Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Penny Dreadful. Saison 2. Episode 9. And Hell Itself My Only Foe.

7 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Penny Dreadful

Critiques Séries : Penny Dreadful. Saison 2. Episode 9. And Hell Itself My Only Foe.

Penny Dreadful // Saison 2. Episode 9. And Hell Itself My Only Foe.


C’est assez dingue de voir toutes les intrigues se retrouver dans ce dernier épisode de façon très fluide. Cet épisode sert donc de connexion entre les personnages entre l’épisode épisode précédent dans Vanessa Ives et bien évidemment le season finale qui arrive avec le prochain épisode. Bien que cela soit un épisode très fort et surtout très efficace, je trouve que cet épisode juxtapose à merveille tous les personnages alors que Vanessa et Ethan sont enfin sorti de leur petite aventure dans de la cabane dans les bois. L’un des personnages les plus importants de ce dernier épisode n’est pas Vanessa mais Lily. Cette dernière ne donnait pas cette impression au départ lors de son introduction dans la série mais je suis forcé de constater que le résultat est tout autre et surtout très efficace. Sa petite visite à Dorian Gray permet de pimenter un peu les choses, surtout que tout cela semble aussi prendre le temps de mettre en place la future saison où Lily pourrait devenir la grande méchante de l’aventure. Ce qu’elle fait c’est assembler une petite équipe de monstres après avoir fait son petit discours également à la Créature beaucoup plus tôt. Elle veut que nos monstres puissent combattre nos héros afin de conquérir le monde. L’époque victorienne ne peut pas se passer des vampires et c’est pourquoi, je trouve que ce retour sur le devant de la scène de la créature aux dents suceuses de sang, c’est un choix judicieux.

Surtout que Penny Dreadful est la parfaite série pour voir évoluer des vampires. Mais au delà de ça, ce qui me fascine dans cet épisode, c’est la façon dont chaque personnage se retrouve petit à petit au même endroit que les autres, permettant de réellement entrevoir de nouvelles possibilités pour le dernier épisode de la saison. J’ai toujours vu Penny Dreadful comme une série parfois un peu bordélique, assemblant tout un tas de personnages et personnalités différentes mais le tout a toujours été fait de façon assez efficace à mon goût. En tout cas, je n’en demandais pas moins de la part de la série. Si le résultat fonctionne c’est en grande partie dû au fait que les personnages ont justement tous des choses intelligentes à produire au travers de cet épisode. Personne ne reste statique, même Sir Malcolm qui a beau rester bloquer dans le château des sorcières, il n’en reste pas moins un personnage actif du récit. Lily est donc le personnage qui parvient à éclore dans cet épisode alors que tout au long de la saison le jeu de Billie Piper ne laissait pas forcément paraître grand chose. Elle cachait bien son jeu la petite. Sir Malcolm a de son côté besoin d’être sauvé. Il est enfermé avec des hallucinations de sa famille et c’est vraiment quelque chose qui est en train de le rendre complètement cinglé. Mais c’est justement ce gloubiboulga efficace que Penny Dreadful tente d’exploiter.

Les dix dernières minutes de cet épisode sont les plus intenses. On retrouve Frankenstein et Sir Malcolm, Vanessa qui se retrouve dans la salle des poupées (dont la sienne trône en maître bien entendu) et l’on sait à quel point elle déteste les poupées. Ethan et Sembene sont enfermés dans les escaliers ce qui va donner envie à Ethan de se transformer en loup garou (et va ensuite mordre à pleine dents Sembene - je suppose donc qu’il sera soit mort soit transformé dans le prochain épisode -) et j’en passe et des meilleurs. Finalement, cet avant dernier épisode de Penny Dreadful est une occasion en or de relier toutes les intrigues lancées cette année avec une certaine efficacité. Il n’y a pas de temps morts, rien qui permet de se dire que la série a finalement voulu prendre son temps. Au contraire, tout est fait avec un sens de la minutie qui me plaît énormément. Quoi qu’il en soit, le dernier épisode va devoir aller au delà de ce qui est mis en place ici et ce ne sera pas ce qu’il y a de plus simpliste à mon goût. Les dialogues sont eux aussi assez bien travaillés alors que le scénario donne à chacun des personnages des répliques intelligentes et l’occasion de faire face à d’autres démons que ceux que l’on a pu voir jusqu’à présent depuis le début de la saison.

Note : 9/10. En bref, la saison 2 continue son très beau bout de chemin.

Commenter cet article

4evaheroesf 07/07/2015 17:26

Où est-ce que tu as vu des vampires dans cet épisode ?