Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Whispers. Saison 1. Episode 5. What Lies Beneath.

11 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Whispers

Critiques Séries : The Whispers. Saison 1. Episode 5. What Lies Beneath.

The Whispers // Saison 1. Episode 5. What Lies Beneath.


ABC a compris que pour donner envie aux téléspectateurs de se poser des questions, il fallait jouer avec le petit hashtag en bas de l’écran sauf que le #WhoIsDrill commence sérieusement à devenir ennuyeux. Le problème c’est qu’à force de ne pas répondre aux questions, la série lasse le téléspectateur. De toute façon, savoir qui est Drill n’est même pas ce qu’il y a de plus intéressant dans The Whispers. Je dois avouer que j’ai développé un intérêt uniquement pour les enfants qui font des trucs étranges. Car c’est l’héritage horrifique de cette série qui fait le caractère intéressant de celle-ci. En tout cas, c’est comme ça que je le vois. Et de toute façon, ce n’est pas avec cet épisode que l’on va savoir qui est Drill car l’on est très loin d’avoir un indice. Je pense qu’il serait bien d’arrêter de nous demander qui est Drill car de toute façon, on n’a même pas une once de réponse à ce sujet. On ne peut pas nous poser une question encore et encore sans nous offrir une bribe d’information sur le sujet. Au monde, Claire et Wes sont en train d’envisager la possibilité que Drill n’est pas une personne, en tout cas pas quelqu’un comme vous et moi qui ferait ami-ami avec les enfants afin de terrifier les parents. On est loin de la théorie où Sean pourrait être Drill désormais mais l’on ne sait toujours pas ce que The Whispers veut faire de Sean non plus.

Cette série est un vrai trou noir car elle a des tas de choses à faire mais elle n’a même pas une idée de ce qu’elle veut faire de chacun de ses personnages. C’est tout de même dingue. Mais ce n’est pas la première fois, je suis maintenant habitué au fait que The Whispers tourne en rond depuis le début. La plupart du temps dans cet épisode les personnages passent leur temps à demander à Sean sur sa vie et ce dont il se souvient. Oui, il fallait bien que Sean ne se souvienne pas de qui il est et surtout de ce qui s’est passé durant son absence. Claire tente alors de faire en sorte que Sean se souvienne de sa vie passé. C’était vraiment touchant. Lily Rabe est parfaite dans ce registre émotionnel fort et c’est pile poil ce dont The Whispers avait besoin. En tout cas, de mon point de vue. Mais la série a beau faire des efforts pour nous offrir un spectacle sensé être intéressant, je trouve que d’un point de vue des mystères, elle fait beaucoup trop de rétention d’informations. Cela me fait parfois un peu penser à Resurrection. Cette dernière était souvent sauvé par les pointes d’émotion qu’elle pouvait glisser dans ses épisodes plus que par les révélations qu’elle pouvait faire sur les mystères. Sean a côté de ça est loin d’être le meilleur personnage de la série. Disons que Milo Ventimiglia a beau faire de son mieux, son personnage a été mal développé dès le départ.

Peut-être car l’on ne sait pas du tout sur quel pied danser avec lui. Par ailleurs, nous avons droit à un nouvel enfant complètement taré. C’est sympa ce genre de choses mine de rien et Claire va le retrouver grâce au tatouage AS33 de Sean. L’histoire de ce volcan était peut-être un peu too-much mais cela reste assez efficace en termes d’horreur. Le truc c’est que l’on ne sait pas vraiment qui est la cible de Drill. Petit à petit on tente de comprendre et bien que cet épisode semble pointer du doigt Wes, je ne suis pas forcément sûr qu’il n’y ait que lui, ou bien que Claire. On sait déjà que tout est connecté et que les actions de Drill ont un but précis, faire pression ici et là afin de permettre d’ouvrir de nouvelles portes par la suite. C’est pour cela que la mère tombait de l’arbre dans le premier épisode. Drill est donc très intelligent mais s’il avait voulu tuer Wes, il l’aurait probablement déjà fait. Il en avait l’opportunité en tout cas. Du coup, la théorie de Wes, « Minx was not chosen at random. She was chosen because of my job, because of me. » a beau tenir la route, ce n’est pas forcément totalement ça non plus. Mais je crois que c’est toujours le problème de The Whispers, de faire trop de rétention d’informations et donc de ne pas vraiment nous dire ce qu’elle veut nous dire au bon moment.

Note : 4.5/10. En bref, malgré de belles émotions et un enfant taré, l’épisode manque de réponses une fois de plus.

Commenter cet article

4evaheroesf 11/07/2015 17:37

Un peu ennuyant, mais la confrontation Claire-Sean était nécessaire, donc ça passe.
Quand à Minx, ça devient ridicule.
Concernant la fin, elle n'est ni bonne ni mauvaise, il faudra attendre le prochain épisode.
Mais je me serais passé des spectateurs mystérieux.

Bilan : épisode correct.