Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bones. Saison 10. Episodes 15 et 16.

10 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Bones

Critiques Séries : Bones. Saison 10. Episodes 15 et 16.

Bones // Saison 10. Episodes 15 et 16. The Eye in the Sky / The Big Beef at the Royal Diner.


Quand Bones veut, elle le fait et oser donner à son héroïne une seconde grossesse est probablement une intrigue qu’ils n’auraient pas dû tenter, à moins que la prochaine saison ne soit prévue pour être la dernière auquel cas ce ne serait pas si étonnant que ça. Car Bones doit savoir s’arrêter et si ce n’est pas cette année, il faut que cela soit l’année prochaine à tout prix. Bones reste donc fidèle à elle-même ce qui peut-être à la fois gage de qualité mais aussi l’inverse. « The Eye in the Sky » était donc un solide épisode de la série, surtout car Booth et Brennan découvrent qu’ils vont avoir un nouveau bébé. Cela va laisser Booth dans une position assez difficile mais l’ouverture de l’épisode sur cette révélation est une occasion en or de donner à la série l’occasion de nous surprendre une fois de plus. Si la première grossesse de Brennan avait été mal gérée, peut-être que la seconde aura appris des erreurs du passé et saura donc être bien plus sympathique. Les interactions entre les deux héros sont là pour rappeler à quel point les deux personnages sont complètement différents mais qui vont très bien ensemble. Bones ne nous offre pas de nouvelle expérience dans cet épisode et ce n’est pas une mauvaise chose. En effet, je trouve que la série a réussi à faire des choses très intéressante afin de créer de l’enthousiasme et des questions.

La réaction de Booth face à la nouvelle de Brennan est très amusante. C’est l’une des meilleures choses de cet épisode d’ailleurs. Les répliques sont même amusantes (« We're having a baby! I can keep eating peanut butter cookies! ») et Booth devient alors sur-protecteur de la femme qu’il aime. C’est le Booth que les fans de la série aiment voir et en tout cas celui que j’apprécie de voir moi aussi. Côté cas de la semaine, Booth est là aussi au centre de l’épisode. On a besoin de lui, qu’il passe du temps avec les autres personnages de la série, et c’est peut-être aussi pour cela qu’une fois de plus le cas de la semaine ne sert complètement à rien si ce n’est à justifier qu’il y ait des rencontre entre certains personnages de la série mais pas uniquement pour parler de l’affaire, mais aussi de bien d’autres choses. C’est la preuve qu’au fond Bones a largement de quoi nous surprendre et que cela fonctionne même plutôt bien dans son ensemble. « The Eye in the Sky » est donc l’épisode le plus touchant de la saison je pense, car il implique tout un tas de choses pour un Booth que l’on n’a pas forcément l’occasion de voir tous les jours comme ça. Ce que je regrette cependant c’est que l’on ne sache pas trop où va la série. Au delà du fait qu’un nouveau bébé est en route, il n’y a rien du tout de neuf. Je dirais même que c’est le contraire.

« The Big Beef at the Royal Diner » est quant à lui un épisode un peu plus classique et surtout bien plus light de la série. Mais justement, avec un épisode aussi léger que celui-ci, je me demande si au fond un orage n’est pas proche. La série aime bien créer le calme avant la tempête et c’est bien trop calme comme un épisode pour ne pas me laisser penser qu’une tempête est sur le point d’arriver. L’affaire de la semaine se concentre sur la mort d’un chef célèbre nommé Chili Reuben. Si dans l’idée ce n’est pas vraiment une mauvaise histoire, je trouve que l’épisode ne sait pas du tout quoi faire ce ce personnage et de l’histoire qui en découle. Rapidement, cet épisode devient assez simpliste et la résolution un peu trop prévisible à mon goût. On s’en rend forcément compte quand le cas de la semaine est plus important que le reste. Bones continue donc de nous proposer des tas de choses complètement différentes avec d’un côté un solide épisode sur les personnages et de l’autre un cas de la semaine de remplissage tout ce qu’il y a de plus balourd et bateau à la fois. C’est bête de ne pas poursuivre l’aventure et de rester statique par moment mais bon, Bones nous a toujours habitué à cette légèreté, même dans les cas de la semaine les plus niais et les plus ridicule. Ce qui sauve en partie le second épisode parmi les deux c’est le fait que les personnages aient tous un petit truc à raconter.

Note : 6/10 et 2/10. En bref, entre bonnes nouvelles et mauvaises idées.

Commenter cet article