Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Your Family or Mine (US). Saison 1. BILAN.

27 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Your Family or Mine

Critiques Séries : Your Family or Mine (US). Saison 1. BILAN.

Your Family or Mine // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Your Family or Mine c’est tous les clichés de la comédie familiale dans une seule série. Vous en rêviez ? TBS l’a fait. Ces derniers temps, on ne peut pas dire que TBS soit la reine des comédies. Depuis qu’elle a arrêté la très charmante Men at Work ou la très cocasse et touchante Ground Floor (que je regrette toujours), que Cougar Town est maintenant terminée, la grande question est de savoir ce qu’ils vont bien pouvoir faire et ce n’est pas avec Your Family or Mine ou encore pire (Clipped), que TBS va regagner toute mon attention. Alors attention, si Your Family or Mine n’est pas la pire comédie qu’il puisse exister, elle ne tente jamais quoi que ce soit afin de renouveler un peu le genre. La galerie de personnages très différents aurait très bien pu faire la réussite de cette série de Kyle Howard à Kat Foster en passant par Richard Dreyfuss (ce dernier incarnera Madoff dans une mini-série centrée sur le mania des finances pour ABC). Adaptée d’une série israélienne, Your Family or Mine était potentiellement vouée à changer un peu les horizons et à parler de la famille sous un angle différent. Même si sur les affiches la série se l’est un peu jouée Modern Family (sans arriver à sa cheville une fois à l’écran) et que dans les promos on pouvait entrevoir quelque chose qui n’a rien de honteux, juste de très classique, le résultat final laisse vraiment à désirer.

Le problème c’est que l’on a l’impression d’avoir déjà vu tout cela des dizaines de fois ailleurs dans ces comédies en multi-cam et familiales des années 90. Les années 90 regorgeaient de comédies de ce genre là et je pense que sortie dans ces années, Your Family or Mine aurait pu faire son trou même si les blagues sont un peu trop éculées à mon goût et qu’elles n’apportent donc rien de bien nouveau, même par rapport à ce que les années 90 ont pu faire. Mais justement, avec un peu plus d’entrain et de comique de situation mieux géré, alors Your Family or Mine aurait très bien pu devenir la petite comédie surprise que personne n’avait vu venir. Si je comprends que TBS ait choisi de la commander (après tout, c’est classique mais justement, cela reste intéressant une comédie familiale pour une chaîne qui aime proposer des comédies). Mais tous les personnages de la série sont tous plus clichés les uns que les autres. Au bout des 10 épisodes, on n’arrive pas vraiment à s’attacher à quoi que ce soit. Ce n’est certes pas le but premier d’une comédie mais à un moment donné il faut bien que l’on apprécie un personnage plus qu’un autre, peut-être car l’on se retrouve un peu dedans ou simplement car il a les meilleures répliques. Comment imaginer Big Bang Theory sans Sheldon, How I Met Your Mother sans Barney, ce ne sont que de petits exemples mais qui fonctionnent.

C’est bien la preuve qu’il y a quelque chose qui manque à Your Family or Mine si aucun personnage ne sort vraiment du lot. A vouloir tout équilibrer de façon très linéaire, les épisodes n’ont de cesse de devenir de vrais écrans de fumée où l’on veut nous faire croire à tout un tas de choses sans parvenir à aller jusqu’au bout. C’est au détour de situation comme la babysitter dans le premier épisode par exemple que l’on se rend compte que Your Family or Mine n’a pas grand chose de neuf sous le capot. Pourtant, après cette histoire j’ai décidé de poursuivre l’aventure bêtement. Il y a eu quelques revirement de situations où la série a enfin su prouver qu’elle n’était pas complètement larguée et qu’elle avait aussi des choses à nous dire, réellement. Sauf que voilà, le résultat n’est pas du tout celui que j’attendais. J’ai beau me dire que le pilote me suffit, parfois je suis aussi le dicton qui dit que le pilote d’une comédie n’est jamais la définition parfaite de ce que la comédie peut devenir par la suite. Le problème d’un pilote de comédie est souvent qu’il faut cacher les personnages, l’environnement de vie mais aussi comique, tout cela en seulement 22 minutes. Si cela peut fonctionner dans certains cas, cela peut aussi être difficile parfois.

Et pour Your Family or Mine cela était assez laborieux ce premier épisode. Puis j’ai voulu laisser la série se poursuivre sous mes yeux simplement pour constater que tout ce que j’avais déjà pu voir au départ, n’a pas vraiment changé par la suite. Pas vraiment car il y a tout de même quelques bonnes séquences qui permettent au téléspectateur de suffisamment rire pour ne pas se dire qu’il a totalement perdu son temps. Je suis persuadé que Your Family or Mine peut fonctionner sur certains téléspectateurs qui ne connaissent peut-être pas trop de comédies familiales des années 90 ou bien qui ont une certaine forme de nostalgie pour ces comédies. Le pire c’est qu’ils ont aussi des références très actuelles là dedans, ce qui créé une certaine forme de décalage. Parler de Iggy Azalea par exemple dans une série qui donne l’impression de revenir dans le passé, c’est pas commun. A ce moment là, Your Family or Mine aurait dû soit assumer son côté nostalgique et cliché, ou bien changer de formule et peut-être tenter le tout dans un univers en single-cam qui aurait permis de dépoussiérer le tout et de peut-être nous offrir un vrai point de vue différent. A l’heure où j’écris ces lignes TBS n’a toujours pas pris de décision quant au renouvellement (ou non) de cette comédie mais au vue des audiences, la saison 2 semble être en bonne voie.

Note : 3/10. En bref, une comédie bourrée de clichés en tout genre qui n’assume pas vraiment le fait qu’elle n’est qu’un reboot de ce qui se faisait dans les années 90.

Commenter cet article