Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suits. Saison 5. Episode 4.

17 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Suits

Critiques Séries : Suits. Saison 5. Episode 4.

Suits // Saison 5. Episode 4. No Puedo Hacerlo.


Amy Acker est clairement l’une des meilleures actrices actuelles. Celle qui était abonnée aux séries de Joss Whedon démontre au fil des années qu’elle est une actrice essentielle. Dès qu’une série peut se payer ses services, le résultat est souvent étincelant et ce n’est pas cet épisode qui va me faire changer d’avis. Elle incarne ici le personnage d’Esther, la soeur de Louis. Plutôt que de faire de ce personnage de soeur quelqu’un d’identique (ou proche) de Louis, la série a choisi de faire quelque chose de très différent et surtout de beaucoup plus léger. Dommage que son histoire ne prenne pas suffisamment de place dans l’épisode afin que l’on puisse voir réellement où est-ce que Suits veut nous emmener de ce point de vue là mais après le choc d’avoir enfin pu voir la soeur de Louis, on a presque pas eu de scène avec elle. C’est dommage. A côté de ça, l’histoire d’Harvey lui permet de faire un pas en avant dans sa vie personnelle. L’histoire d’Harvey avec Donna peut être calquée sur l’histoire entre Esther et son mari. Si en guise de cas de la semaine avoir un divorce est une bonne idée (l’histoire de varier aussi les plaisirs judiciaires dans une série qui ne semble pas en faire beaucoup), je ne sais pas vraiment ce que cela peut donner par la suite. Car cet épisode cherche avant tout à créer une histoire pour Harvey et le parallèle qu’il peut faire avec Donna, plus que réellement développer la relation entre Louis et sa soeur.

C’est dommage car c’était une belle opportunité de faire bouger un peu les choses dans le bon sens. Au début, on sent que l’on est face à un personnage qui n’a rien des autres. Elle se sent perdue, abandonnée par son trompeur de mari et l’on a presque envie de se battre avec et pour elle. A côté de ça, Harvey se sent presque le même que Esther alors qu’il pense que Donna lui est infidèle après l’avoir quitté pour Louis. Le refus de laisser tomber d’Esther est plus lié aux sentiments qu’à une quelconque histoire d’argent. Car ce n’est pas ce qu’elle recherche, l’argent n’est pas du tout ce qu’elle a envie que l’on retienne de son histoire. Mais il va aussi réaliser qu’il traite Donna de la même façon. Le petit moment émotionnel de Donna est l’un des moments forts de l’épisode. Elle y explicite qu’elle a passé près de 12 ans à mettre Harvey au premier plan de sa vie et que le jour où elle a finalement décidé de faire quelque chose pour elle-même, il n’a pas seulement arrêté de la traiter comme de la famille, il a simplement commencé à la traiter comme une étrangère. Les sentiments entre Donna et Harvey ont toujours été complexes mais Suits veut nous démontrer que c’est réussi dans le bon sens.

C’est pourquoi, on se retrouve donc à faire des tas de choses différentes. Voir Harvey parvenir à enfin la remercier pour toutes ces années passées à ses côtés était quelque chose de très lourd pour lui mais aussi pour elle. On a donc enfin un premier pas dans la bonne direction. Je me demande cependant ce qu’ils comptent faire de plus car Suits semble arriver à ce qu’il fallait en attendre : une conclusion logique sur les excuses d’Harvey. La suite promet donc d’être un peu plus intéressante que prévue. A côté de ça, Mike et Robert Zane vont passer leur temps à se chamailler. Si dans l’épisode précédent, on avait vu ces deux là comme un duo qui pourrait fonctionner et devenir un peu plus important, Robert Zane n’a pas envie de laisser Mike prendre le dessus sur lui. C’est toujours la même chose qu’il vit, comme ce qu’il a déjà pu vivre depuis le début avec Harvey (même si la relation avec ce dernier est beaucoup plus amicale). J’avais presque oublié que Katrina avait été travailler pour Zane après avoir été virée de Pearson Specter Litt mais son apparition était la bienvenue. Finalement, cet épisode vaut surtout pour Harvey et Donna avec accessoirement Esther en guise de cerise sur le gâteau.

Note : 6.5/10. En bref, un joli épisode émotionnel de Suits.

Commenter cet article