Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Defiance. Saison 3. Episode 3.

7 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Defiance

Critiques Séries : Defiance. Saison 3. Episode 3.

Defiance // Saison 3. Episode 3. The Broken Bough.


Après deux épisodes qui tentaient un peu de sortir la série de ses retranchements, on a l’impression que Defiance est déjà en train de revenir à la normale avec « The Broken Bough ». C’est en tout cas ce que j’ai ressenti dès l’ouverture de cet épisode. Mais malgré tous les problèmes que la série peut connaître derrière sa médiocrité, je trouve aussi qu’elle sait apporter certaines choses comme entre Nolan et Irisa alors que ces deux personnages vont partager un véritable moment très différent de ce que l’on a pour habitude de voir avec ces deux personnages. Ce n’est pas que leur relation va prendre un tournant différent, seulement qu’elle évolue. Datak et Stahma vont quant à eux faire leur entrer à Defiance et presque se faire tirer dessus. Datak est tout de même un très bon menteur et j’ai eu du mal à voir s’il disait la vérité ou non. Mais c’est ce qui fait justement la force de ce personnage. Après la mort des McCawley dans les deux épisodes précédents, la série prend déjà le chemin le plus facile et ne choisi pas vraiment d’aller au delà de ce choc que les personnages ont pu vivre. La série a beau tenter des choses, elle se retrouve toujours à faire ce qu’elle faisait par le passé. Comme si finalement les premiers épisodes dans cette série n’étaient qu’une démonstration de ce que Defiance pourrait être et la suite de ce que Defiance est car elle n’arrive pas à développer correctement ses idées.

Cet épisode permet surtout à Nolan d’être au centre de l’action ce qui est, au fond, une bonne chose. Defiance a beau être une série avec un grand casting et tout un tas de petits personnages qui gravitent autour, le plus important reste bien entendu Nolan. C’est lui le centre de la série, depuis qui tout à débuté il y a trois saisons de ça. C’est pour cela aussi que sa relation avec Irisa est toujours l’un des éléments les plus intéressants et qui évolue de la meilleure façon. En tout cas cet épisode fait quelque chose de bon de ces deux personnages alors que je ne m’y attendais pas du tout. Il fallait s’attendre de toute façon à ce que la suite de la saison soit de cet acabit là, peut-être car Defiance n’a jamais su prouver qu’elle pouvait être beaucoup plus, notamment du point de vue de Nolan, le personnage le plus hermétique au changement. La série a toujours voulu le laisser à la même place, sans jamais lui donner une vraie occasion d’évoluer et de grandir comme tout autre personnage. Datak et sa famille à côté ont énormément évolué depuis la première saison et je dirais même dans bon sens. A côté, Pilar est une bonne source de divertissement. Dans un premier temps, voir Linda balancer « Come with me if you want to live », une bonne petite ligne tout droit sortie de Terminator permet à Linda Hamilton d’incarner son personnage comme une référence meta.

Et c’est une très bonne chose. L’actrice a toute sa place dans Defiance même si la série n’en fait pas grand chose. Cet épisode tente des trucs avec tellement de personnages en même temps qu’au final il n’y a rien qui ressort vraiment. Un peu comme Rahm Tak par exemple alors qu’il sait qui était Nolan et cela va probablement devenir intéressant sur la longueur si la série ne décide pas de faire de la rétention d’informations durant une grande partie de la saison. Je me demande aussi si Defiance ne gagnerait pas à avoir moins d’épisodes par saison. Avec 13 épisodes, j’ai l’impression qu’elle a trop de temps pour développer des intrigues qui n’ont pas besoin d’autant d’épisodes. Je ne m’attendais pas non plus à ce que T’evgin soit aussi présent alors que ce n’est pas du tout le genre de personnages que l’on imagine prend une si grand place. Enfin, il reste Amanda. Cette dernière continue d’être dans son rôle de ventilateur. Je ne comprends pas du tout Julie Benz dans cette série et pourtant, j’aime bien cette actrice mais Defiance ne fait que brasser de l’air autour d’elle et elle par la même occasion fait la même chose. Dommage. Finalement, Defiance continue donc de décevoir et c’est peut-être le problème de cette série qui nous offre des écrans de fumée sympa et enlève tout après.

Note : 4.5/10. En bref, la série retombe déjà dans ses travers.

Commenter cet article