Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Another Period. Saison 1. Pilot.

24 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Another Period

Critiques Séries : Another Period. Saison 1. Pilot.

Another Period // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Une famille qui a tellement d’argent qu’elle ne sait pas quoi en faire et la série se situe à l’époque du début du siècle dernier, c’est amusant. En tout cas, la comédie de Natasha Leggero et Riki Lindhome (cette dernière est plus connu pour être Riki dans l’excellente Garfunkel & Oates, la première y avait également tenu un petit rôle, celui de Vivian), est tout sauf quelque chose que l’on a l’impression d’avoir vu. Comedy Central a donc commandé encore une comédie originale qui sort un peu des carcans du genre même si l’on retrouve chez elle un peu de Almost Royal (BBC America), de Drunk History (Comedy Central) et peut-être un peu de The Spoils of Babylon (IFC) dans le registre de la parodie excessive. La disparition de la très charmante Garfunkel & Oates m’avait déçu et je suis donc très heureux de retrouver ces deux femmes dans une toute nouvelle comédie qui leur colle plutôt bien à la peau car en plus de l’avoir créée, elles incarnent aussi les rôles principaux, se retrouve aux côtés d’un casting assez bluffant : Christina Hendricks, Michael Ian Black, Paget Brewster ou encore Jason Ritter (d’ailleurs la scène de sexe avec ce dernier est tout bonnement drôle et efficace). Au départ, Another Period est censée être une satire de télé-réalité suivant une famille qui a suffisamment d’argent pour ne pas savoir quoi en faire. Sauf que la série est un peu plus que mal.

Les mésaventures de la famille Bellacourts, la première famille de l’État de Rhode Island. Elle n'a absolument rien à offrir au monde, mais a tellement d’argent que ça n’a pas d’importance...

En effet, plutôt que de mettre en scène les bonnes manières, ce qui serait éculé de la part des deux créatrices, Another Period préfère mettre en scène des manières ultra vulgaires qui vont probablement plaisir ou déplaire sans demi mesure possible. Je crois que ce premier épisode parvient à me démontrer à quel point cette série est une bonne idée tant sur le papier qu’à l’écran. L’originalité ne décolle pas toujours et tous les gags ne sont pas forcément réussis, mais globalement la série parvient à faire tellement de choses différentes que l’on ne peut que passer un bon moment. Sans compter que côté casting, c’est là aussi plus que réussi. A commencer par Paget Brewster qui a réussi sa reconversion dans la comédie après Community, elle retrouve encore un rôle à la hauteur de son talent caché. Elle qui n’était pas forcément brillante dans Esprits Criminels démontre qu’elle a beaucoup plus de potentiel d’un point de vue comique. Cela va sans dire que Michael Ian Black est lui aussi très bon dans son rôle de Peepers. Je suis assez surpris que cette série soit aussi efficace alors que l’humour est parfois un peu bas de plancher. Mais justement, je pense que c’est la force comique de ces deux créatrices qui ont su faire d’une comédie un peu facile et vulgaire une comédie originale et assez drôle pour couronné le tout.

Ce n’était pas forcément gagné d’avance et pourtant, Another Period vient de nous démontrer que Comedy Central continue d’explorer des contrées comiques étonnantes (Broad City, Big Time in Hollywood FL, etc.) même si toutes les tentatives ne sont pas forcément réussies (Triptank, Drunk History et dans une certaine mesure je n’ai pas été sensible à Review). Dans sa façon de dépeindre le début du 20ème siècle, Another Period est plutôt efficace en son genre également. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit fait de cette façon et je ne m’attendais surtout pas à être séduit tout court par cette série. Il y avait tellement de choses qui pouvaient me déplaire mais cela me rappelle la tentative qu’a déjà fait IFC dans le registre de la comédie historique (alors que celle de BBC America sur la famille royale n’était pas très efficace en son genre - NDRL : Almost Royal -). Mais avec un casting aussi sympathique, une mise en scène assez élégante (même si très basique) de Jeremy Konner (qui connait sa composition pour avoir fait la mise en scène de Drunk History entre autre). Je n’en attendais pas moins de la part de Comedy Central, de continuer dans le registre des comédies de niche et je ne peux que les féliciter.

Note : 6/10. En bref, une comédie surprise.

Commenter cet article

Dwigt 04/07/2015 22:13

Paget Brewster a fait beaucoup plus de comédie que ça. Elle était dans Andy Richter Controls the Universe et des films comme The Specials. C'est après qu'elle a eu un rôle dans Law & Order et New York Unité spéciale, mais dans l'ensemble, elle a joué une majorité de rôles dans des comédies.

delromainzika 09/07/2015 17:41

Tu me rends curieux du coup ^^

Dwigt 08/07/2015 15:13

Andy Richter Controls the Universe/Le Monde merveilleux d'Andy Richter, il faut absolument connaître. C'était une série de Victor Fresco très proche de Better Off Ted, se passant déjà dans les bureaux d'une grosse entreprise, avec Matthew Weiner dans l'équipe de scénaristes et Paget Brewster dans le rôle d'une manager un peu coincée et dépassée par certaines situations. L'épisode avec Conan O'Brien est particulièrement magnifique :

"Mes condoléances pour votre mère.
- Au moins, elle est morte en faisant ce qu'elle aimait le plus : une tentative de suicide."

https://www.youtube.com/watch?v=J-XlTjuZBX8

delromainzika 08/07/2015 14:48

Je n'ai cité que celles que je connaissais :)

Ilwan 27/06/2015 22:07

Je ne peux que te remercier d'avoir fait la critique de ce Pilote. Il est proprement hilarant et Paget Brewster est grandiose ! ^^

delromainzika 30/06/2015 13:27

De rien :) Oui, elle est géniale :)