Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Halt and Catch Fire. Saison 2. Episode 3. The Way In.

16 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hatch and Catch Fire

Critiques Séries : Halt and Catch Fire. Saison 2. Episode 3. The Way In.

Halt and Catch Fire // Saison 2. Episode 3. The Way In.


Halt and Catch Fire est une série laborieuse et je pense qu’elle le restera jusqu’à la fin de sa vie. Ce n’est pas forcément la pire chose qu’il soit, mais le problème de cette série ‘est qu’elle ne sait pas toujours comment nous surprendre et qu’elle a donc un peu de mal à aller dans les bonnes directions. Si « The Way In » est le meilleur épisode que Halt and Catch Fire ait fait pour le moment cette année, c’est uniquement car cet épisode parvient à tout condenser dans un épisode qui aurait pu être divisé en deux épisodes et nous ennuyer. Jason Cahill, le scénariste de l’épisode fait un très joli travail dans sa façon de clarifier la place des personnages dans la série et dans la narration de la saison. Cela permet aussi de rediriger tout le monde et d’éviter de nous donner l’impression que la série a complètement changé et qu’elle n’a pas d’autre but que de faire perdurer un vieux jeu vidéo et de coincer Joe dans l’entreprise du mania du pétrole. C’est tout le contraire qui est fait et c’est une excellente chose car cet épisode permet justement de rappeler à quel point aucun des deux côtés de l’univers, on n’est pas heureux. Joe donne l’impression d’être à un poste qui ne lui correspond pas, dans lequel on ne lui demande pas d’avoir de l’initiative. Ce n’est qu’un exemple. Mais Cameron a elle aussi ce problème, se retrouvant face à un obstacle de taille : avancer ou rester dans sa zone de confort.

On a connu Cameron beaucoup plus encline à faire quelque chose mais bon, « The Way In » ne cherche pas forcément à nous le démontrer d’emblée. Quoi qu’il en soit, cet épisode fait un choix judicieux dans sa façon de changer un peu la direction des personnages. Je ne m’y attendais pas forcément mais le résultat est bel et bien au rendez-vous et c’est une très bonne nouvelle. L’autre personnage important dans cet épisode c’est Bosworth. Ce dernier est déconnecté (ou presque) du reste mais dans le bon sens. La saison avait besoin d’un personnage pivot comme celui-ci et elle nous offre même bien plus. Il y a des choses amusantes comme le fait qu’il vienne récupérer la voiture qu’il a caché de son ex femme et des fédéraux mais Toby Huss est parfait dans le rôle de Bosworth, continuellement en train de nous proposer une alternative à toutes les intrigues de la saison. Ce n’était pas forcément ce que je m’attendais à voir mais je suis assez content du résultat. Surtout que cet épisode veut réellement changer quelque chose à l’univers de la série dans le meilleur des mondes. A côté, nous avons Mutiny, ce jeu que Cameron tente de garder à flot tant bien que mal. La menace qui arrive au milieu de l’épisode est assez sympathique, le script de Cahill jouant avec des twists et des révélations plutôt efficaces en leur genre sans que l’on ne s’y attende nécessairement.

Mutiny permet d’isoler une Cameron pourtant tellement joyeuse au début de la saison. On voit d’autant plus ses faiblesses, entre son coup de fil à Joe qu’elle ne va pas assumer jusqu’au bout et tout ce qui s’en suit bien évidemment. Mutiny a donc largement de quoi faire pour encore nous amuser mais j’aime bien que l’on mette tout le monde en péril et surtout que tout le monde commence petit à petit à perdre espoir. L’an dernier, c’était une saison sur l’espoir de créer le meilleur ordinateur du moment. Puis Halt and Catch Fire est en train de fondre vers quelque chose de complètement différent. Puis il y a la perspective de Joe. Ce dernier a beau être éloigné du reste des personnages, je trouve qu’il est justement l’un des plus intéressants. Il parvient à influencer la série à sa façon et à nous donner envie de le suivre à sa façon également. La façon dont il jette son « It’s our way in » en guise de fin de l’épisode était un joli moment qui laisse entrevoir de belles perspectives pour la suite de la saison. Ce n’est que mon humble avis mais je suis persuadé que Halt and Catch Fire va pouvoir uniquement évoluer grâce à Joe et pourtant, c’est bien le dernier épisode que j’aurais imaginé prendre la tête de la série alors que le premier épisode nous donnait l’impression que Halt and Catch Fire allait devenir une série plus féministe (même si cela reste en partie le cas malgré tout).

Note : 8.5/10. En bref, le meilleur épisode de la saison pour le moment.

Commenter cet article