Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 4. Episode 10. Election Night.

28 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Veep

Critiques Séries : Veep. Saison 4. Episode 10. Election Night.

Veep // Saison 4. Episode 10. Election Night.
SEASON FINALE


Cette saison 4 de Veep est un vrai délice. Après le brillant épisode précédent, la saison s’achève sur « Election Night », un épisode à la fois drôle avec une pincée de dramaturgie comme il fallait, le tout dans la tradition pure de Veep. La saison 4 de Veep est une saison étrange parfois dans le sens où elle est revenue en forme, pour rendre le spectateur un peu confus et revenir à quelque chose de beaucoup plus efficace sur la fin, voire même de brillant car l’épisode précédent dans son genre était brillant par exemple. Centré ce dernier épisode sur l’élection de Selina est un choix judicieux et alors que la série a déjà été renouvelée pour une saison 5, on pouvait très bien la voir aller dans une direction complément différente si elle n’avait pas été réélue. Sans compter que la série n’a pas donné vraiment de place au candidat qui s’opposait à Selina : le sénateur O’Brien (incarnée par Brad Leland). D’ailleurs, c’est peut-être l’une des erreurs de cette saison 4, de ne pas avoir su mieux intégrer cet opposant afin de créer une vraie dynamique autour de toute cette histoire. Mais au fond, Selina doit gagner et Veep ne fait aucun doute tout au long de la saison qu’elle va gagner. Car c’est impossible qu’elle perde. Ce serait tuer l’un des principes de cette série : parvenir à faire gagner son héroïne même dans les circonstances les plus douteuses.

L’épisode passe une grande partie de son temps à remettre Selina au centre même de l’histoire alors qu’elle avait presque un peu perdu de son aura dans les épisodes précédents qui donnaient plus de place à d’autres personnages et pas forcément à Selina. Elle restait l’héroïne mais avec l’arrivée de Hugh Laurie notamment au casting, elle devait aussi partager son temps de parole avec d’autres personnages imposants. Le fait que la série choisisse de plus ou moins lier les résultats entre Selina et son opposant permet justement de donner un sentiment de tension tout au long de cet épisode. Selina va t-elle remporter la Virginie ? Telle est la question. A l’issue de l’épisode elle gagne, forcément, mais l’épisode nous laisse aussi nous demander si elle ne pourrait pas perdre et les conséquences que cela pourrait avoir sur la dynamique de Veep, déjà très bien installée dans ses baskets. Bien entendu, James ne pouvait pas devenir Président cette année (je pense que c’est pour les prochaines élections en date étant donné que de toute façon Selina ne pourra pas se représenter une nouvelle fois), mais c’était une théorie qui aurait pu émerger et Selina se serait alors retrouvée Vice Présidente à nouveau. Toute cette histoire d’élection est ce qui transforme un final sympathique, en une véritable explosion de fraîcheur.

Car ce final est frais par rapport aux précédentes saisons. C’est une occasion de remettre en cause une partie de l’histoire tout en nous offrant une vraie tension palpable tout au long de l’épisode. Mais avec la décision d’Amy de retourner aux côtés de Selina, la série prouve encore une fois que la Team Veep ne peut pas se séparer indéfiniment et se retrouve toujours, lors des victoires notamment. La relation entre les deux femmes a été difficile cette année mais toujours une bonne idée, d’une efficacité redoutable. Se concentrer sur Selina et les élections ne laisse pas beaucoup de temps aux autres personnages ce qui est presque dommage mais c’est la dure loi d’une série de 25 minutes. Et enfin il y a James. Hugh Laurie a un charisme instantané. Ce dernier n’a pas été un très bon élément dans Tomorrowland par exemple (enfin, la faute au scénario qui a endormi son personnage au bout d’une demi-heure de film) mais dans Veep il a été excellent dès son introduction. La série en a parfois trop fait autour de ce personnage, quitte à lui donner presque le rôle de héros (c’est le Vice Président et puis la série s’appelle Veep, dans un sens cela permet de rester cohérent) et je me demande d’ailleurs si au fond Veep ne pourrait pas changer complètement une fois Selina hors du siège de Présidente et se rebooter avec un nouveau héros qui serait cette fois-ci incarné par Hugh Laurie. Ce serait un pari risqué mais un choix judicieux qui pourrait délivrer un comique différent dans une série qui ne peut pas durer indéfiniment autour de Selina.

Note : 10/10. En bref, entre tension, humour et un poil dramatique, ce dernier épisode réussi à conclure la saison en un feu d’artifice.

Commenter cet article