Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 4. Episode 7. Mommy Meyer.

12 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Veep

Critiques Séries : Veep. Saison 4. Episode 7. Mommy Meyer.

Veep // Saison 4. Episode 7. Mommy Meyer.


Avec un titre comme Veep, la série se doit aussi de se concentrer sur son personnage masculin de Vice-Président incarné par Hugh Laurie. Je sais bien que c’est en partie dû au fait que l’acteur n’a probablement jamais été engagé pour jouer la plante verte mais je trouve que c’est aussi assez logique. Cet épisode permet avant tout à l’équipe de Selina de retourner au boulot à la Maison Blanche ce qui permet de donner un petit coup de fouet à la série en une saison 4 qui veut réellement réinventer plus ou moins toute sa dynamique. Car c’est aussi logique que la série veuille tenter tout un tas de choses différentes. Mais cela ne veut pas dire non plus que l’épisode va se concentrer uniquement sur Hugh Laurie. Il y a bien d’autres choses à faire et notamment Mike. Pour une fois, il est la star de l’épisode et Matt Walsh va nous offrir une prestation sensationnelle. C’était à la hauteur des attentes et même plus encore. Matt Walsh est toujours très bon, donnant le meilleur de soi-même mais quand les scénaristes choisissent ici de le mettre en avant, c’est un vrai feu d’artifice qui fonctionne lui aussi. C’est aussi un épisode qui permet de faire revenir Wendy (et c’est une très belle et bonne surprise). D’ailleurs, elle et Mike font une équipe qui gagne. C’est aussi l’un des rares personnages qui ait une relation aussi simple dans la série.

Même quand il oublie l’anniversaire de sa femme. C’est tout de même dingue non ? En tout cas, Mike reste un personnage fort et c’est aussi pour cela que cet épisode lui donne la part belle, car il le mérite amplement. Au delà de ça, c’est bourré d’humour que le personnage vient délivrer de bonnes lignes de dialogue ciselées au poil. C’est un personnage qui peut aussi être attachant en plus d’être un véritable clown. Après Doyle et Amy, la série peut enfin prendre le temps de réorganiser l’équipe Meyer afin de faire des choses complètement différentes. L’histoire de Selina est belle mine de rien et je trouve que c’est l’une des intrigues à la fois les plus intéressantes et l’une des plus attachantes de la saison. Le fait que Selina soit intéressée par les soins apportés aux enfants est quelque chose que la série exploite de façon efficace. Toute la séquence du dîner est excellente pour Julia Louis Dreyfus qui pour le coup délivre l’une de ses meilleures prestations de la saison. Ce n’est pas forcément exceptionnel mais cela fonctionne terriblement bien. L’épisode joue avec des idées, la politique et Selina d’une façon qui permet de créer des situations comiques et fortes à la fois. On ne veut pas de déséquilibre dans cet épisode et au contraire, la présence de Tom James en face est une occasion de confronter le tout.

Tom a toujours été cette année un personnage fort dans Veep. C’est aussi car c’est l’un des personnages les plus importants de la série depuis son pilote. C’est Hugh Laurie qui l’incarne en plus de ça, ce qui rend encore un peu plus ce personnage prestigieux. Si la série n’en fait pas toujours le meilleur des usages (le précédent épisode m’en est témoin), cet épisode lui donne l’occasion de dire haut et fort ce qu’il pense, de délivrer du monologue jouissif et efficace sans parler du fait qu’il est peut-être un peu trop honnête avec les américains. C’est là encore une fois l’occasion de mettre en scène Jonah et Richard qui étaient les personnages forts de l’épisode précédent. C’est bien ce qu’ils font encore une fois avec cet épisode et ces deux personnages. C’est la preuve que Veep n’a pas perdu la main et qu’elle sait gérer son casting dans différentes intrigues. Auparavant, la série gérait avant tout un groupe de personnages qui devaient arriver au sommet de l’Etat. Désormais la dynamique a changé maintenant que Selina est à la tête du pays. Tout le monde est plus ou moins éclaté dans différentes intrigues mais c’est petit à petit en train de redéfinir la série de façon assez intelligente et efficace. J’en veux encore plus des épisodes de ce genre là. Un point c’est tout.

Note : 9/10. En bref, un très bon épisode de Veep.

Commenter cet article