Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Deutschland 83. Saison 1. Episodes 3 et 4.

19 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Deutschland 83

Critiques Séries : Deutschland 83. Saison 1. Episodes 3 et 4.

Deutschland 83 // Saison 1. Episodes 3 et 4. Atlantic Lion / Northern Wedding.


Quand on regarde Deutschland 83 d’un peu plus près, on se rend rapidement compte de la complexité de cette série. Ce n’est pas ce qui se fait de plus facile à décrypter dans le registre des séries d’espionnage. On est en somme très loin de ce que peut faire Homeland par exemple (qui a d’autres qualités que celles de Deutschland 83 bien entendu) et c’est aussi pour cela que je rapproche énormément Deutschland 83 à The Americans car les deux séries ont de vraies similitudes. Ces deux épisodes tentent de faire évoluer l’histoire de notre héros de façon légèrement différentes notamment car dans « Atlantic Lion », Martin se retrouve à Bruxelles où il doit séduire la secrétaire d’un chef de l’OTAN afin de mettre un micro dans son bureau. Tout cela se déroule plutôt bien jusqu’à ce que le micro soit découvert dans le bureau par la femme de ménage (et son « Putain » qui m’a beaucoup fait rire) et que les ennuis commences pour cette jeune secrétaire que Martin va devoir défendre. La relation entre ces deux personnages m’a beaucoup plu car elle est à la fois terrible et innocente. On sent que Martin est sincère quand il parle mais d’un autre côté il y a une mission et ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de plus facile pour lui quand on sait qu’il a déjà une petite amie.

Car oui, le problème pour Martin c’est que pour son boulot et protéger ses arrières (pouvoir retrouver sa fiancée de l’autre côté), il doit tout simplement suivre les ordres. La mécanique de la série veut que Martin soit mis en danger où qu’il aille. L’épisode 1.02 était un presque huis clos excellent, ces deux épisodes sont totalement différents, surtout d’un point de vue du ton qui est employé. Il est, dans la relation entre Martin et cette jeune femme, très différent de ce que l’on a vu auparavant. Peut-être car les sentiments sont en jeu. Par ailleurs, la tante de Martin l’informe que sa mère a besoin d’un rein. Ce n’est pas facile pour lui d’apprendre que sa mère, qui est de l’autre côté, a besoin d’un rein et que lui ne peut pas vraiment faire grand chose à tout ça. Je ne sais pas trop dans quelle direction la saison compte aller mais pour le moment, le schéma est assez bien défini. Surtout que du point de vue de Martin et cette jeune femme, les choses ont bien évolué. La série s’amuse aussi avec d’autres idées. A Berlin Est, la fiancée de Martin commence à prendre soin d’Ingrid et révèle un secret qu’elle gardait depuis un sacré bout de temps. Linda et Martin ont une relation intéressante qui change un peu de ce que j’avais l’impression de voir.

Avec l’épisode 1.04, les choses s’accélère. L’épisode 1.03 me rappelle un peu celui de l’horloge dans la saison 1 de The Americans. J’avais beaucoup aimé cet épisode et il y avait là aussi une histoire de femme de ménage qui avait été convaincue par notre couple héros de mettre le micro dedans. Pour le coup, les choses sont différentes ici mais le parallèle n’est pas si bête que ça. Surtout que Deutschland 83 se déroule également dans les années 80, comme la série de FX Network (dont j’attends avec grande impatience la saison 4). Si Linda est un bon personnage qui permet d’agrandir un peu plus l’univers de la série, ce n’est pas le seul bon personnage. La saison parvient donc à développer un peu plus son univers en creusant des aventures à l’OTAN, à Bruxelles, etc. Martin doit cacher le fait qu’il a mis un micro, couvrir ses traces en somme et tout cela doit se faire avec les moyens les plus précautionneux qu’il soit. Martin n’est pas un héros comme les autres et je pense que tout cela est renforcé par le besoin de trouver une porte de sortir, à sa façon bien entendu. Finalement, la série continue dans la bonne direction ici. L’épisode 1.04 délivre suffisamment de scènes d’action et de bonnes surprises pour que l’on passe un agréable moment. Je suis dans l’attente de nouvelles aventures, d’autant plus que de tous les côtés il y a de belles perspectives.

A la fois du point de vue de Martin, mais également de l’Est (à la fois pour la fiancée de Martin, le secret qu’elle garde, l’histoire des livres interdit à l’Est, etc.) sans parler de la hiérarchie de Martin à l’Ouest (et des besoins qu’ils peuvent avoir de lui) sans parler de Linda qui a apporté à ces deux épisodes une présence féminine bienvenue qui change réellement de ce que l’on avait pour habitude de voir lors des deux premiers épisodes, plus masculins.

Note : 7/10 et 8/10. En bref, Deutschland 83 continue d’être une très bonne série, donnant lieu à quelques références possibles à The Americans.

Commenter cet article