Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Nos Futurs

23 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Nos Futurs

Nos Futurs // De Rémi Bezançon. Avec Pierre Rochefort, Pio Marmaï et Camille Cottin.


Le réalisateur de l’excellent Le premier jour du reste de ta vie est de retour pour nous parler de futur et de passé. Pio Marmaï semble abonné aux mêmes rôles ces derniers temps (Il était pareil dans Des lendemains qui chantent) et c’est dommage car c’est quelqu’un de sympathique mine de rien. Après le très médiocre Un heureux évènement m’avait déçu. J’attendais quelque chose d’autre de la part du réalisateur et je suis donc content de voir que Nos Futurs lui permet de revenir aux sources de la réussite de son cinéma. Je ne m’attendais pas du tout à voir un tel film quand je suis entré dans la salle. Je m’attendais à un film beaucoup plus terre à terre et moins passionnant. Le résultat est bien évidemment tout autre, grâce aux personnages, à l’histoire qui nous est racontée, aux moments psychédéliques et à bien d’autres choses encore comme Pierre Rochefort, Camille Cottin (qui reste fidèle à elle-même et qui retrouve Pio Marmaï après Toute Première Fois) mais aussi à la mise en scène. La seule véritable déception là dedans c’est peut-être Pio Marmaï justement alors que l’acteur n’arrive pas à être à la hauteur des attentes. Mais son personnage, Thomas, ne demandait rien de bien important non plus de sa part. Peut-être est-ce justement le problème.

Deux amis d’enfance, qui s’étaient perdus de vue depuis le lycée, se retrouvent et partent en quête de leurs souvenirs…

L’histoire de Nos Futurs n’est pas si facile et simple que ça car c’est raconter une histoire de futur qui veut revivre le passé lors d’une soirée. Cela s’est avéré être assez étonnant, surtout pour le choc émotionnel à la fin qui vient nous frapper en plein fouet. Nos Futurs veut nous offrir une fin à la hauteur des attentes, de ce que le réalisateur a mis dans notre esprit avec sa filmographie et l’on retrouve justement tous ls atouts de sa mise en scène et de ce qu’il peut faire de plus intéressant à mon goût. L’émotion qui se dégage de la fin est à contre courant du reste. Le film s’assombri d’un coup alors que l’on vit des moments assez drôles, amicaux et tendres le reste du temps. Rémi Besançon est un bon réalisateur quand il le veut bien et il compte bien nous le prouver cii avec ce film. Il veut ici mettre tout ce qu’il peut dans son film, notamment d’un point de vue du twist final, de cette musique qui veut nous remémorer de bons moments. C’est comme un voyage initiatique qui a deux entrées, la première avec Thomas et la seconde sans Thomas. La fin est peut-être un peu étrange mais le film veut cette étrangeté. Notamment quand on voit tous les rêves et moments métaphoriques qui sont sensés représenter ce que l’on veut au plus profond de nous.

Pierre Rochefort n’est pas forcément brillant dans son rôle mais il tient la route. Cela reste donc une comédie tendre et gentillette comme tout que l’on vient nous offrir. Ca ne déborde pas du tout et c’est peut-être le seul problème du scénario. J’aurais peut-être apprécié que l’énergie soit plus diffuse mais l’on ne peut pas tout demander de la part de Rémi Bezançon pour autant. Je m’attendais à voir une comédie française basique et décevant et je me suis retrouvé avec quelque chose de complètement différent à l’arrivée. Comme quoi, c’est bien la preuve qu’il peut se passer des choses au cinéma parfois et que l’on peut aussi être surpris de temps en temps. Je suis aussi un peu déçu de certains éléments secondaires comme Kyan Kohjandin que j’ai adoré dans Bref et qui ici est un peu ennuyeux. Il en fait de même pour Mélanie Bernier que j’aime beaucoup mais qui n’arrive jamais à piquer mon attention dans ce film. Et enfin, Zabou Breitman et ma remarque va au fait qu’elle a été terriblement sous exploitée. Son personnage n’a pas grand chose à dire et c’est bien dommage car elle a parmi les meilleurs répliques du film (de mon point de vue). Le rôle de cette mère est clairement un point fort du film.

Note : 6/10. En bref, une gentille petite comédie dramatique.

Commenter cet article

mademoiselle est comme tout le monde 18/10/2015 19:18

Personnellement, j'ai passé un moment agréable !
Pas le chef d'oeuvre de l'année, c'est sûr, mais quand même pas si mauvais...
http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.fr/2015/10/cinema-nos-futurs.html