Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 2. Episodes 1 et 2.

24 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Last Ship

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 2. Episodes 1 et 2.

The Last Ship // Saison 2. Episodes 1 et 2. Unreal City / Fight the Ship.


La première saison de The Last Ship n’était pas mauvaise mais elle n’était pas brillante non plus. Disons que la production de Michael Bay était intéressante pour sa façon de ne pas trop prend se prendre au sérieux. Avec ces deux nouveaux épisodes, on reprend les hostilités là où on les avait laissé l’an dernier. J’aime quand les séries nous permettent de reprendre les choses là où on les avait laissé et pas avec des tas de trucs ennuyeux qui permettent de faire un saut dans le temps de retrouver les personnages dans une dynamique ensoleillé où tout semble avoir été oublié. Avec un double épisode, The Last Ship avait le temps de nous replonger dans l’univers de la série de façon intelligente sans vouloir tout expédier trop rapidement. C’est probablement pour cela que ce double épisode donne vraiment l’impression de prendre son temps. Tout est presque bouclé à l’issue du second épisode, histoire de pouvoir partir sur des bases différentes par la suite (avec le cliffangher de fin de l’épisode bien entendu). Je me demande si au fond ces deux épisodes n’étaient pas envisagés pour conclure la série si jamais la saison 1 avait été une catastrophe en termes d’audience. Par chance, ce n’est pas du tout le cas et les audiences furent plus qu’au rendez-vous, donnant même envie à TNT de revoir complètement sa stratégie de matière de séries.

Il n’y a pas énormément de choses en perspective pour la suite de la saison si ce n’est la fin de « Fight the Ship » ce qui est assez décevant au fond, moi qui m’attendais à ce que cela soit tout de même un peu différent. La formule n’a pas bougé par rapport à l’an dernier. On perd quelques personnages dans le premier épisode et j’étais assez surpris de voir Thorold et Amy Granderson mourir dans le second épisode. Je trouve que Titus Welliver et Alfre Woodard avaient apporté quelque chose en plus à la série que cette dernière ne s’est pas décidé d’exploiter. Mais je pense que la plus grande surprise c’est la mort de Thorold alors que son personnage aurait très bien pu se retrouver en tant qu’adversaire ou même en tant qu’allier de Chandler. Ce n’est pas grave, The Last Ship a voulu tenter quelque chose de complètement différent et surtout nous en mettre plein la vie. Tout le monde peut mourir et Amy est peut-être le genre de personnage que l’on a envie de voir mourir après ce qu’elle a fait, je trouve que c’est assez tôt. C’est un choix risqué que de tuer des personnages comme ces deux-ci aussi tôt dans la série alors que l’on n’a pas encore vraiment eu l’occasion de nous plonger complètement dans une saison qui n’offre pas énormément de perspectives pour la suite.

Pour le moment, on a juste l’impression que ce double épisode a grandement conclu l’histoire de la série et rien de plus. Surtout que l’on n’a pas vraiment d’informations sur un futur méchant qui pourrait remplacer Amy. J’avais aussi apprécié ce qu’elle avait apporté de différent à la série, une méchante (et pas un méchant). Les femmes c’est toujours le genre de personnages qui, dans un univers aussi machiste que The Last Ship, peuvent apporter une vision différente des choses et ici, de la villainerie. A côté, la mort de Quincy est bien moins surprenante. C’est quelque chose qui suit une certaine logique. Je ne peux pas dire que je suis déçu de sa mort alors que de toute façon, il n’y a pas grand chose à sortir de ce personnage. Mais la mort la plus intéressante c’est celle de XO Mike Slattery ou en tout cas celle qui a retenu le plus mon attention. En faisant le méchant au travers de ces deux premiers épisodes, The Last Ship se permet de se lancer dans une aventure qui semble différente et surtout, prendre un chemin peut-être plus global. Avec l’intégration de manière plus forcé du « sol » (nous permettant de quitter la mer) l’an dernier, la série semble prendre ce chemin afin de renouveler un peu l’esprit de la série et d’éviter de nous en faire une nouvelle bataille navale.

Les rebondissements s’enchaînent à une vitesse effrénée ce qui permet au téléspectateur de ne pas trop se poser de questions sur ce qu’il a sous les yeux (qui n’est pas forcément brillant en termes d’écriture) et permet aussi de ne pas s’ennuyer (et pour une série comme The Last Ship, c’est une très bonne nouvelle). L’idée d’aller à Norfolk est peut-être intéressant mais ce n’est pas ce qui me plaît le plus à première vue. Disons que l’on retrouve à la fin de ces deux épisodes plus ou moins la dynamique de l’an dernier. Ce n’est pas mauvais mais c’est peut-être un peu trop facile.

Note : 6/10. En bref, retour sympathique.

Commenter cet article

4evaheroesf 22/09/2015 01:40

Un retour assez mou, mais heureusement, il y a eu quelques morts du côté des gentils.^^
Ce qui est drôle, c'est que j'ai l'impression que les rebelles n'avaient pas besoin des héros.
Et il y avait un intérêt à voir le fils Chandler toujours malade ?