Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Interceptor. Saison 1. Pilot (UK).

16 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Interceptor

Critiques Séries : The Interceptor. Saison 1. Pilot (UK).

The Interceptor // Saison 1. Episode 1. Pilot.


BBC One lance son nouveau thriller et sincèrement le résultat n’est pas celui que j’aurais escompté. Ce n’est pas catastrophique mais disons que c’est bourré de clichés et que cela manque d’un peu de charmes. Dans le registre des brigades secrètes, je trouve que Le Bureau des Légendes (Canal +) était beaucoup plus efficace. Cela ne veut pas dire que The Interceptor n’a pas ses bons moments et qu’elle ne nous offre rien d’intéressant mais disons que ce premier épisode est parfois un peu étrange dans sa structure. Du coup, on a l’impression de voir encore et encore les mêmes choses. On sent que la BBC cherche avec cette série une façon de trouver une nouvelle MI:5. Mais ce n’est qu’une tentative. The Interceptor est donc incroyablement terne et à part que vous aillez vraiment vraiment envie de voir une série de ce genre là ou bien que vous êtes fasciné par l’idée de regarder de bons acteurs jeter leur talent par la fenêtre dans une série qui ne sait rien mettre en avant, alors The Interceptor est probablement faite pour vous. Je ne pense pas comprendre pourquoi l’on pourrait être fascinés par cette série, sauf peut-être que c’est une information secrète que je n’ai pas encore été en mesure de traquer. D’un autre côté, cette série ressemble à quelque chsoe de terriblement classique auquel on aurait voulu rajouter deux ou trois effets de style afin de nous vendre le tout de façon plus intelligente.

L'histoire d'une brigade de police top secrète, utilisant des technologies de pointe, dont la mission est de traquer les criminels les plus dangereux d'Angleterre.

On rencontre dans un premier temps Ash (incarné par O-T. Fagbenle) qui en a marre des petites arrestations à la mord moi le noeud et qui a envie de traquer des gros poissons. Je pense que tout flic passionné par son métier a envie d’attraper des gros poissons sauf que voilà, The Interceptor a énormément de mal à amorcer son histoire de base car le tout est un peu trop fade dans son ensemble, choisissant bien souvent des éléments clichés pour tenter de nous embarquer dans des aventures différentes. Tony Saint (Strike Back) a beau voir écrit pour une série d’action sympathique (enfin, qui a mis du temps à se révéler), je trouve que ici il n’utilise pas ce qu’il a appris sur cette série et se contente donc de faire tout ce qu’il y a de plus médiocre. Parfois j’ai aussi l’impression que notre héros imite Luther (et donc Idris Elba). C’est dommage mais je pense que c’est le script qui veut ça car O.T. Fagbenle, que l’on a déjà vu dans Looking (sous les traits de Frank) n’est pas mauvais du tout. Je dirais même qu’il est meilleur que l’on ne pourrait le penser. Malgré tout ce qui est très hi-tech, je préfère largement ce qu’a pu faire Le Bureau des Légendes sans de trucs hi-tech. Une série de ce genre là est bien plus à récompenser pour ce qu’elle peut faire sans hi-tech.

Mais bon, la bande originale est elle aussi très sympathique, utilisant aussi bien les Arctic Monkeys et Alt-J. C’est des choix musicaux qui me plaisent et collent plutôt bien avec l’univers dépeint par The Interceptor. Mais je pense sincèrement que l’on aurait probablement pu attendre autre chose de la part de cette série. On a parfois l’impression que The Interceptor ressemble à un croisement entre MI:5 et Luther, sans que cela ne soit vraiment aussi bien fait que ces deux séries. Même les saisons les plus médiocres de MI:5 ne sont pas aussi mauvaises que The Interceptor. C’est aussi une série qui manque cruellement de coeur. Je pense sincèrement qu’avec un peu plus de coeur cette série n’aurait pas perdu de points comme elle en a perdu au fil de l’épisode. Finalement, The Interceptor est l’une des déceptions de ces dernières années alors qu’il y avait ici un vrai potentiel pour faire une série ambitieuse et vraiment intelligente. Je me demande si au fond ce n’est pas ce genre de programmes qui donnent envie aux téléspectateurs de fuir la télévision classique pour aller voir des séries sur Netflix.

Note : 3.5/10. En bref, avec des clichés, des mimiques ennuyeuses et un mélange mal dosé, The Interceptor déçoit. Pourtant, elle détient un casting solide, surtout O.T. Fagbenle.

Commenter cet article