Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 3. Episode 10.

26 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Orange is the New Black

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 3. Episode 10.

Orange is the New Black // Saison 3. Episode 10. A Tittin’ And a Hairin’.


Je dois avouer que la relation entre Pennsatucky avec Coates a beau ne pas être brillante, j’aime beaucoup la façon dont Pennsatucky évolue au travers de cet épisode. Il y a quelque chose de particulièrement touchant chez elle alors qu’elle était plus un élément comique au départ. Je ne sais pas trop ce que compte faire la série de ces deux personnages car j’ai beaucoup aimé aussi les flashbacks centrés sur Pernnsatucky. Il n’y avait rien d’exceptionnel ou de nouveau là dedans mais cela fonctionne. C’est presque mignon et terrible à la fois. Les flashbacks ne nous apportent aucune réponses. Le risque avec les flashbacks a toujours été de faire des scènes qui n’ont pas de grand intérêt et qui sont plus là pour remplir des épisodes qu’autre chose. Mais c’est l’inverse de ce qui s’est passé ici avec Pennsatucky. Du point de vue des personnages historiques de la série, Alex a eu un épisode raté alors que Pennstaucky a eu un bon épisode. Le premier est avant là pour nous dire à quel point Pennsatucky a un problème avec les hommes. C’était quelque chose de terrible mais au fond, cela permet aussi d’un peu mieux cerner un personnage que l’on n’a pas forcément compris de cette façon.

C’est aussi un épisode qui permet de comprendre la relation qu’elle a eu avec sa mère et tout ce que cela peut engranger par la suite. Il y a aussi cette scène de sexe. Elle ne sait pas du tout ce qu’est une relation, ou même comment le sexe est supposé fonctionner autrement qu’une transaction entre deux personnes. Du coup, c’est aussi là qu’elle est très gauche dans sa relation avec Coates et je n’ai plus qu’adorer l’ensemble. Taryn Manning est donc au sommet de son art dans cet épisode et je pense que Orange is the New Black parvient à faire quelque chose de sympathique dans son ensemble. Bien que la série a déjà parlé de sexe, notamment d’un point de vue violent, mais l’intrigue manque aussi parfois de lien avec le reste de la série et de la saison. J’ai l’impression que tout ce que met en place Orange is the New Black a parfois des bons côtés mais pas toujours. du coup, si Pennsatucky est très en forme dans cet épisode et qu’elle nous offre une belle petite histoire personnelle, je trouve que cela manquait d’un petit truc en plus. Bien que cette saison soit aussi très chargée en rebondissements et en surprises, ce ne sont pas toujours de bonnes surprises. Du coup, c’est là que l’histoire d’Alex vient m’ennuyer.

Je ne suis pas fan de ce que Orange is the New Black tente de faire de ce point de vue là car cela manque cruellement d’intérêt. J’ai l’impression que l’on a tous déjà oublié Alex et qu’il n’y a plus rien à faire du point de vue de ce personnage. Le fait que Lolly était en fait juste une folle convaincue que Alex travaillait avec la NSA, c’était ridicule. Lolly a perdu tout mon intérêt et je ne vois pas du tout dans quelle direction compte la série veut encore aller avec Alex. Ces deux personnages n’ont plus aucun intérêt. C’est sans compter Piper qui est terriblement égoïste mais est-ce nouveau ? Je ne pense pas. Piper a pourtant tenté de redorer son image dans cet épisode. Finalement, ce nouvel épisode vaut surtout pour ce qu’il tente de construire autour de Pennsatucky. Le reste manque peut-être un peu d’intérêt mais c’est les erreurs de cette saison que Orange is the New Black est en train de payer directement. Les personnages ont tous plus ou moins manqué de direction alors que dans les saisons précédentes la série avait justement réussi à faire quelque chose autour de chacun de ses personnages. Là il ne se passe rien de très fluide entre les épisodes où tout sembler déconnecté de tout. Dommage.

Note : 6.5/10. En bref, encore des tas de problèmes gâchent le plaisir.

Commenter cet article