Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Murder in the First. Saison 2. Episode 2.

6 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Murder in the First

Critiques Séries : Murder in the First. Saison 2. Episode 2.

Murder in the First // Saison 2. Episode 2. Schizofrenzy.


Murder in the First est une série avec beaucoup de couches d’intrigues différentes. La série reste intéressante car elle parvient à développer petit à petit ces couches d’intrigues. Parfois, cela peut même aller dans des directions différentes histoire de nous surprendre. Mais cette série est aussi intéressante dans sa façon de gérer les divers personnages avec des twists et retournements de situations qui sont sensés nous permettre de nous poser les bonnes questions sur ce qui va se passer après. Cette semaine dans Murder in the First, Terry est désigné comme la personne en charge pendant l’absence de Koto. La police continue de chercher pour le tueur en vadrouille, Alfie. Et ce dernier se transforme en quelqu’un de beaucoup plus étrange (et sincèrement, j’ai trouvé l’idée plutôt pas mal). Le développement est parfois un peu complexe mais globalement, cela fonctionne assez bien. J’aime bien quand cette série parvient à me donner envie de comprendre la suite de l’histoire tout en élaborant des théories avec moi-même. C’est quelque chose qui permet aussi de rendre la série un peu plus fluide par rapport à la saison précédente qui jouait une carte parfois un peu fainéante. Disons que l’an dernier j’attendais un gros twist qui n’est jamais tombé. Ils ont tenté de plonger encore et encore, sans jamais nous offrir de révélation qui pouvait tenir en haleine le téléspectateur.

Ce n’était pas forcément une mauvaise chose mais disons que bien que les personnages étaient au centre de l’histoire, le mystère passait alors à l’as. Evidemment, cette saison, il y a quelque chose en plus. L’histoire est centrée sur une affaire beaucoup plus grande que celle de l’an dernier alors je ne peux pas imaginer une seule seconde la suite sans faire une vraie évolution drastique derrière. Après le premier épisode, je m’attendais à ce que cet épisode soit une recherche pure et simple du tueur de l’année, sans trop en faire en parallèle. Maintenant, avec cet épisode, Murder in the First démontre que finalement c’est beaucoup plus qui se passe sous nos yeux. Alfie est un personnage suffisamment intriguant dont on a envie de voir les agissements d’un peu plus près. L’épisode précédent était concentré sur Hildy alors que cette semaine c’est au tout de Terry de prendre la main. Terry est un bon personnage et je trouve que Taye Diggs a quelque chose qui le rend tout de suite attachant. Il met en confiance dirons nous. Et puis l’acteur n’a jamais joué le rôle du méchant. Il va alors passé une grande partie de l’épisode à être sur le qui-vive, remplissant les blancs de sa propre vie tout en s’occupant de sa nouvelle place en l’absence de Koto. Ce qui est intéressant avec le format de Murder in the First c’est le façon qu’elle peut explorer les personnages de fond en comble tout en restant attachée aux éléments qui font le succès des séries procédurales.

Murder in the First n’a pas le caractère d’une The Killing dans un registre proche mais elle parvient malgré tout à rester attachante. Il y a encore énormément de questions que l’on peut se poser après ce second épisode. Il ne donne pas vraiment de réponses sur quoi que ce soit mais ce n’est pas le plus important. On voit très bien que ce que cherche à faire la série avant tout c’est nous permettre d’entrevoir de nouvelles possibilités. Je pense que Alfie a encore des choses à prouver avant que l’on ne nous propose devoir sa chute et son procès. L’an dernier le procès était l’un des meilleurs éléments de Murder in the First. Je ne peux pas imaginer le procès de cette année être raté. Au contraire, cela ne peut qu’être un moment très réussi. J’ai hâte de voir la suite, d’autant plus que chaque épisode semble donner de la place à nos héros. Hildy, puis Terry. Il serait bien aussi de comprendre un peu mieux les autres personnages de la série étant donné qu’ils doivent eux aussi avoir des choses à nous raconter. Ce second épisode était tout aussi sympathique que le premier dans un registre légèrement différent alors que celui-ci permet de plonger un peu plus profondément dans l’histoire alors que le premier épisode était surtout là pour nous mettre dans le feu de l’action, ni plus ni moins.

Note : 6/10. En bref, Murder in the First reste assez éclectique dans sa façon de gérer les personnages. C’est efficace.

Commenter cet article