Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Graceland. Saison 3. Episode 1.

28 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Graceland

Critiques Séries : Graceland. Saison 3. Episode 1.

Graceland // Saison 3. Episode 1. B-Positive.


Avec sa seconde saison, Graceland avait su montrer qu’elle n’était pas une petite série à la mord moi le noeud. Elle avait su être surprenante et nous offrir des intrigues beaucoup plus proche de ce que j’attendais de la part de cette série au départ. Avec « B-Positive », la bonne ambiance de la saison 2 est de retour. Pour le meilleur ? Ce sera aux prochains épisodes de nous le dire mais en tout cas, la façon dont ce premier épisode nous introduit l’histoire fonctionne très bien. Il permet de rappeler où étaient tous les personnages l’an dernier tout en plaçant les pions de chacun dans des endroits différents. Les secrets et les trahisons avaient abîmé les relations entre les membres de l’équipe lors de la saison précédente et cet épisode permet donc de gérer les conséquences de leurs actions. L’équipe doit donc apprendre à remettre les pièces dans le bon ordre à nouveau et ce n’est pas si facile que ça. Les relations entre les divers personnages ne sont pas toujours au beau fixe mais il ne faut pas faire cas simplement car Graceland a justement besoin d’eux. La fin de la saison précédente nous avait laissé avec tellement de menaces dans tous les sens qu’il était difficile de savoir dans quelle direction la série allait pouvoir aller (surtout qu’au moment d’achever sa saison 2, Graceland n’était toujours pas renouvelée et même en danger d’annulation). C’est à croire que la qualité a convaincu USA Network de donner une seconde chance à la série.

En tout cas, cet épisode permet de reprendre là où l’on avait laissé les choses l’an dernier. La saison s’ouvre à des funérailles. La fin de cet épisode permet cependant de changer un peu la direction de ce que l’on pensait déjà être réglé. Après tout, cela serait un peu trop facile si la série se séparait de tout le monde. Du coup, le fait que Mike soit encore en vie est tout de suite assez étrange. J’aurais presque préféré que Mike soit encore mort dans un sens car Graceland a justement su intégrer à merveille le fait qu’il avait disparu et le reste de l’équipe n’a pas besoin de lui pour avancer. La façon dont il vient en aide à Paige à la fin de l’épisode est un choix judicieux d’autant plus que Mike est une vraie loque humaine, perdu. Le but de cet épisode n’est pas forcément de nous en raconter tant que ça sur la presque mort de Mike mais plutôt d’aller de l’avant. Briggs de son côté continue de nous offrir ses petites aventures de personnage un peu lourd sur les bords mais je crois que c’est toujours pour le meilleur. Je ne dis pas que Graceland a besoin de Briggs pour faire avancer son histoire mais disons que de ce point de vue là cela fonctionne plutôt bien. Il parvient aussi à ne pas voler la vedette aux autres personnages.

Puis nous avons les aventures de Johnny. Ce dernier doit mettre de côté Lucia. J’aime bien ce qui se passe dans la seconde partie de l’épisode du point de vue de ce personnage. C’est l’occasion de rappeler que Johnny est lui aussi dans le feu de l’action et étant donné que c’est l’un de mes personnages préférés, je suis ravi du résultat. Graceland démontre donc une fois de plus avec ce premier épisode qu’elle a compris ce qu’elle devait faire pour séduire les téléspectateurs. Cela fonctionne très bien et même plus encore. J’aime bien la façon dont chacun des personnages a droit sa petite intrigue. C’est une façon comme une autre de nous introduire à la saison 3. Cette saison promet déjà de nous mettre très rapidement dans le feu de l’action. Tout le monde a déjà largement de quoi faire avec toutes ses diverses intrigues. Je ne m’y attendais pas du tout non plus mais je suis forcé de constater que tout ce qui se passe ici est fait pour justement préparer la suite de la saison de façon judicieuse, sans trop en faire sur les bords et en restant assez simple. Ari Adamian parvient quant à lui à voler en partie la vedette à tout le monde. Comme quoi, les méchants ont eux aussi leur place dans Graceland et pas des moindre.

Note : 7/10. En bref, joli retour.

Commenter cet article