Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 1. A Rose is a Rose.

12 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episode 1. A Rose is a Rose.

Major Crimes // Saison 4. Episode 1. A Rose is a Rose.


Ce que j’ai toujours apprécié dans Major Crimes c’est sa façon de lier les aspects les plus personnels de la série à tout ce qu’il y a de plus procédural. Cet épisode ne fait pas exception à la règle et nous propose donc une affaire de la semaine qui sert ce qui se passe avec Sharon alors que cette dernière a peur pour Rusty. Rusty tente de grandir et les changements dans l’équipe (depuis que Sanchez a été suspendu pour 5 mois) est une occasion de faire évoluer les choses de façon assez drôle. J’ai bien aimé la façon dont toutes les histoires se retrouvent dans cet épisode et le fait que Rusty prenne un peu son envol car il était temps que la série parvienne à lui donner quelques responsabilités. A un moment ou à un autre, Rusty ne peut plus être l’enfant qu’il était dans The Closer. C’est un grand garçon désormais. Mais en tout cas, je comprends aussi les peurs de Sharon. Quand Rusty lui a montré une photo de la personne qu’il pensait être en train de le suivre, ni une ni deux, Sharon redevient la mère protectrice. La façon dont elle protège Rusty me plaît énormément car c’est aussi une façon de parler de choses différentes, plus personnelles et de l’amour d’une mère qui n’est pas sa mère biologique, juste sa mère adoptive. Je suis certain que l’on va retrouver la mère de Rusty cette année (Major Crimes ne peut pas la laisser dormir) mais elle lui a tellement fait de choses terribles, que le pardon est toujours aussi complexe.

Je n’étais pas surpris du tout que le stalker s’avère être l’un des hommes de Cooper, quand Sharon a engagé afin de garder un oeil sur Rusty. Je trouve que Cooper et son constat « When do mothers decide their children are out of danger? » c’est quelque chose de terriblement juste. Il a raison après tout, que les mères ont énormément de mal à voir leurs enfants hors de danger, encore plus pour Rusty qui a été tellement mal dans sa vie, tellement menacé, que Sharon ne peut qu’avoir envie de le protéger. C’est une mère, elle sait ce que c’est d’avoir des enfants et elle a sauvé Rusty. Elle se sent donc responsable de lui. Quoi qu’il en soit, l’affaire de la semaine était légère et rappelle aussi que Major Crimes peut très bien faire des tas de choses amusantes. Le double homicide était donc l’occasion de se remettre dans le bain de la série avec nos personnages habituels. J’ai adoré Provenza par exemple qui était justement le personnage de la soirée (en dehors de tout ce qui se passe avec Sharon). Je trouve que la série a toujours une façon bien à elle de gérer ses cas de la semaine qui me plaît énormément. C’est souvent là aussi que tout peut dégringoler et les épisodes devenir plus faibles (même si habituellement c’est rattrapé par le reste et tout ce qu’il y a de plus touchant).

Par ailleurs, les scènes d’interrogatoire sont elles aussi très réussies. Cela a toujours été l’un des atouts de Major Crimes, de réussir des scènes qui sont en apparence très simples mais qui font souvent le succès des épisodes. L’affaire de la semaine a beau être plaisante et efficace pour se remettre dans le bain sans se poser de questions, il y a aussi des choses assez confuses. Les crimes dans cette série ne sont pas forcément simples et du coup, on a parfois l’impression ici de sauter de scènes en scènes, de suspects en suspects, sans qu’il n’y ait de lien direct. Finalement, je trouve que Major Crimes parvient à faire des tas de choses assez intelligentes dans son ensemble même si j’aurais préféré que l’on se concentre peut-être un peu plus sur un suspect et pas autant. J’aime bien aussi la façon dont Sharon peut être parfois très clairvoyante. Elle voit ce que d’autres flics ne vont pas voir tout de suite. C’est ce qui fait d’elle l’héroïne de la série. Du coup, le seul problème de cet épisode c’est peut-être le retour de Sanchez. Je pensais que la série allait utiliser cela de façon intelligente et du coup c’était un peu trop facile à mon goût. Le retour de Sanchez aurait probablement dû être plus centré sur lui.

Note : 6/10. En bref, retour sympathique sans être transcendant pour Major Crimes.

Commenter cet article