Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Penny Dreadful. Saison 2. Episode 5. Above the Vaulted Sky.

19 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Penny Dreadful

Critiques Séries : Penny Dreadful. Saison 2. Episode 5. Above the Vaulted Sky.

Penny Dreadful // Saison 2. Episode 5. Above the Vaulted Sky.


Cette semaine pourrait en partie être appelée les errances sexuelles de Dorian Gray. La sexualité de ce dernier est tout de même assez intéressante et je dois avouer que la petite scène de sexe à la fin de l’épisode était absolument fabuleuse. Damon Thomas parvient en plus à mettre tout cela en scène de façon intelligente, jonglant entre les diverses scènes de sexe de l’épisode. Je dois avouer que c’était assez intéressant dans son ensemble, surtout que Dorian Gray est quelqu’un de sexualité attrayant pour Penny Dreadful. Il apporte quelque chose en plus à la série. Sa relation avec Angelique est de toute façon une relation très étrange mais passionnante à la fois. Habillée comme un garçon, Angelique aurait très bien de quoi nous faire croire qu’elle est un homosexuel qui n’a qu’une seule envie (mais je vais censurer le passage que j’allais écrire, histoire de ne pas choquer l’assemblée). Après tout, il y a peut-être des enfants qui lisent mes conneries. Pour en revenir à Penny Dreadful, la série parvient aussi à rappeler que la scène finale de l’épisode précédent avec les cheveux de Vanessa n’était pas anodine du tout. Vanessa est de ce fait complètement paumée. Eva Green est une fois de plus brillante dans ses scènes, permettant de rappeler à quel point ce personnage peut être complexe et bouleversant.

Sa relation avec Ethan est là aussi un élément important. Certes, sur la fin de l’épisode mais cela reste une relation importante. Au delà de toutes ces scènes de sexe, c’est un épisode qui doit aussi gérer les conséquences de l’épisode précédent et pour le coup, je trouve que c’est plutôt bien travaillé. On a donc l’occasion de voir Evelyn Poole continuer son plan machiavélique. La scène des épingles à tricoter dans le crâne était bien trouvé. Dans le genre sorcellerie vaudou un peu tarée sur les bords, je crois que l’on ne pouvait pas demander mieux de la part de Penny Dreadful. La série parvient donc à faire quelque chose d’assez étonnant dans son ensemble et donc pas à nous ennuyer. Au contraire, on sent bien que la série veut nous offrir de quoi nous amuser (et l’on s’amuse terriblement bien mine de rien). Quoi qu’il en soit, c’est aussi l’occasion pour Sir Malcolm de se laisser prendre au piège lui aussi. La scène de sexe avec Evelyn alors que cette dernière prend le soin de le piquer, était assez cocasse. Il y a quelque chose de presque vieux pervers dégueulasse dans le regard de Timothy Dalton qui colle bien à cette scène. Ce n’est pas la meilleure scène de sexe de l’épisode (Angelique et Dorian ont dépassé toutes mes attentes pour le coup) mais bon…

Ensuite, nous avons aussi Victor. Ce dernier retrouve notamment Brona. Billie Piper me manque un peu dans Penny Dreadful. Je pense que son personnage aurait largement de quoi faire mais que la série ne sait pas trop quoi faire de lui. C’est en tout cas comme ça que je vois les choses et c’est bien dommage. Brona Croft est un bon personnage dans le fond, mais il n’est pas suffisamment développé. Heureusement que cet épisode lui donne l’occasion de montrer qu’elle existe et qu’elle a aussi des choses à nous dire. On est déjà arrivé à la moitié de la saison et j’ai l’impression qu’il y a des intrigues pour remplir des saisons entières de Penny Dreadful. C’est aussi la force de cette série que d’avoir un aussi grand casting aussi variés. Victor Frankenstein de son côté est là aussi un personnage que j’ai un peu de mal à cerner mais qui fait son effet. La scène entre Victor et Lily est une autre preuve du fait que les romances sont au centre de l’histoire cette semaine (sauf quand il s’agit de la sorcellerie d’Evelyn, qui va mener à la mort de notre femme torturée de l’esprit par les piques qu’elle avait dans le cerveau). Finalement, après un tel épisode, je me demande où est-ce que Penny Dreadful peut bien aller. Très centré sur le sexe et les relations entre les personnages, cet épisode laisse donc un peu de côté la mythologie de la série (un peu seulement).

Note : 8.5/10. En bref, surprise surprise.

Commenter cet article

4evaheroesf 19/06/2015 19:46

Points positifs
- Enfin Ethan est bien utilisé.
- Vanessa et John Clare.

Points négatifs
- Tout ce qui concerne Dorian Gray.
- Frankenstein et Lily.
- La fin de l'épisode.

Bilan : épisode assez décevant.