Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hard. Saison 3. Episodes 7, 8 et 9.

18 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hard

Critiques Séries : Hard. Saison 3. Episodes 7, 8 et 9.

Hard // Saison 3. Episodes 7, 8 et 9. Episode Sept / Episode Huit / Episode Neuf.


L’égarement des trois épisodes précédents m’avait beaucoup déçu. Je ne retrouvais pas du tout ce que je peux apprécier dans cette série depuis ses débuts, peut-être est-ce dû au fait qu’elle a constamment voulu se réinventer et qu’elle ne pouvait donc pas prendre le temps d’installer certaines de ses idées durant plusieurs saisons. Ensuite, il y a aussi le problème de l’attente créée chez le téléspectateur après tant d’années d’absence. Avec l’épisode 3.07, la série nous offre l’occasion de se pencher un peu sur le cas de la Présidente. Je trouve dommage que la série n’arrive pas à transformer cette partie de l’histoire en quelque chose de véritable passionnant. C’est un récit original et une façon de parler de la prostitution dans le monde politique avec la légèreté légendaire de Hard. Mais cela ne va pas beaucoup plus loin. Sophie a tellement de choses à faire cette année que le personnage n’est même plus développé et se contente de jouer un rôle d’intermédiaire entre tout un tas de personnages différents, jusqu’à se créer une relation extraconjugale avec l’intermédiaire qui s’occupe de créer des rendez-vous entre elle et la Présidente. La fin de l’épisode 3.08 est symptomatique du fait que la série ne sait pas toujours quoi faire d’une intrigue qui avait pourtant beaucoup de potentiel sur le long terme.

Je me demande si tuer Sophix n’était pas une mauvaise idée car elle aurait très bien pu s’occuper de la Présidente sous Sophix. Là Sophie passe de scènes en scènes sans surprises, sans prendre de temps pour le personnage et c’est un véritable problème scénaristique. Sophie n’évolue plus et semble stagner d’épisodes en épisodes. Natacha Lindinger est toujours radieuse, ce qui aide forcément à apprécier le tout de la bonne façon. A côté de ça, le club aurait dû être l’intrigue de la saison, celle du retour de Sophie dans le monde du sexe. Sauf que c’est tout le contraire qui va se passer une fois de plus alors qu’elle va délaisser le club afin de se concentrer sur ses nouvelles occupations. Du coup, c’est Roy qui doit s’occuper du club, du restaurant, souvent du bébé, etc. Roy est de partout malgré lui. L’histoire aurait dû être intéressante et les trois épisodes précédents lui ont permis d’errer au milieu d’intrigues pas toujours très inspirées : je pense à l’histoire de Roy comique. C’était ridicule et mal amené. Ces trois épisodes veulent alors remettre en cause une partie de l’histoire de la série, entre sa structure, ses couples et tout ce qui enrobe Hard depuis le début. Mais rien de tout cela ne parvient à prendre véritable racine.

Plus le temps passe cette année et plus la saison 3 de Hard ressemble à une débandade. Pourtant, ces trois épisodes sont un poil plus sympa que les trois précédents. Ce qui ressort de cette saison 3 ce sont tous les personnages secondaires, ceux qui font une apparition amusante ici et là, Bruno Sanches (dans l’épisode 3.07 par exemple), mais aussi Corinne Masiero qui, dans le rôle de Sonia, trouve toujours sa place. Je pense même que sans elle, les intrigues seraient beaucoup plus fade. Elle n’a pas grand chose à nous raconter et portant sa présence est lumineuse. C’est un peu comme Jules et Violette. Dans l’épisode 3.09 il y a quelque chose de mignon et touchant qui permet d’approfondir un peu les histoires de famille de Sophie alors que cette dernière a besoin de se retrouver dans ce genre de moments. Dommage que cela ne dure pas suffisamment longtemps et que la série préfère la superficialité. Peut-être que le véritable intérêt de ces trois épisodes est de préparer la fin de l’épisode 3.09 qui redonne un peu de caractère à une saison qui semblait en manquer depuis quelques temps. C’est sans compter sur les liaisons que la série semble créer (Roy et Diane, Sophie et Capelle, etc.) qui n’ont aucun intérêt. Dommage.

Note : 4/10, 4/10 et 6/10. En bref, avec quelques idées plus familiales le troisième épisode sort du lot pendant sue les précédents déçoivent.

Commenter cet article