Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sense8. Saison 1. Episode 10. What is Human ?.

15 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sense8

Critiques Séries : Sense8. Saison 1. Episode 10. What is Human ?.

Sense8 // Saison 1. Episode 10. What is Human ?.


La musique procure à chaque des émotions différentes et c’est peut-être aussi ce qui rassemble tous les personnages de Sense8 à chaque fois au même point de convergence. Cela s’est fait sur « What’s Up » des 4 Non Blondes dans l’une des scènes les plus mémorables de l’année, mais aussi avec « Knockin’ on Heaven’s Door » dans l’épisode précédent, cet cette semaine cela sera fait lors d’une scène orchestrale. Pour faire un orchestre il fait plusieurs personnages et c’est donc ce que cet épisode prend au pied de la lettre et fait de façon intelligente. Il n’y a rien de mieux qu’un petit air de concerto pour piano de Beethoven pour nous offrir quelque chose d’aussi envoutant visuellement qu’à l’oreille. Car ce concerto, reprend par Alfred Brendel, Bernard Haitink et l’orchestre philharmonique de Londres est tout simplement magnifique. La scène est aussi importante pour cet épisode car elle se termine sur une séquence étonnante où alors que Riley regarde le concert avec les autres, tout le monde a un flashback de sa naissance. La naissance est quelque chose de magnifique et cet épisode l’exploite là aussi de façon intelligente. Riley quant à elle a un flashback sur le jour où elle a donné vie et ensuite tombe dans les pommes. Comment ne pas avoir envie de voir la suite après une scène comme celle-ci ?

Mais c’est justement l’une des forces de cette série, de nous offrir des scènes qui, sans apparence, parviennent à nous donner tout de suite envie de voir la suite même si l’on sait pertinemment que l’on ne peut pas vraiment s’en faire pour nos 8 héros. Dans cet épisode nous avons dans un premier temps Lito qui prend conscience du fait que sa carrière ne vaut pas d’être vécue si Hernando n’est pas à ses côtés. Sa façon de reprendre du poil de la bête et d’enfin assumer son homosexualité dans ce bar est un joli moment car il semble spontané. Ce n’est pas un moment calculé par Lito. Il sait qu’il va enfin tenter de dire qu’il est gay ouvertement sauf que l’on sent la spontanéité chez lui. Mais Miguel Angel Silvestre n’est jamais mieux que quand il se retrouve aux côtés de Hernando et de cette jeune femme qui les suit depuis le début. Il va dans un premier temps aller la chercher elle et dans un combat à mains nues assez délirant - avec l’aide de Wolfgang - la série va parvenir à sauver ce personnage qui en apparence aurait très bien pu être complètement au fond du gouffre et continuer à l’être dans cet épisode. La scène de réconciliation est un peu facile. Si Hernando aime Lito et que tout le monde s’aime et pardonne aussi facilement alors c’est bien dommage mais maintenant le plus important sera probablement les conséquences du futur coming out.

A côté de ça, Will continue de passer du temps avec Riley et avec Jonas. Pour ce qui est de ce dernier, il continue d’apprendre des choses sur ce qui fait les Sense8. Jonas est la clé du mystère et dans un autre sens, je trouve que c’est un leurre un peu facile. En effet, Jonas aurait été mieux en homme de l’ombre, celui que l’on voit apparaître mais que l’on ne voit pas faire beaucoup plus. La saison 2 aurait dû être celle du moment où il prend enfin une place importante mais ce n’est pas du tout ce qui se passe et c’est dommage. Ensuite, Will et Riley vont aussi partager des choses (et notamment le fait que Jonas semble cacher la vérité sur lui et ses véritables intentions). Je ne serais pas surpris que Jonas soit le méchant, un peu le Smoke-Locke de Lost. Nomi et Amanita n’ont quant à elle pas grand chose à faire alors que cet épisode préfère justement se concentrer sur Riley et Will. J’aime beaucoup la relation qu’il y a entre ces deux personnages et je me demande lequel des deux va rejoindre l’autre en premier. J’aimerais bien que cela soit Will histoire que l’on aille en Islande et pas que l’on ait l’impression de toujours tout faire et tout voir aux Etats-Unis. Sun reste de son côté un peu plus muette dans cet épisode que dans le précédent, c’est une façon pour Sense8 d’équilibrer les personnages.

Et cela me rappelle énormément ce que fait aussi Game of Thrones afin d’équilibrer les intrigues entre ses personnages. Ensuite il y a Wolfgang. Avec ce dernier nous suivons déjà les conséquences de ce qui s’est passé dans l’épisode précédent avec la mort de Felix. Sa façon de nous offrir une magnifique séquence d’action (avec un effet de caméra assez sympathique lors de la scène d’échange de coups de feu, je n’en attendais pas moins de la part de la série). Finalement, cet épisode tente encore une fois de donner à Sense8 l’occasion de nous surprendre et elle le fait de façon malicieuse.

Note : 8/10. En bref, encore un bon épisode de Sense8. Où la série peut-elle s’arrêter ?

Commenter cet article

4evaheroesf 15/06/2015 16:50

Point positif
Encore de nouveaux duos.

Points négatifs
- Wolfgang et le lance-roquettes.
- La fin de l'épisode.

Bilan : bon épisode.

delromainzika 16/06/2015 08:05

Oh bah non, Wolfgang et le lance roquettes c'est amusant et ça colle à sa personnalité :D