Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hannibal. Saison 3. Episode 5. Contorno.

5 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hannibal

Critiques Séries : Hannibal. Saison 3. Episode 5. Contorno.

Hannibal // Saison 3. Episode 5. Contorno.


L’une des plus belles scènes de cet épisode ressemblait à un ballet. Musique classique à l’appui, la scène de combat entre Hannibal et Jack à la fin de cet épisode ressemblait à une chorégraphie de ballet, avec de la violence certes mais tout était tellement bien orchestré. C’est l’une des plus belles scènes de combat à mains nues que j’ai pu voir depuis un sacré bout de temps, dépassant même certaines scènes de Banshee (c’est vous dire à quel point j’ai énormément apprécié cette épisode. Jack est un personnage qui avait besoin de revenir sur le devant de la scène mais il n’a pas choisi son épisode et son moment par hasard. C’est pile poil le moment où Pazzi, l’inspecteur italien, meurt les viscères à l’air et pendu. Hannibal pensait alors avoir gagné un nouveau round face à ceux qui veulent sa peau, cette sorte de ligue anti-Hannibal que l’on nous a présenté dans l’épisode précédent et composée de ses précédentes victimes. Ce qu’il y a aussi de symbolique avec ce combat à mains nues c’est la première fois que Hannibal est celui qui est battu le premier. En somme, habituellement Hannibal est malin, sonnant la cloche du combat le premier, donnant le premier coup. En l’occurrence ici c’est Jack. C’était extrêmement bien fichu et je n’en demandais pas moins de la part de la série.

Au delà de Jack et de son deuil qu’il continue de faire petit à petit, il va passer une bonne partie de l’épisode à table, à manger des pâtes qui semblent succulentes. Il n’y a donc rien à redire de ce point de vue là. J’aime bien toutes les remarques qui lui sont faites (est-il marié ? divorcé ?) jusqu’à ce que petit à petit on nous prépare à cette scène finale que je n’avais pas du tout vu venir. Jack a besoin de vengeance et pas seulement pour venger sa femme, mais également pour la mort de I’Inspecteur Pazzi. Maintenant, la femme de ce dernier est veuve et personne ne connaît mieux la douleur qu’un deuil peut induire que Jack. Cette fois-ci, Hannibal est aussi celui qui fuit. Je me demande ce que nous réserve encore la série de ce point de vue là mais cela m’a tout bonnement surpris et j’ai hâte de voir le prochain épisode et surtout si Hannibal compte se venger de Jack pour l’avoir humilié de la sorte. Petit à petit, Hannibal se retrouve encerclé de tous ses ennemis. Je trouve ça intelligent et surtout très solidement construit. Bedelia est pour le moment le point faible d’Hannibal et c’est elle, avec ses achats pour le vilain cannibale, va lui faire prendre encore un pain dans la tête.

Cet épisode est aussi très loin des 4 précédents. Cette fois-ci, l’histoire avance et de façon assez drastique. Si certains peuvent ne pas apprécier les épisodes un peu plus psychédéliques d’Hannibal, celui-ci devrait donc être un moyen de les réconcilier les uns avec les autres. J’aime beaucoup ce qui est fait de ce point de vue là car cela permet de voir que Hannibal n’est pas qu’une série qui présente des personnages et des idées, elle agit aussi. Alana est maligne du coup, elle est capable de trouver Hannibal par rapport à ses goûts (en vin notamment). Elle sait très bien qui est réellement Hannibal et ce dont il a besoin. Elle sait donc que Hannibal est à Florence bien avoir que Pazzi ne lui demande ce qu’il faut faire afin de l’arrêter (et donc de le remettre entre les mains de Verger et Alana afin de le torturer et le tuer comme il se doit). Ce que j’aime bien avec Alana c’est qu’elle est toujours la même que celle qu’elle était avant l’accident. Elle est toujours quelqu’un de bien qui a juste tourné mal à cause d’un petit évènement et elle a besoin de ça afin de redevenir celle qu’elle était auparavant. Will de son côté est très absent, ce qui permet de mettre Jack à nouveau dans la lumière. Finalement, au travers de la scène finale, cette scène de ballet et d’amour de la danse sur fond de musique classique, plus qu’une scène de combat basique (très différente de l’épilogue prologue de la saison 2 par exemple), on découvre que Hannibal a encore des choses en stock.

Note : 10/10. En bref, rien à redire sur la beauté de cet épisode et de sa scène finale.

Commenter cet article

Vince77 19/07/2015 10:45

Oui, encore un très bel épisode, avec ENFIN un peu d'action.
Je trouvais que cette saison se limitait à des images léchées et des dialogues un peu abscons, je suis remotivé avec ce "Contorno". Et puis Will, comme quand je lisais Dragon Rouge, m'est de plus en plus antipathique. Comme Du Maurier, d'ailleurs^^
Étonnant quand même qu'Hannibal n'ait pas senti Jack arriver derrière lui...

delromainzika 20/07/2015 20:38

Heureusement qu'il est antipathique :D