Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Falling Skies. Saison 5. Episodes 3 et 4.

31 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Falling Skies

Critiques Séries : Falling Skies. Saison 5. Episodes 3 et 4.

Falling Skies // Saison 5. Episodes 3 et 4. Hatchlings / Pope Breaks Bad.


Dans ses derniers retranchements, Falling Skies se doit d’être à la fois efficace et intelligente. Elle doit venir à bout de plusieurs intrigues, rassembler les personnages et nous offrir une conclusion propre. Ce n’est pas encore totalement le cas et alors que l’on s’approche petit à petit de la fin, ces deux épisodes tentent de construire les bases de la suite. Avec « Hatchlings » par exemple, la Second Mass fait une découverte sur la source de ce qui semble être un ravitaillement sans fin de forces ennemies. C’est une occasion de créer quelques scènes d’action sympa mais tout se ressemble. Il n’y a pas une scène depuis le début de la saison qui m’ait fait me dire que j’étais ailleurs, dans une série plus intelligente. Avec les menaces qui arrivent et celles que la Second Mass parvient à mettre à mal, Falling Skies tente donc désespérément d’étirer la série jusqu’au bout. Les intrigues n’ont rien de bien intéressant par rapport à ce que la série aurait très bien pu faire auparavant pour se terminer. Je me demande si cette fin n’est pas arrivée trop tard pour la série ou bien s’ils n’en avaient rien à faire de terminer le tout cette année. La conclusion de la saison passée m’avait laissé un maigre espoir d’entrevoir quelque chose de différent cette année. Par malchance (ou pas), ce n’est pas si différent que ça. Les personnages sont toujours les mêmes et les intrigues se ressemblent.

Le scénario ne semble pas trop chercher la nouveauté mais dans un sens, ce n’est pas si bête que ça non plus. Après tout, ils se sont reposés sur leurs lauriers depuis tellement d’années. A côté de ça, la question de la place de Tom dans la hiérarchie se pose. Il était temps après avoir passé 4 saisons à ramer autour de lui alors que ce n’était qu’une façon d’enfermer un peu plus Falling Skies. La série aurait probablement gagné des points si Tom n’était pas le héros ou en tout cas pas celui sur qui tout semble reposer. C’est d’ailleurs pour cela que Tom est loin d’être mon personnage préféré. La série n’arrive pas à faire de lui quoi que ce soit. Il erre donc au milieu de tout un tas d’intrigues diverses et variées sans parvenir à être à la hauteur des attentes. Du coup, je préfère quand Hal aide Maggie. Si ces deux là ne sont pas forcément les meilleurs personnages de Falling Skies ils font des propositions différentes et permettent également de se concentrer sur un aspect plus tendre de la série et plus émotionnel. L’action ne fait pas tout (surtout quand l’action dans Falling Skies est toujours aussi limitée). Pour une dernière saison, on ne peut pas dire que la série ait choisi de tout faire exploser dans tous les sens. Les moyens sont sensiblement moins importants cette année par rapport aux années précédents. Cela se ressent dans l’utilisation des lieux.

Tout est trop minimaliste en somme, alors que dans une telle série tout devrait être beaucoup plus important et grand. Avec « Pope Breaks Bad », la série ne change pas non plus énormément de direction. Falling Skies suit donc un chemin tout tracé, un peu trop lisse qui ne permet pas de donner suffisamment de relief aux personnages et aux intrigues. La victoire a du bon mais parfois, une victoire veut dire qu’il va falloir laisser quelques personnes derrière soit. L’histoire de ces mutations par exemple m’a beaucoup fait rire car l’on entre dans le grand-guignolesque. Falling Skies a toujours plus ou moins été une série nanar-esque même si à certains moments elle a su mettre en place de façon très courte des réflexions plus philosophique sur la survie dans ce genre de situation. Mais Falling Skies est très loin d’un District 9 par exemple (qui est pour moi l’une des grandes références dans ce genre d’histoires). Accessoirement, cet épisode Pope est donc au centre d’un épisode qui aime beaucoup jouer avec son personnage. La mort de Sarah est quelque chose d’important et je trouve que Falling Skies sait justement quoi faire. Cela permet d’offrir une vision un peu moins simplette du survival que la série cherche à oeuvrer depuis le début. Survivre une apocalypse n’est pas facile et c’est parfois une bonne chose que de nous le rappeler. Non ?

En tout cas, Falling Skies a beau avoir du mal parfois à m’intéresser (et je regarde cette dernière saison avec tout autant de peine que les précédentes malgré tout ce que l’on nous fait miroiter chaque année), elle sait aussi ce qu’elle doit faire pour nous intriguer autour des émotions de chacun. Pope est pile poil le personnage dont la série avait besoin pour sortir un peu de sa médiocrité de début de saison et pourquoi pas aller de l’avant. Si je suis persuadé que cela ne va durer qu’un seul épisode, tout ce dont j’ai envie maintenant c’est que les scénaristes osent tuer un membre de la famille Mason. C’est le bon moment pour le faire.

Note : 3/10 et 4.5/10. En bref, si Pope en fou c’est sympa, la série erre encore un peu trop et joue la paresseuse, pensant que le téléspectateur ne remarque pas que le scénariste se moque de lui.

Commenter cet article