Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sense8. Saison 1. Episode 8. We Will A Be Judged by the Courage of our Hearts.

13 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sense8

Critiques Séries : Sense8. Saison 1. Episode 8. We Will A Be Judged by the Courage of our Hearts.

Sense8 // Saison 1. Episode 8. We Will A Be Judged by the Courage of our Hearts.


Il y a trois moments importants dans cet épisode. Le premier est une scène d’action qui prouve que l’on est bien chez les Wachowski où Sun démontre encore une fois qu’elle est la reine du kickboxing. C’est tout de même impression de voir ce genre de scènes et cela me rappelle à la fois Matrix mais aussi ce que Banshee peut faire actuellement dans ce registre là. Cette scène n’apporte pas forcément grand chose à l’histoire de Sun si ce n’est qu’elle est un peu plus respectée en prison et que le danger qui courait autour d’elle est un peu moindre désormais. Elle reste maligne et son petit monologue sur le fait qu’elle est plus éduquée est assez intéressant dans le sens où cela ne va que renforcer la rage de celle qui est en train de la défier. Par ailleurs, nous avons une scène beaucoup plus impressionnante par la suite alors que Nomi est en cavale. Cette dernière a découvert pas mal de choses sur une société pharmaceutique qui fait des tests génériques et qui est responsable de tout ce qui s’est passé jusqu’à présent dans sa vie et accessoirement dans l’épisode précédent. En parallèle, Will semble faire les mêmes déductions. J’aime bien la façon dont Nomi et Will travaillent ensemble avant que tout ne tombe en ruine… pour les deux personnages. Sense8 est comme ça, elle aime mettre ses personnages face contre terre.

Et c’est la meilleure façon de nous lancer dans une scène d’action assez impressionnante alors que Nomi se retrouve à demander de l’aide aux Sense8. Will, Sun, Capheus, ils vont tous être là pour lui donner un coup de main et lui permettre de s’en sortir. Par contre, si une Smart peut faire ce genre de cascades, je dois avouer que je ne suis pas contre en avoir une histoire de me dire que je peux faire des tonneaux et redémarrer directement après sans problème, comme si rien ne s’était passé. Nomi est donc une fois de plus l’héroïne de cet épisode et les moments qu’elle partage avec Amanite sont toujours aussi plein de tendresse et de légèreté. Je me demande comment va évoluer l’histoire d’Amanita maintenant qu’elle est entre les mains des mauvaises personnes mais c’est tout de même très réussi car l’humour de cette jeune femme, rien que pour la scène du tampon, fait très fort et permet de passer un agréable moment sans trop chercher à réfléchir. De son côté, Will doit réfléchir et faire des recoupements tout en passant des moments avec Riley (qu’il va prendre le temps d’embrasser). Là aussi Sense8 cherche à transmettre quelque chose de tendre tout en restant drôle (surtout pour le coéquipier de Will qui découvre ce dernier en train de mimer un baiser).

Et enfin, la dernière scène importante à mes yeux est la rupture entre Lito et Hernando. Ce dernier ne supporte pas de vivre dans le mensonge si cela doit faire du mal à quelqu’un d’autre. Il ne peut donc pas supporter le fait que Daneilla puisse subir les conséquences de ce que Lito a pu faire pour cacher son secret, son homosexualité. Je ne serais pas surpris qu’il fasse son coming out (ou bien qu’il ne le fasse pas du tout). Le prochain épisode risque d’être décisif. Si je suis déçu de ne pas avoir été ému aux larmes lors de cette scène de rupture, elle reste très importante car Sense8 est une série sur l’amour et sur des relations entre des personnages. Du coup, je me demande quand est-ce que cela va bien pouvoir évoluer du point de vue de Lito qui se retrouve maintenant seul au monde alors que Daneilla est partie pour sauver son honneur et Hernando a lui aussi disparu de sa vie simplement à cause de ce qu’il a laissé faire Daneilla. C’est une fois de plus un dilemme digne des plus grandes tragédies grecques et Sense8 fonce droit là dedans. Un peu comme la scène finale où Kala est inconsolable. Il faut dire que cette scène arrive tellement rapidement que l’on n’a même pas le temps de la digérer et de partager l’émotion de Kala (qui va encore partager de jolis moments très touchants avec Wolfgang, pour le meilleur une fois de plus).

Note : 9.5/10. En bref, que cette série peut être belle.

Commenter cet article