Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scream. Saison 1. Episode 2. Hello, Emma.

8 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scream

Critiques Séries : Scream. Saison 1. Episode 2. Hello, Emma.

Scream // Saison 1. Episode 2. Hello, Emma.


Ce second épisode manque d’un ingrédient important et c’est de fun. Je ne trouve pas Scream mauvais dans le sens où la série sait rester assez fun mais je trouve dommage que la série ne cherche pas à se renouveler facilement. Cet épisode passe surtout son temps à répéter des choses que l’on a déjà vu dans le premier épisode : le cours de cinéma (et séries ?) avec ses références. Le professeur garde les mêmes que dans le premier épisode alors qu’il assomme l’un de ses élèves avec « Ok Will Graham » alors qu’il citait Hannibal dans le premier épisode. Pourtant, malgré le sentiment de répétition, cet épisode est étrangement un poil plus intriguant que le premier. Il y a pas mal de choses qui avancent dans cet épisode, ce qui nous permet de passer un agréable moment dès que quelqu’un est mis en danger. La scène d’ouverture, le nouveau meurtre de la semaine, est assez cocasse dans le sens le plus ridicule du terme. C’est mauvais comme tout. Cette scène est mauvaise et fun dans le mauvais sens du terme. En effet, je ne pense pas que ce qui me fasse rire là dedans soit intentionnel. La série est sensée s’en faire pour Will et Emma bien que la relation entre ces deux personnages sont étrangement à comprendre. Disons que tout ce qui est fait c’est leur donner l’occasion de se mentir, de se manipuler, etc.

Franchement, est-ce les bonnes bases d’une bonne relation ? Non. Il y avait un truc intéressant avec l’introduction de l’épisode qui rappelle encore une fois que Scream se veut très actuelle et parler de meurtre avec ce que le monde peut faire aujourd’hui. Le cyber-bullying par exemple est quelque chose que de plus en plus de jeunes connaissent avec le développement de réseaux sociaux et d’applications diverses et variées. Difficile donc de se laisser prendre au jeu quand la série oublie cette bonne idée en quelques minutes seulement au fond d’un épisode. J’aime bien le fait que cette série puisse parler de sujets complexes comme celui-ci mais rien à voir avec ce que Unfriended a pu faire dans le genre par exemple, ou même The Den dans le registre Chatroulette-ien. Cet épisode est aussi l’occasion de nous introduire à un nouveau personnage, la Gale Weathers de la série et étant donné que plus personne ne regarde les infos chez les ados, du coup cela se transforme en podcast incarné par Piper Shaw. Le podcast, du doux nom de Autopsy of a Crime, est tout de même moins marquant que Top Story dans le Scream original. Sans compter qu’il n’y a pas vraiment de notion de direct ou de quelque chose qui pourrait nous donner envie d’accrocher un peu plus autour de cette idée.

Mais l’on va laisser Scream tenter l’expérience. Une grande partie de cet épisode sert donc de mise en place pour tout un tas de trucs qui, sans avoir énormément de choses à dire, tentent de nous intriguer. La fin de cet épisode laisse forcément le téléspectateur espérer que le tueur est en train de jouer au téléphone mais l’histoire d’Emma ne fonctionne pas vraiment comme celle de Sidney et Maureen Prescott dans le Scream original. Il y a des références à la série originale donc, mais je trouve que ce n’est pas ce que je préfère. Au contraire, si Emma est supposée perte la Sidney Prescott de la série, je trouve que c’est extrêmement décevant. Le problème de la série c’est que de ce point de vue là, elle ne supporte pas du tout la comparaison.

Emma « You don’t know me. »
The Killer « But I do. That’s the real horror show. »

La série aurait peut-être ici envie de faire une référence à Scream 3 sans parvenir à aller au bout de son idée non plus. J’ai l’impression que cet épisode ne supporte pas vraiment les prémices de la série tant Scream semble faire un pas en arrière afin de remettre certaines choses au clair. Dommage.

Note : 4.5/10. En bref, dommage que la répétition prenne le pas sur certaines idées, pas trop mauvaises.

Commenter cet article

n°17328 09/07/2015 00:25

J'ai vu aucun Scream, j'avais peur des films d'horreur, et sans avoir les références je trouve la série un peu meilleure que toi. Les meurtres et moments tendus font assez peur, on a une "bonne" description des lycées américains sous la bienveillance d'MTV, c'est un peu méta... J'y mettrai un 6/10 pour le moment

delromainzika 09/07/2015 17:45

Ah mais je ne dis pas que je n'aime pas. Après quand on a vu les films, on se laisse forcément influencé :)