Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 6. Episode 3.

23 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rizzoli and Isles

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 6. Episode 3.

Rizzoli & Isles // Saison 6. Episode 3. Deadly Harvest.


En termes d’évolution, je trouve que cette année Rizzoli & Isles est en train de nous offrir quelque chose de réellement sympathique. Il y a encore des choses perfectibles, mais globalement la saison parvient à se tenir car les personnages sont au rendez-vous. Angela et Jane vont toujours avoir des choses à se raconter. Elles ont toutes les deux des visions des choses complètement différentes, surtout au sujet des changements dans leur relation. J’aime bien la relation qu’il y a entre Angela et sa fille car ce n’est pas toujours la relation la plus facile de tout. Il y a des efforts encore à faire pour nous donner envie de les retrouver chaque semaine mais globalement, ce que j’appris c’est que Rizzoli & Isles parvient à tenir la route. Il y a quelques années encore, je détestais Angela. Non pas que l’actrice était mauvaise ou irritante mais disons que les intrigues étaient vraiment redondantes et particulièrement pompeuses. En tout cas, je n’en pouvais plus. Cette année, on sent que la série veut revenir à quelque chose d’un peu plus classique et stable (ce qui n’est en somme pas plus mal). Jane et Maura ont de leur côté une petite affaire bien étrange avec tout un tas de corps, histoire de nous plonger dans un mystère encore plus épais que l’introduction voulait bien nous en donner l’impression.

Mais pour en revenir à Angela, j’aime bien ce qui avait été introduit dans le premier épisode de la saison. Bien que le secret de ses leçons de patins n’étaient pas forcément l’histoire la plus convaincante qu’il soit au premier abord, j’ai trouvé ça assez mignon. Surtout que ce n’était finalement pas une façon de boucher les trous, mais de parler encore un peu plus de la relation entre les deux femmes.

Angela - « Why can't you be supportive? »
Jane - « Why can't you take up bingo? »
Angela - « I’m going to do what I want to do! »

Jane n’est pas très heureuse pour sa mère et je trouve que cette intrigue permet de donner à Angela un peu plus de côtés touchants. J’ai toujours pensé que Angela serait encore et encore le poids de la saison alors que ce n’est pas du tout le cas. Bien au contraire.

C’est une femme qui aime sa famille et qui met tout son coeur pour faire en sorte qu’elle reste soudée. A côté de ça, j’ai été déçu de la place de Frankie dans cet épisode. J’ai pensé avec le premier épisode que ce pourrait être son année mais finalement j’en doute après les deux épisodes suivants. C’est toujours un petit filou mais c’est tout. Il apporte forcément un peu d’humour ici et là ce qui ne fait clairement pas de mal à Rizzoli & Isles. L’affaire de la semaine est quant à elle bien moins touchante ou reluisante. Cependant, ce que j’ai trouvé dommage avec cette enquête c’est le fait qu’elle ne sorte pas vraiment des sentiers battus. J’ai eu l’impression de voir quelque chose que j’avais déjà vu des dizaines de fois dans Bones par exemple. Car Bones a déjà fait des intrigues où il y a plein de cadavres, avec un ton un peu léger en parallèle et puis une résolution simpliste sans trop d’accrocs. Car la résolution de cet épisode ne fonctionne pas vraiment comme je l’entends. Finalement, Rizzoli & Isles délivre ici un épisode très différent des deux précédents. Après Frankie et Maura, c’est au tour d’Angela (et accessoirement de Jane) d’être au coeur de l’épisode. C’était souvent mignon et réconfortant à côté d’une affaire bas de gamme.

Note : 5/10. En bref, heureusement que les personnages sont là.

Commenter cet article