Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Familly Recomposée, rencard désastreux

5 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Familly Recomposée, rencard désastreux

Famille Recomposée // De Frank Coraci. Avec Adam Sandler et Drew Barrymore.


Cela faisait un sacré bout de temps que je n’avais pas vu un film d’Adam Sandler sortir uniquement en DVD. C’est bien la preuve que cet acteur n’est plus rien pour le cinéma en France. Les scores plus que décevants de ce film au box office américain n’ont probablement pas dû aider. Par ailleurs, Famille Recomposée marque la troisième collaboration entre Adam Sandler et Drew Barrymore après Demain on se Marie et Amour & Amnésie au cinéma. C’est un duo qui fonctionne toujours aussi et qui nous réserve forcément de bonnes surprises mais globalement, cela manque cruellement de gags mémorables et d’une histoire dont on a envie de se souvenir. Les deux précédentes collaborations entre les deux acteurs m’avaient plu, surtout Amour & Amnésie mais je suis forcé de constater ici que dans le registre de la comédie américaine basique et peu inspirée, nous voici face à un mauvais modèle. Les deux acteurs retrouvent en tout cas Frank Coraci qui les avait déjà dirigé dans Demain on se Marie. Ce réalisateur, pas vraiment habitué aux bons films (même si Click a pu me faire rire avec Adam Sandler), démontre ici une fois de plus les faiblesses de son cinéma.

Après un rencard désastreux, Lauren et Jim sont tombés d'accord sur une seule chose: ils ne veulent plus jamais se revoir. Mais voilà, le hasard s'en mêle, ils se retrouvent en famille avec leurs enfants. Tous coincés et obligés de partager une suite dans un hôtel de luxe pour un safari en Afrique durant une semaine.

C’est un cinéma familial confortable certes mais je pense que depuis plusieurs années, les familles ne sont plus dupes et savent qu’un film de ce genre là n’est pas un bon film. Il manque aussi dans l’histoire de bonnes surprises. Par exemple Terry Crews qui est excellent dans Brooklyn Nine Nine (et précédemment dans Tout le Monde Déteste Chris) démontre ici que son pouvoir comique est exploité à outrance, délivrant alors des scènes répétitives, comme un mauvais running gag que l’on aurait plutôt envie d’oublier qu’autre chose. Il en va de même de la présence de Wendi McLendon-Covey que j’adore dans The Goldbergs et qui ici ne sait pas vraiment quoi faire pour nous séduire. Famille Recomposée tente de nous amuser à plusieurs reprises (notamment avec des gags dans la savanes tous moins inspirés les uns que les autres) et puis rappelle encore une fois les passions d’Adam Sandler (notamment avec une scène où Jim apprend à son petit à jouer au baseball). C’est bon enfant tout de même comme comédie mais le cadre africain était peut-être de trop dans le sens où Famille Recomposée en fait des caisses jusqu’à l’overdose

Je ne dis pas que j’attendais quelque chose de particulièrement bon ou de romantiquement émouvant, mais peut-être un film un poil plus inspiré qui ne cherche pas à répéter tout ce qui se fait déjà dans la plupart des films avec Adam Sandler. On sent que son rôle a été écrit pour lui et rien que pour lui, sans possibilité de nous offrir une once d’originalité. C’est un peu comme si finalement Ivan Menchell (Jonas, Une Nounou d’Enfer) et Clare Sera (Pie’n Burger) n’avaient pas voulu sortir leurs héros du côté bienveillant et guimauve. En prenant un sujet très actuel, celui de la « Famille Recomposée », le film aurait pu parler des problèmes actuels des familles de nos jours, des divorces et de la possibilité de se créer à nouveau une histoire d’amour. Sauf que voilà, il ne se passe rien du tout dans ce sens là. Au contraire, Blended de son nom en VO, enchaîne les sketchs légèrement ennuyeux et redondant, sans compter que le film ressemble bien souvent à un bruit d’ambiance particulièrement bruyant. C’est dommage. Le deux acteurs en tête d’affiche rappellent une fois de plus qu’il ne faut pas vraiment faire confiance aux films qu’ils font, donnant plus l’impression qu’ils sont là pour cachetonner car ils n’ont rien d’autre qui leur sont proposés.

Note : 3/10. En bref, une comédie banale et peu inspirée qui enchaîne les gags sans surprises et redondants par rapport aux précédents films avec Adam Sandler.

Date de sortie : Directement en DVD - 27 mai 2015

Commenter cet article