voir la prochaine saison de Vikings car elle va devoir réinventer des tas de choses pour ses personnages et nous introduire des enjeux différents.

Commenter cet article

4evaheroesf 03/05/2015 21:38

Vikings S03E10
Je n'aurais jamais cru que tout le plan de Ragnar était si prévisible et ennuyant.
Les vikings ont pris Paris, c'est déjà ça.
Mais je m'attendais à mieux pour Rollo, et Floki est toujours vivant...

Bilan : épisode moyen pour une fin de saison.

Bilan de la saison 3
L'intrigue de Wessex était intéressante avec Ragnar et Ecbert,
mais elle dégage trop vite, et on se retrouve à Paris.
Heureusement, Paris a introduit de nouveaux personnages, et surtout de la résistance face aux vikings.
Par contre, l'intrigue au village de Ragnar a été assez inutile et mal insérée, sauf pour Siggy.
Je n'ai pas compris l'intérêt de Kalf et du fils de l'ancien roi dans cette saison.
Et je me serais bien passé de Judith et d'Athelstan...
Bref, Vikings est toujours une bonne série, mais cette saison a montré des faiblesses.
J'espère que la saison 4 arrangera tout ça.