Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tyrant. Saison 2. Episode 7. The Awful Grace of God.

30 Juillet 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Tyrant

Critiques Séries : Tyrant. Saison 2. Episode 7. The Awful Grace of God.

Tyrant // Saison 2. Episode 7. The Awful Grace of God.


Cet épisode est tout de même sacrément long. Le problème c’est que Tyrant est une série qui est incapable de faire évoluer son histoire de façon juste et intelligente. Elle a des idées mais ses idées ne fonctionnent pas suffisamment bien (en tout cas, pas comme j’aimerais qu’elles fonctionnent). Sammy tente de grandir et de devenir un homme. Mais son oncle ne semble pas très bon dans ce registre là. La famille Al Fayeed est une maison construite sur un château de sable et cet épisode permet plus ou moins de tout balayer d’un coup d’un seul. La façon dont la famille Al Fayeed se retrouve balayée dans cet épisode m’a fait rire car c’est plus ou moins tout ce que je n’ai pas envie de voir et ce qui fait enfin évoluer l’histoire. Si Sammy est un personnage qui prend une place enfin plus intéressante, capable de faire face à son oncle, cela ne fait pas pour autant de lui le meilleur personnage du monde. L’histoire de Barry par exemple a une approche que je n’ai pas réussi à apprécier. Le fait que Tyrant tente le registre de l’épisode bouteille avec Barry est l’une des pires idées qu’ils aient pu avoir. Tout ce qui se passe avec Samira manque cruellement de passion car les scénaristes semblent avoir perdu foi en cette série. C’est comme si tout d’un coup, en voyant les critiques de la première saison, les scénaristes se sont dit que ce n’était peut-être pas une bonne chose que de tenter de se renouveler.

Tyrant se contente donc de faire encore et encore les choses de la même façon que ce que l’on a pu voir auparavant. Ma’an par exemple était quelque chose qui a changé la vie de Samira, mais cela n’a pas été fait avec la plus grande fluidité. La relation qu’elle entretient avec Barry manque à côté de ça d’intérêt car au fond, la série ne sait pas sur quel pied danser. Elle tente alors tout un tas de choses avec eux sans véritablement aller quelque part. Dommage. Barry est depuis le début de Tyrant le pire personnage de la série et cela continue d’être le cas car même si la révolution que cherche à organiser la série avec ce personnage évolue, je n’arrive jamais à être intéressé par ce qui se fait. Barry n’est aussi pas le seul à tenter de se trouver une place dans le nouveau Abuddin. Sammy a peut-être grandi, mais pas suffisamment. C’était sympathique de voir Sammy grandir et montrer qu’il est un homme. C’est tout ce dont le personnage avait besoin mais cela s’arrête malheureusement là. La mort d’Abdul a forcé Sammy à grandir et avoir un regard un peu moins Bisounours sur le monde qui l’entoure ce qui est assez rafraichissant. Mais je me demande si son envie de se venger de la mort d’Abdul va changer grand chose à la série.

Car là aussi, Tyrant fait des erreurs. Molly de son côté est au sommet de la connerie. Enfin, disons que les romances dans Tyrant cela n’a jamais été le fort de la série. Howard Gordon et cie ne savent pas s’y prendre de ce point de vue là et cela n’est pas prêt de changer. Du coup, toute la scène dans ce bar avec Jake Weber m’a plus qu’ennuyé. De plus, cela fait à peine un mois que le mari de Molly, Barry, est sensé être mort et elle commence déjà à tomber dans les bras de quelqu’un d’autre. Ce n’est pas un peu rapide ? Nusrat a perdu le tant attendu petit fils mais aussi sa capacité à avoir d’autres enfants. Pauvre Nusrat. Ahmed tente de faire de son mieux pour être un bon mari mais bien évidemment, comme il reste toujours aussi crétin, il ne parvient pas à prendre tout suffisamment sérieusement. Jamal de son côté pense que tout est de sa faute, ce qui rend le personnage encore plus irritant qu’il ne pouvait déjà l’être face à Sammy au début de l’épisode par exemple. Finalement, cet épisode est une occasion de transformer tout ce que Tyrant a déjà développé jusqu’à présent afin soit d’en faire quelque chose de sympa (et c’est très rare), soit quelque chose de terriblement indigeste (beaucoup plus classique pour la série). Dois-je dire que je suis heureux que Rami soit encore présent ? Le problème c’est qu’il n’est pas suffisamment actif dans la série…

Note : 2/10. En bref, je suis énervé de voir la connerie dans laquelle la série s’embourbe.

Commenter cet article