Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 3. Episode 7.

16 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Devious Maids

Critiques Séries : Devious Maids. Saison 3. Episode 7.

Devious Maids // Saison 3. Episode 7. The Turning Point.


Avec un titre comme celui-ci, on est sensés attendre un épisode qui va changer la face de la saison. Ce n’est pas vraiment le cas même si certaines intrigues évoluent enfin. Cet épisode est avant tout celui du retour de Blanca. Celle qui avait disparu depuis plusieurs épisodes maintenant est donc enfin de retour pour de nouvelles aventures. Je ne sais pas si c’est une bonne idée que de faire revenir Blanca de cette façon mais peu importe, j’ai trouvé ça assez drôle. Devoirs Maids n’est pas très bonne dans le registre de l’émotionnel, mais dans celui de la comédie, elle excelle. Marc Cherry nous avait déjà habitué à ça avec Desperate Housewives et il a tout accentué avec cette série. Ce qui, au fond, n’est pas plus mal. Si Blanca ne nous occupe pas énormément dans cet épisode, il faut combler certains trous et notamment dans les intrigues des Powell. Evelyn et Adrian sont des personnages devenus par la force des choses vraiment intéressant au fil des épisodes cette année et je trouve qu’ils sont toujours les meilleurs de la saison. Evelyn a enfin un but dans sa vie et ce n’est pas plus mal. J’aime bien la façon dont les Powell évoluent cette année avec pourtant des intrigues pas forcément très originales ou brillantes. On sent que l’inspiration n’est pas si lointaine que ça pour Marc Cherry.

Sa volonté d’adopter est donc une piste qui pourrait donner à Devoirs Maids l’occasion de nous rappeler ce qui s’était passé entre Carlos et Gabriella dans la précédente série du créateur. Et son idée est d’adopter.. l’enfant de Zoila. Zoila parvient donc enfin à reprendre une place intéressante dans la série après avoir passé les six premiers épisodes à marmonner les mêmes choses inintéressantes au possible. Ce que je me demande cependant c’est ce que compte faire la série au delà de cet épisode. Il y a des tas d’idées mais rien de vraie concluant pour autant. L’épisode n’est pas mauvais mais il n’impose pas toujours de la façon la plus intelligente qu’il soit ses propres choix de direction. Les personnages n’errent pas mais sont proche de ce sentiment d’errance qui pourrait être problématique à la longue. A côté de ça, Rosie, encore un personnage qui m’ennui cette année, travaille chez les Stappord ce qui permet de lui donner un petit coup de fouet alors qu’elle enquête sur la disparition de Blanca. Il était temps que cette intrigue avance alors qu’elle n’est qu’une trame de fond depuis plusieurs épisodes maintenant. En tout cas, je suis vraiment curieux de voir comment cela peut bien aller au delà car le potentiel est tellement fort.

Accessoirement, Marisol et Jesse c’est le gros point noir. Si certains personnages comme Zoila et Rosie parviennent à avoir un regain d’intérêt, Marisol et sa romance avec son homme de ménage continue de se ridiculiser toute seule, quitte même à complètement détruire le personnage de Marisol. Elle était auparavant l’un des piliers de la série et elle n’est maintenant plus que l’ombre d’elle-même, c’est tout de même sacrément dramatique. Non ? Mais si le plaisir était là pour Rosie, cette dernière continue de m’ennuyer terriblement avec Spence et Ernesto. Son dilemme amoureux est probablement l’une des idées les plus mauvaises que la série ait pu avoir. J’aurais tellement aimé que cela aille un peu plus loin mais non, Devoirs Maids ne fait rien de tout ça et se laisse facilement emportée. Finalement, ce nouvel épisode promettait de par son titre quelque chose de différent, une évolution réellement drastique dans la saison et mis à part la fin de l’épisode, il n’y a pas grand chose de nouveau. Certaines intrigues sont terminées, d’autres perspectives s’ouvrent mais cela s’arrête malheureusement ici. Comme quoi… il y a bien un véritable problème là dedans.

Note : 5/10. En bref, certains personnages sortent du lot quand d’autres sombrent.

Commenter cet article

Quelqu'un-qui-passe-par-là 16/07/2015 21:41

Je te rejoins totalement sur Rosie. Je trouve que c'est une bonne idée de la mêler un peu à l'intrigue des Stappord, mais le triangle amoureux, au secours ! On y a déjà eu droit dans les deux premières saisons, ils ne peuvent pas laisser sa vie sentimentale tranquille ?
Je suis d'accord aussi sur le fait que les Powell sont les personnages les plus intéressants. Leurs scènes me font toujours rire, même si le sadomasochisme d'Adrian était un peu redondant.
Quand à la fin de l'épisode, ça venait longtemps qu'on avait pas eu quelque chose d'aussi percutant, et ça éveille encore plus mon intérêt (pauvre Evelyn, décidément elle a la poisse xD).

delromainzika 18/07/2015 14:32

J'avoue qu'elle n'a pas de chance ^^