Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 40 - Brooklyn Nine-Nine (Saison 2)

9 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2014-2015

[CLASSEMENT] - 40 - Brooklyn Nine-Nine (Saison 2)

La première saison de Brooklyn Nine-Nine était une très bonne surprise. J’avais hâte de découvrir ce que la série avait encore en stock pour nous dans cette seconde saison. Outre le fait qu’ils ont réussi à faire des suites à pas mal d’épisodes de la saison 1 (Thankgsiving, Halloween, etc.), la série a aussi su nous offrir des épisodes différents, utilisant des axes comiques différents tout en développant un peu mieux les relations. Les épisodes se suivent mais ne se ressemblent pas toujours. Si parfois la série a légèrement déçu, les meilleurs épisodes sont là pour rattraper le coche, surtout qu’à l’issue de la saison, Brooklyn Nine-Nine prend des risques avec le départ de deux personnages (Gina et Holt), deux piliers comiques de la série qui vont être remplacés le temps d’une partie de la saison pas d’autres personnages. Si l’on suivra toujours Gina et Holt l’année prochaine, ce sera à distance de tout le reste. C’est donc une façon intéressante d’aller plus loin dans une comédie qui n’a pas toujours voulu chambouler ses habitudes mais qui parvient à faire quelque chose d’intelligent ici. Ensuite c’est la relation entre Jake et Amy qui prend enfin du sens elle aussi et cela fonctionne à la perfection. La série démontre qu’il était temps de passer à la vitesse supérieure.

La vraie réussite de cette série est souvent de réaliser des épisodes où la notion de groupe est utilisée à son avantage. Le groupe de personnage a beau avoir divers atouts, chacun des personnages représentent un atout différent. Du coup, une fois que le tout est combiné, par paire, trio ou même avec tout le monde dans le même sac, alors les choses sont différentes et souvent bien plus efficaces. Gina et Boyle continuent de démontrer que c’est un duo qui fonctionne à merveille (et j’imagine qu’ils vont être les liens entre les deux futurs univers étant donné que Gina ne sera plus au 9-9). C’est un mal pour un bien, ces deux là ayant déjà eu une intrigue toute la saison avec leurs parents. Gina et Boyle me font un peu penser à Andy et April dans Parks & Recreation. Ce n’est pas étranger comme réflexion étant donné que les deux scénaristes viennent de l’ancienne série de NBC mais justement, cette relation amicale dans un premier temps, va très probablement éviter un peu plus rapidement l’année prochaine si la série se donne les moyens d’enfin créer un véritable couple avec ces deux personnages. En tout cas, je n’en attendais pas moins (et j’ai surtout énormément besoin de ce genre de choses) dans une série comme celle-ci, que les personnages évoluent au travers de leurs relations.

Au fil des épisodes la série va aussi nous offrir des intrigues avec diverses guests comme l’excellente Kyra Sedgwick, particulièrement jouissive dans son rôle. On aura aussi droit à Eva Longoria dans le rôle d’un intérêt amoureux pour Jake. La relation entre ces deux personnages n’a pas forcément apporté grand chose sur la longueur de la série, mais c’était mignon comme tout sur le moment et cela a fait son petit effet. C’est sans parler de Garrett Dillahunt, véritable moteur comique qui dès qu’il embraye, parvient tout de suite à déclencher le rire du téléspectateur. Impossible également d’oublier Bradley Whitford et sa folie douce qui va incarner le rôle du père de Jake, un personnage tout aussi déjanté qu’il apportera aussi un brin d’émotion au sein d’une comédie qui ne laisse pourtant pas énormément de place à son aspect le plus touchant et le plus dramatique. Avec des retours comme le Pontiac Bandit (encore une bonne idée celle-là qui s’est transformée en fiasco), la série n’a pas toujours su trouver le ton juste et s’est heurtée au problème de la comparaison. En effet, on compare toujours les épisodes précédents avec ceux-ci et l’on finit par être légèrement déçus. Mais le résultat est que cette saison 2 est tout aussi drôle que la première. Les deux saisons ont réussi à s’équilibrer grâce à un lot d’épisodes réussis plus importants que dans la première saison (qui avait aussi quelques couacs).

 

N'oubliez pas de voter pour vos séries préférées

Commenter cet article