Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 6. Episode 4.

24 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 6. Episode 4.

Pretty Little Liars // Saison 6. Episode 4. Don’t Look Now.


Les états d’âme de Spencer pourraient être ennuyeux à suivre et pourtant, cela s’inscrit parfaitement dans la toute nouvelle direction prise par Pretty Little Liars. La série se veut plus adulte et s’est volontairement éloignée de certaines gamineries des saisons précédentes. Je ne peux que la saluer de faire ça même si tout n’est pas encore au point. Il y a quelque chose dans la narration de cet épisode qui rappelle à quel point Pretty Little Liars est une série qui peut être à la fois ébouriffante mais aussi bonne. Car oui, cette série peut parfois être bonne. Cet épisode joue avec le fait que Charles pourrait finalement être mort (mais qui a envie de croire cette connerie quand on nous a dit l’an dernier que dans le dernier épisode de la saison 5 il y aurait une grosse révélation sur -A, en l’occurrence son véritable nom). Du coup, que Charles soit mort est impossible et ce serait sacrément bête. Bien entendu, la série pourrait nous balader au milieu d’une course contre la montre histoire de nous révéler que Charles est mort et que -A est complètement séparé des problèmes familiaux des DiLarentis mais ce serait tellement décevant. Je n’ai pas envie que Charles ne soit pas -A. J’ai fini par accepter le fait que ce n’est pas un personnage que l’on connaît déjà alors bon, autant que cela reste comme ça.

Pretty Little Liars nous a tellement baladé d’années en années que de découvrir que Charles était -A m’avait un peu déçu. Par ailleurs, il y a tout un tas de questions que l’on est en droit de se poser : Jason n’est pas le jumeau de Charles puisque ce dernier est né 18 mois avant lui. Ensuite, je me demande si Sara n’est pas Charles ce qui expliquerait que le dossier de Charles à Radley n’ait pas de mise à jour depuis qu’il a 16 ans (et ce pourrait donc être à 16 qu’il a changé pour devenir… une femme). Bien entendu, il y a aussi des choses que j’ai un peu du mal à avaler comme le fait que les dossiers de Radley soit aussi mal gardé (sic) mais peu importe, je trouve que Pretty Little Liars parvient à jouer avec nos nerfs tout en nous donnant envie d’en voir beaucoup plus. Je ne m’attendais pas nécessairement à passer d’aussi bons moments devant la série cette année, surtout après nous avoir fait tourner en bourrique pendant tant d’années mais la façon dont la série gère les problèmes psychologiques de Spencer me plaît. Elle souffre de stress post-traumatique (et cela peut se comprendre) et visuellement dans cet épisode, c’est assez bien mise en scène. De plus, le fait qu’elle ne semble pas voir la lumière au bout du tunnel pourrait transformer un peu plus l’univers de Spencer… en enfer.

Elle prend à nouveau de la drogue et cela ne peut que lui causer quelques petits problèmes. Sa mère ne va probablement pas réagir tranquillement quand elle va le découvrir. Mais d’un autre côté on peut comprendre Spencer. Elle n’arrive pas à aller de l’avant et je pense que si j’avais vécu un mois dans cette maison de poupée, je serais moi aussi devenu complètement cinglé. Du côté de l’enquête des filles, Pretty Little Liars me rappelle ici la première saison de la série. On s’est éloigné ne grande partie des intrigues secondaires et romantiques (même si cela ne veut pas dire que la série ne peut pas encore faire quelques mises à jour de ce point de vue là) afin de se concentrer sur la quête de réponses. Du coup, même si Caleb et Hanna ont leurs sentiments à résoudre, la série ne veut pas uniquement se concentrer là dessus. Bien que cet épisode manque de suspense (et que la série excelle généralement du point de vue du suspense), j’ai malgré tout trouvé chaussure à mon pied. C’est aussi pour cela que j’ai hâte de voir la suite et de voir la façon dont Pretty Little Liars va enfin venir à la conclusion mettant Charles (ou Sara ?) face aux filles une dernière fois. Par ailleurs, je me demande pourquoi la scène finale de l’épisode a été incluse dedans étant donné que l’on sait depuis le début de la série que -A traque les moindres faits et gestes de nos filles préférées.

Note : 5/10. En bref, sans suspense, la série peut aussi interroger son spectateur.

Commenter cet article

bimbamboum 26/06/2015 15:37

Moi j'ai déduis de la dernière scène que A- avait mis des puces électroniques dans le corps des filles au moment où elle se sont réveillées nues dans la salle qui ressemblait à une morgue ! Et ça c'est flippant et permet d'expliquer certaines choses !

delromainzika 27/06/2015 14:49

Théorie intéressante. J'y avais pas pensé

rachidus 25/06/2015 06:26

Je n'ai toujours pas regardé 1 épisode dé cette saison. .