Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Veep. Saison 4. Episode 9. Testimony.

25 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Veep

Critiques Séries : Veep. Saison 4. Episode 9. Testimony.

Veep // Saison 4. Episode 9. Testimony.


« Testimony » fait partie des meilleurs épisodes de l’histoire de Veep. Il embrasse de façon intelligente l’univers de cette comédie (qui est construite comme un mockumentary) en nous présentant cette série de façon différente, du point de vue des caméras de témoignages. C’est aussi intéressant de voir les personnages en dehors de leur zone de confort alors que dans cet épisode ils vont devoir justifier tout ce qu’ils ont pu faire dans « B/ill » puisque cet épisode est l’occasion de revenir juste après ce qui s’est passé dans l’épisode précédent. En tout cas, la façon dont Dan et Amy ont joué les lobbyistes contre le projet de loi Families First et cela reste forcément un élément intéressant que la série exploite de façon intelligente. Car la façon dont Veep utilise le côté caméra de témoignage est l’occasion de présenter la série sous un angle différent, comme si l’on changeait complètement de point de vue. C’est aussi une occasion en or de mettre Selina sur un piédestal alors qu’elle est Présidente des Etats-Unis tout de même. Peut-on remettre en cause POTUS ? Apparemment elle va devoir se justifier des actions de l’épisode précédent. En tout cas, cet épisode est très différent des autres, un épisode à la fois unique mais aussi feuilletonnant dans le sens où il permet aussi de prendre la suite de l’épisode précédent (et accessoirement de la saison dans son intégralité).

L’humour est très présent et Veep démontre que l’on peut prendre quelque chose de très sérieux dont personne ne pourrait se moquer qu’il se retrouvait dans la même situation, afin d’en faire quelque chose de brillamment comique. Que cela soit une remarque sur l’absence de bague de mariage au doigt de l’intervieweuse, ou encore le témoignage assez cocasse d’un Mike avec son téléphone, sans parler de Gary qui passe pour le valet de service, on plutôt le « prompteur ». C’est d’ailleurs assez drôle car la série parvient justement à utiliser des choses que l’on sait aussi déjà afin d’en faire des constats hilarants. Dans tout le process de l’épisode, Veep parvient à nous raconter une histoire assez amusante à sa façon et je trouve que globalement, le tout fonctionne assez bien car pourtant ce n’est pas ce que l’on a pour habitude de voir tous les jours dans cette série. Mais je suis forcé de constater que le meilleur dans Veep, ce n’est pas toujours de rester statique. Au contraire, parmi les meilleurs épisodes on retrouve le reportage chez Selina dans la saison 2 par exemple, encore un épisode qui sortait de la zone de confort de la série. Le fait d’offrir aussi l’occasion de sortir quelques petits secrets des personnages que l’on a vu tout au long de la saison au public est là aussi parfait.

On sent que Veep veut faire des choses assez amusantes avec un univers qu’elle maîtrise toujours aussi bien. C’est un épisode presque bordélique et pourtant, tout est mesuré et soigné (dans la mise en scène et les dialogues qui piquent toujours au bon moment). Avec la fin de l’épisode, on se rend compte que cependant ce n’est pas vraiment la direction que veut totalement prendre la série (mais ce n’est pas si grave que ça non plus). Tout le monde a aussi ses petits moments pour briller, ce qui est à mon humble avis l’une des meilleures choses qu’il y ait dans cet épisode. Je ne m’y attendais pas du tout mais on se rend compte parfois que Veep est vraiment une série au diapason, qui s’accorde toujours avec les attentes des téléspectateurs et les surprises qu’il a envie d’en attendre. Comment ne pas adorer Kevin Dunn sous les traits de Ben par exemple ? Et ce n’est pas le seul à sortir du lot. Tout le monde a droit à une bonne réplique et à l’occasion de faire rire un téléspectateur qui a envie d’être surpris par ce format différent de mise en scène qui offre alors une perspective nouvelle sur l’histoire de la série. Et puis que Veep se concentre moins sur James dans cet épisode est aussi une très bonne chose. Hugh Laurie a beau être un bon ajout, ce n’est pas le héros de la série et il est bien de le remettre à sa place.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article