Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scream. Saison 1. Episode 4. Aftermath.

23 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scream

Critiques Séries : Scream. Saison 1. Episode 4. Aftermath.

Scream // Saison 1. Episode 4. Aftermath.


Avant de parler des problèmes de cet épisode, je dois avouer qu’il m’a beaucoup plus plu que les deux précédents. Je me demande donc si au fond la série n’est pas en train de s’améliorer petit à petit. La série devient plus intéressante, avec plus de suspense, d’action, d’humour au fil des épisodes. On retrouve un peu des éléments qui m’avait plu dans le premier épisode de la série. L’épisode précédent était amusant et plutôt sympathique mais je crois que je préfère largement cet épisode car il parvient à mettre en scène des choses un peu plus importants dans l’histoire de la saison. La série avait besoin de ça afin de faire évoluer l’histoire petit à petit. La série parvient également à nous offrir su lot de surprises et d’émotions en tout genre de la part des personnages les plus intéressants tout en prenant un autre parti pris : celui de la caméra embarquée comme si nous étions face à un film d’horreur de found footage. La caméra embarquée était une bonne idée que Scream ne surexploite pas et qu’elle n’utilise qu’à de très rares occasions afin de montrer le point de vue d’Audrey. Mais Audrey et Emma qui font équipe dans cet épisode forment un solide duo qui change de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent dans la série. J’aime aussi que cet épisode casse un peu le rythme de croisière de la série afin de raconter l’histoire de façon légèrement différente.

Par ailleurs, par certains aspects, cet épisode offre une place assez intéressante à Brooke. Pourtant, ce n’est pas le personnage le plus important du monde. C’est pourquoi je trouve un peu étrange que Brooke n’ait pas eu une place plus importante dans cet épisode. Parfois, j’ai l’impression que la série parvient à faire fonctionner son histoire en grande partie car elle sait s’amuser. Le fait que Scream nous rappelle que Brooke est une petite fille pourrie gâtée rappelle les personnages de son genre que l’on retrouve à la fois dans la franchise cinématographique sans parler de tous les slashers. Car il y a toujours la jeune fille qui est riche, qui a tout, mais que son argent ne pourra pas sauver. Brooke ne peut donc que mourir d’ici la fin de la saison. Elle est tellement obsédée par sa propre image. Elle est capable des choses les plus terribles mais justement, c’est ce qui la rend aussi efficace à mon goût. Je suppose donc qu’elle est la prochaine à passer à la casserole dès le début du prochain épisode (c’est aussi un peu prévisible du coup). Cela ne peut pas être Emma alors que le tueur ne va pas toucher à l’un de ses cheveux avant la fin de la saison (en tout cas, pour le moment c’est un peu trop tôt et quand on sait qu’il y a une saison 2 de prévue…).

De plus, le tueur ne fait pas d’apparition dans cet épisode. C’est presque un peu dommage mais d’un autre côté, cela permet aussi à Scream de se concentrer sur d’autres choses complètement différentes. La série manque vraiment de choses terrifiantes. De toute façon, Emma est clairement la Sidney Prescott de la série. Si l’on sait qu’à un moment donné il y a un face à face, ce n’est jamais pour tuer le personnage. Le but est juste de l’effrayer suffisamment et d’offrir au téléspectateur l’occasion de se rappeler que tout le monde peut mourir. Etant donné que Scream risque de faire les mêmes choses que dans la franchise cinématographique, je pense que l’on peut donc facilement dire que la suite risque d’être du même acabit. Et donc que Emma va se retrouver face au tueur, sans la tuer. Par ailleurs, si Emma et Audrey ont leur place dans cet épisode, Noah a aussi sa petite place à lui. L’acteur est enfin capable de prouver qu’il n’est pas si mauvais que ça. Enfin, cela reste très léger tout de même mais l’on ne peut pas trop en vouloir à la série non plus. Les personnages ne sont pas encore tous au sommet de leur forme dans cette série mais je suis persuadé qu’avec un peu de temps et en rodant un peu tout ce qu’elle sait (et peut) faire, on pourrait s’en satisfaire.

Note : 5/10. En bref, un épisode sans tueur qui fait évoluer un peu l’histoire ? On attendait ça…

Commenter cet article