Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mistresses. Saison 3. Episode 6.

19 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Mistresses

Critiques Séries : Mistresses. Saison 3. Episode 6.

Mistresses // Saison 3. Episode 6. Love is an Open Door.


Je pense que c’est bon, Savi a complètement disparue de la pensée des téléspectateurs. En tout cas, c’est pour moi effectif depuis le second épisode de la saison. Bien évidemment, c’était elle le ciment qui liait tous les personnages au départ mais rapidement, elle est devenue le personnage le plus problématique de la série tant ses triangles amoureux étaient particulièrement pompeux. Je suis heureux de son départ et ce même si j’adore toujours Alyssa Milano qui va pouvoir faire d’autres choses désormais bien plus intéressantes ailleurs (si on lui en donne l’occasion). Je pense que Calista a pleinement remplacé Savi et parvient à nous faire oublier les terribles intrigues qui entouraient souvent le personnage de Savi. Calista n’a pas les meilleures intrigues au monde et pourtant, je trouve qu’il y a quelque chose de touchant, de léger qui colle parfaitement à l’univers de Mistresses avec ce personnage. Sans compter que l’associer à Joss était l’une des meilleures idées que la série pouvait avoir (et cela a même plus payé que je n’aurais pu l’imaginer). Les deux font la paire alors que dans cet épisode elles cherchent à faire tomber le mari de Calista qui est en train de lui mettre des battons dans les roues. Je pense que la réussite de cet épisode on la doit en partie à Jennifer Esposito que j’adore toujours autant.

Je me souviens de la façon dont elle avait été éjectée de Blue Bloods alors que son personnage était l’un des rayons de soleil de la série. Elle est ici l’un des rayons de soleil de Mistresses. C’est avec joie que son personnage de Calista apparaît chaque semaine et je pense que c’est aussi peut-être le personnage le plus touchant et le plus facile à aborder. Il y a quelque chose de réaliste dans ce qu’elle veut et ce que l’actrice tente de nous transmettre. Ce qui aurait donc rapidement pu se transformer en véritable mascarade est devenue un peu plus intéressant que prévu. Bien qu’elle soit riche, qu’elle ait une carrière, qu’elle soit connue, Calista est quelqu’un en qui on a envie de donner toute sa confiance. Au début, je ne savais pas trop sur quel pied danser avec elle mais je me rends compte avec cet épisode que c’est beaucoup plus que ça. Mistresses a beau ne pas être une série exceptionnelle, quand elle a de bonnes intrigues et de bons personnages, elle peut faire quelque chose et c’est ce que parvient à nous démontrer cet épisode. Calista veut se battre et gagner contre son mari. Mistresses est une série très féministe mine de rien, surtout ici et ce n’est pas plus mal non plus. J’ai d’ailleurs hâte de voir le prochain épisode, surtout si la série continue dans cette direction là.

Pour le moment, cet épisode est mon préféré de la saison et pas seulement pour Joss et Calista qui font du très bon boulot. Aussi pour Joss et Harry. Ce dernier a beau ne pas être mon personnage préféré, il est ici quelqu’un d’intéressant pour ce qu’il tente d’apporter. Du point de vue d’April, là aussi les choses ne sont pas si mauvaises que ça. Elle tente de faire en sorte que Lucy l’accepte à nouveau, ce qui n’est pas aussi facile que prévu. April n’a pas vraiment une très bonne relation avec la mère de Lucy, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, cela permet à l’épisode d’avoir des choses à raconter et des confrontations à créer. Du coup, c’est là que Marc entre en jeu. Lui aussi n’est pas mon personnage préféré, la faute au scénario une fois de plus mais la série tente de le rendre appréciable à sa façon. Et puis elle a Blair qui parvient à la garder occupée ce qui n’est pas plus mal non plus. Blair et April c’est le genre de couples que l’on verrait en couverture d’un magazine familial pour être parents ou je ne sais pas trop quoi. Vivian et Alec semblent quant à eux être sur le bon chemin pour accueillir Karen chez eux mais je me demande vraiment quand est-ce que tout cela va imploser car cela va forcément exploser à un moment ou à un autre.

Note : 7/10. En bref, c’est frais, léger et appréciable pour l’été.

Commenter cet article