Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 1. Episode 4.

7 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Wayward Pines

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 1. Episode 4.

Wayward Pines // Saison 1. Episode 4. One of Our Senior Realtors Has Chosen to Retire.


Avec la mort du shérif Pope dans l’épisode précédent, je dois avouer que je m’attendais à ce que Ethan prenne sa place étant donné que cette série a toujours fait en sorte de créer un univers où tout le monde peut être qui il veut sans problème. Cet épisode était particulièrement solide car il parvient à apporter à la série l’occasion d’étendre son univers et de voir les choses différemment. On nous introduit donc Megan Fisher, une professeur à la Wayward Pines Academy qui va s’occuper du cas de Ben. Avant d’arriver à Wayward Pines, elle était hypno-thérapeute. En somme, elle sera là pour donner envie à Ben de rester là par toutes les manières qu’il soit. Tout au long de l’épisode, Hope Davis (Allegiance) parvient à rester un personnage particulièrement percutant. On sait qu’elle cache des choses, qu’elle sait des choses, et surtout qu’elle est quelqu’un de particulièrement malin. Mais j’ai justement hâte de découvrir la suite en grande partie pour ça. Car il y a des personnages qui ont peur et d’autres qui n’ont pas peur. On découvre petit à petit qui sont ceux qui sont les effrayés par l’univers de Wayward Pines et ceux qui au contraire parviennent à apprécier cet univers pour ce qu’il a d’offrir de plus étrange et de plus violent.

Ensuite, nous avons le personnage de Pam incarnée par Melissa Leo (Treme). Cette dernière est quelqu’un d’absolument fabuleux. Dans sa relation conflictuelle avec Ethan, elle parvient à injecter énormément de mystère mais également de fascination de la part du téléspectateur. Il faut des personnages de ce genre là dans une telle série. C’est d’ailleurs ce dont a cruellement manqué Under the Dome dans sa tentative de faire quelque chose de presque similaire à sa façon (car ce n’est pas Big Jim qui était capable de jouer le rôle du vrai méchant de l’histoire). Quoi qu’il en soit, Pam est un personnage qui installe tout de suite le climat et surtout qui parvient à nous démontrer qu’elle est beaucoup plus folle que l’on ne pourrait le penser. Sa façon de s’installer dans le fauteuil du shérif, comme si elle se voyait déjà prendre sa place, est quelque chose qui fait son effet. En tout cas, cette scène est l’une des meilleures de l’épisode et probablement de la série. Cet épisode est aussi l’occasion de revenir sur la relation entre tous les membres de la famille Burke. Theresa se pose des questions (et a besoin aussi de protéger son fils, notamment en apprenant plus de choses au sujet de Megan - sauf ce n’est pas facile de dire entre les lignes d’une femme qui cache tellement de choses -).

Avec l’’arrivée de tous ces personnages, Wayward Pines choisie justement de nous embarquer dans une direction complètement différente de celle que j’avais imaginé. Je pourrais aussi parler de la scène entre Theresa et Kate. C’est là aussi une scène qui pose des questions au téléspectateur et auxquelles il est très difficile d’apporter une véritable réponse. Tout de suite en tout cas. Sans parler de la relation qui se tisse entre cette jeune fille, Amy et Ben. Je trouve ça mignon de la part de Wayward Pines de tenter de transformer Ben en une sorte de garçon qui adore cette ville pour ce qu’elle lui a apporté. Mais bon, on sait pertinemment que la réponse est légèrement différente. On n’oublie pas non plus d’autres éléments introduits dans l’épisode comme le Realtor incarné par Justin Kirk (Weeds) qui, en mourant, va donner sa place à Theresa qui deviendra donc la nouvelle agent immobilière de Wayward Pines. L’histoire de Realtor est intéressante car elle permet de confronter Ethan à ce qui l’attend s’il ne sort pas de là. Sauf que ce n’est pas aussi facile que ça de sortir de la ville. Realtor sait comment on peut sortir (enfin, uniquement en apparence vu le cliffangher de fin). Je n’ai pas trop de théories sur ce qu’est cette ville mais ce dont je suis sûr et certain, c’est que cela n’est pas lié aux extra-terrestres.

Ce serait en plus de ça la réponse la plus simpliste et donc la plus décevante. Finalement, cette première saison de Wayward Pines continue de me surprendre. Il a des ficelles, des choses que l’on a déjà vu ailleurs et pourtant, cela me plaît. C’est fait de façon divertissante avec un casting qui met tout ce qu’il peut dans le simple but de nous surprendre.

Note : 7.5/10. En bref, mine de rien, Wayward Pines c’est efficace.

Commenter cet article

4evaheroesf 08/06/2015 16:55

Ethan fait du surplace, mais sa femme se pose des questions, c'est déjà ça.
Bref, un épisode ennuyant.

Bilan : ni bon, ni mauvais, juste passable.