Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rogue. Saison 3. Episode 1. The White Guy.

4 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rogue

Critiques Séries : Rogue. Saison 3. Episode 1. The White Guy.

Rogue // Saison 3. Episode 1. The White Guy.


Etrange ce premier épisode de Rogue mais qui permet de nous éviter le terrible saut dans le temps histoire de retrouver Grace trop facilement et trop rapidement. Du coup, cette année nous avons droit à l’introduction d’un tout nouveau personnage féminin, Harper Deakins, incarnée par Sarah Carter (l’un des derniers vestiges de Falling Skies). Si ce n’est pas Thandie Newton, elle permet surtout de voir Rogue sous un angle complètement différent. L’apparition de ce nouvel oeil change le point de vue tout en parvenant à poursuivre les intrigues encore en cours. Grace est donc toujours portée disparue et je dois avouer que c’est une très bonne nouvelle. Grace est un personnage qui aurait facilement tourné en rond si elle était sorti indemne tout de suite de son kidnapping. Il faut qu’elle souffre un peu, que l’on voit le personnage s’en sortir de lui même et à l’écran. Ecrit par le créateur de la série, ce premier épisode fait des promesses pour la suite de la saison. On retrouve l’univers de la série, son côté polar sobre et sa galerie de personnages tous très différents les uns des autres mais complémentaire par les liens que la série tente de créer entre eux. Je dirais que Rogue est peut-être ce que la saison 2 de True Detective n’arrive pas toujours à être car il y a des ressemblances mine de rien (même si visuellement, Rogue n’a rien à voir avec la série de HBO).

La dernière scène de l’épisode nous permet surtout de voir ce qu’est devenue Grace. Si je ne comprends pas forcément encore les enjeux qu’il y a derrière son enlèvement, c’est tout de même un peu plus intéressant que l’enlèvement d’Olivia dans Scandal. A m’entendre parler, j’ai l’impression que je suis en train de dézinguer des séries connus de beaucoup pour parler d’une petite série dont personne n’a entendu perdu et qui pourtant, est déjà à sa troisième saison (et une saison 4 a même été commandée dans la foulée). Pourtant, j’aime bien Rogue avec tous ses défauts, ses longueurs, ses lourdeurs, la justesse pas toujours intéressante de son casting, etc. Les défauts nanaresques par moment de cette série sont souvent des forces. Ce sentiment étrange que j’ai ressenti tout au long de ce premier épisode c’est que finalement Rogue a beau être souvent médiocre, elle n’en reste pas moins une série qui sait aussi agripper son téléspectateur (à condition d’avoir accroché un minimum à ce qu’elle raconte depuis le début, c’est sûr). Wayne Rose en est cependant à son premier épisode de Rogue en termes de mise en scène, lui qui était plus occupé par True Justice (la série avec Steven Seagal), un nanar d’un autre temps (datant pourtant de 2011) mais que je n’ai jamais compris (et la France rediffuse à longueur d’années depuis cette série sur toutes les chaînes de la TNT).

Mais pour en revenir à cet épisode, Ethan se rend à Chicago afin d’enquêter sur l’avocat connu Marty Stein. C’est l’occasion de changer un peu de décor et probablement aussi pour cela que le visuel adopté est plus proche d’un voile blanchâtre que de ce côté un peu trop sobre des deux premières saisons. Je suis curieux de voir si cela va rester au fil des épisodes car ce n’est pas ce qui a été fait de plus intéressant visuellement. Je préférais le côté plus glossy des premières saisons. Du coup, avec Ethan à Chicago, on retrouve Richard Schiff (Manhattan, The Affair) sous les traits de Marty, le fameux avocat. Encore un ajout en termes de casting qui s’avère être payant pour le moment. En tout cas, j’ai vraiment envie de voir ce qu’ils vont en faire tant tout ce que Rogue fait cette année semble un peu déconnecté du reste de la série. Harper, autre personnage introduit cette année et agent des DEA, enquête sur l’un des gangs les plus mortels de Chicago. Forcément, tout cela va prendre un tournant dès le premier épisode histoire de nous donner envie de revenir très prochainement. Finalement, ce premier épisode tente de bousculer un peu la dynamique de Rogue. On n’oublie pas les saisons précédentes mais l’on sent qu’un nouveau chapitre s’ouvre (comme les 2 premières saisons semblaient pouvoir en être un qui s’est conclu avec l’enlèvement de Grace).

Note : 4.5/10. En bref, je suis curieux de voir ce qu’ils vont faire de ce mélange pas toujours très clair qui veut introduire parfois un peu trop de nouvelles choses.

Commenter cet article